Commencal Furious : Le retour !
2000*1045px

Commencal Furious : Le retour !

Le Freeride de nouveau plébiscité par les marques ?
Texte cuvet
Photos jb liautard
Texte cuvet
Photos jb liautard
Le Freeride de nouveau plébiscité par les marques ?

C'est reparti pour un tour ! Après une première version controversée mais qui est restée dans la légende, Commencal relance une version complètement retravaillée et redesignée du Furious. Et ça à l'air efficace ! 

L'idée de Commencal pour ce nouveau Furious était simple :

"Créer un vélo épuré à la ligne intemporelle, capable d’affoler les chronos grâce à son dynamisme et de donner le sourire aux riders plus attirés par une pratique Freeride pour son coté ludique, était l’objectif recherché pour cette nouvelle plateforme DH.

Le Furious est un concentré de technologie qui tire son expérience de toutes les plateformes conçues jusqu’alors chez COMMENCAL.

Tout a été travaillé dans le moindre détail : cinématique, géométrie, construction du cadre."

La construction du cadre

Ce nouveau Furious utilise des tubes en Al 6066 triples butées dont les formes sont réfléchies pour optimiser les caractéristiques mécaniques. Le poids est optimisé sans concession pour la rigidité. Les roulements sont surdimensionnés pour garantir une meilleure longévité. 

Les passages de gaines sont toujours intégrés. Elles passent au plus près du point de pivot principal pour diminuer leurs déplacements et éviter une usure prématurée.

Un protège-base double densité, avec un châssis en polypropylène offre un maintien sur la base. La partie en contact avec la chaîne est constituée d’une gomme épaisse aux formes travaillées. Le but avoué étant d’obtenir un vélo silencieux. Le Furious se dote également d’une protection du tube diagonal. Plus d’inquiétude avec les jets de pierre.

Contact System

Le fameux Contact System est également présent sur le Furious. Le point de pivot principal fixe est conservé, pour garantir une constance dans le fonctionnement. Le but est de proposer un vélo ultra simple, très facile à prendre en main, prévisible, et bien équilibré entre l’avant et l’arrière.

Il évite de générer trop de Kickback néfaste au fonctionnement de la suspension et au confort, bien qu’il en conserve malgré tout pour apporter du dynamisme quand on pousse sur le vélo pour pomper sur les sauts, accélérer dans les compressions...

La nouveauté sur le Furious est le «Progressive Contact System». Un taille S serait plus linéaire qu’un taille XL. En partant du principe qu’un rider roulant sur un taille S est plus léger qu’un autre utilisant un taille XL, un vélo trop progressif l’empêchera d’utiliser la totalité du débattement. A l’opposé un rider plus lourd aura besoin de plus de progressivité pour éviter des talonnages violents.

Avec ce “Progressive Contact System”, Commencal ne fait plus de compromis et optimise la cinématique pour chaque taille.

Géométrie

Le Furious possède un avant long qui procure de la stabilité et un excellent grip à la roue avant.

Les bases sont courtes, la solution pour garder un vélo facile à rouler, facile à placer dans les appuis, réactif aux changements de trajectoire et joueur sur les sauts.

Pour les mêmes raisons, l’angle de direction reste dans des valeurs moyennes pour la catégorie.

Les prix et les coloris

Fidèle à son habitude, Commencal propose différents coloris pour plaire au plus grand nombre. Deux montages sont disponibles, le premier pour 2499€, et le deuxième pour 3999€.

Ajoutez des photos (2020px)

L'avis 26in

Même si le cadre ne semble pas être prévu pour accueillir du 26", on a hâte de l'essayer ! 

Quoi qu'il en soit, ce vélo vient rajouter un modèle à une gamme déjà très complète, mais à laquelle il manquait un vélo destiné à une utilisation fun. Bien qu'il soit annoncé comme joueur mais également bon descendeur, le Furious remplit donc la case Freeride, manquante jusque là dans l'offre de Commencal.

Des modèles aux coloris sobres ou flashis, un premier prix très compétitif.. Le Furious devrait séduire un maximum de rider. On attend de voir comment la concurrence va réagir ! 

Vous retrouverez ce vélo entre les mains de nombreux pilotes français comme Romain Baghe, Eliott Lapotre, PEF, Antoni Villoni ou William Robert.

30 commentaires

Hache_Aile

inscrit le 14/01/13
196 messages
Une petite idée du poids serait la bienvenue ! Un beau joujou...
Wilfried Moissonnier

inscrit le 13/11/13
0 message
Annoncé à 17,76kg sans pédales sur l'Origin, 16,78kg sur le Race (drôle de nom pour un bike marketé comme un freeride d'ailleurs... même si en cadre nu il est annoncé comme un "DH, full suspended competition bike"...)
0
kampfar

inscrit le 21/10/08
1493 messages
Des poids normaux pour ce type de vélos et des enclumes comparé à un Yti au même prix.
Ouais Commencal se perd dans sa communication et ses appellations, comme s' il n'avait aucune culture Freeride. Ce doit être un peu le cas à force de nous le démontrer.
-1

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Tit_Ben

inscrit le 06/04/09
1118 messages
3 Avis spots
9 Matos testé
ça fait des lustres que je m'étais pas connecté, mais là oui !!!
plusieurs remarques :
1-il est bien beau, et le tube de selle m'a fait pensé à feu le pasta (https://goo.gl/images/1kNkGQ) surtout en rouge (mon premier vélo acheté neuf <3)
2- je m'y connais plus du tout depuis le passage en 27,5 pour tous , mais 440 c'est court ??? sérieux ? c'etait un bus ça en 2013 :D
3-dommage qu'il n'y ait pas une petite version simple T tant qu'à y être... peut-être les fourches 180 n'existent meme plus ? (en direct de ma grotte)
4- dommage aussi qu'il n'y ait pas un petit truc pour le passer en 26 comme le DH de chez RM ou le scott concurrent je crois.
5- on imagine qu'il remplace le DH V3 dans la gamme ? (surtout vu les riders annoncés qui roulaient encore avec ce cadre)
Wilfried Moissonnier

inscrit le 13/11/13
0 message
2- ça m'a interpellé aussi, j'ai sous les yeux mon Entourage, certes en 26" mais avec 415mm on peut vraiment parler de bases courtes pour le coup ^^
3- les fourches simple té en 180mm ça sera sur les enduros à partir de 2018 :D
4- ...et/ou qui permettent un réglage de longueur de bases (je m'y accroche...)
0
kampfar

inscrit le 21/10/08
1493 messages
Si en 27.5 comme la Lyrik, la Suntour, la Fox 36. Après, je ne sais pas la résistance tout court et à l'usure des gros chocs sur les gros stunt. Ce serait intéressant 26 in un article sur ce sujet
1
12baba

inscrit le 08/02/17
0 message
2 Matos testé
tous les bikes 27,5 passent en 26 ;) la différence de hauteur en terme de boitier est négligeable ! (cela provient d'une marque de vélos DH donc source sure ;) ) ils le disent eux même !
sinon c'est vrai qu'une version simple té aurait été très adaptée ...
oui ca remplace le V3 ! étant donné que le V4 fait office de DH race
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Wilfried Moissonnier

inscrit le 13/11/13
0 message
ça fait plaisir :D

...et si il y'en a toujours, de plus en plus d'ailleurs après quelques milésimes d'absence, et toutes destinées en priorité à l'enduro. Je disais juste qu'en 2018 on va voir beaucoup plus de montages de série en simple té de 180mm. Sur des enduros.
Wilfried Moissonnier

inscrit le 13/11/13
0 message
On est d'accord. Ça m'étonnerait que des marques se cannibalisent en proposant un enduro en 180 ET un freeride en 180 (qui reste une niche, alors que proposer un 200mm facile et pas trop cher, qu'on va voir chez tous les loueurs dès cet été c'est de l'opportunisme, pas de la cannibalisation)
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

kampfar

inscrit le 21/10/08
1493 messages
Les bases courtes de 440 mm Haha
Et puis "grande amplitude d' insertion de la tige de selle" : ouaip, bof, juste assez pour que la tige tiennnent.
Commencal nous invente encore une fois, un soit disant un nouveau concept, un modèle que les autres n'avait pas pensés, une idée super extra nouveau joujou de marketing et de communication.
Nico_M_Commencal

inscrit le 08/12/14
46 messages
Je vois que tu ne portes pas Commencal dans ton coeur ;-)
Juste quelques précisions. On n'a pas cherché à inventer un nouveau concept ni à vous la faire à l'envers niveau marketing.
Le Furious est présenté ici comme un Vélo de Freeride à part entière, ça n'est pas vraiment comme ça qu'on l'a présenté à la presse...
On a voulu faire un vélo capable de rouler fort en DH mais de garder un coté ludique. Pas forcément une machine à pirouette, même si c'est toujours faisable.
On parle de bases plus courtes par rapport au DH V3. On n'a pas fait la course aux bases les plus courtes, on cherche juste à avoir le bon équilibre pour que ça grip sur l'angle quand même.
Donc c'est un DH, le concept évolue par rapport au tout premier Furious qui a quelques années maintenant. On fait évoluer le concept vers ce qu'on pense être l'utilisation idéale d'un DH ludique mais qui va vite.
Ca ne remet pas en cause le DH V4 qui est plus race, plus performant mais aussi plus compliqué. Au bureau, les deux ont leurs adeptes, chacun ses préférences.
Avec le Furious nous voulions un vélo simple, malgré tout performant, plus dynamique mais aussi moins posé.

Comme ça a été dit, les bases du DH V4 s'allongent beaucoup plus. Il faut pouvoir comparer au SAG, en dynamique, en tenant compte des courbes de progressivité, des emplacements de point de pivot.... si on part là dedans on perds 99% des lecteurs...
1
a3fvideo

inscrit le 25/08/12
700 messages
8 Avis spots
Effectivement la seule erreur est d'avoir écrit "freeride" dans le titre de l'article. Tout le reste est cohérent...
0
Nico_M_Commencal

inscrit le 08/12/14
46 messages
La notion de "freeride" est tellement compliquée à définir, on ne va pas partir sur des discussions de comptoir. Mais entre la Rampage et ce qu'on peut appeler Freeride la plupart du temps (spot avec pas mal de sauts), il y a un gap important.
Nos riders qui vont à la Rampage choisiront le Furious clairement et il y sera bien à sa place.
On ouvre la porte "freeride" car ça reste un vélo ludique, mais c'est à l'appréciation de chacun, en fonction de ce qu'il appelle Freeride de le voir entrer dans la case ou non.
0
a3fvideo

inscrit le 25/08/12
700 messages
8 Avis spots
Entièrement d'accord, et je ne peux que louer l'évolution incontestable d'avoir enfin compris que l'utilisateur moyen pouvait trouver du plaisir ailleurs qu'en regardant son chrono.
Et pour retrouver une notion de "freeride" plus universelle à mon sens, reste plus qu'à comprendre qu'à son niveau avec des bases plus courtes et un angle de direction plus fermé il se fera beaucoup moins ch... dans le serré sans pour autant se faire peur à fond, son "à fond" à lui restant très très en dessous de celui permit par ce genre de vélo.
2
olivcucu

inscrit le 13/05/07
240 messages
4 Avis spots
1 Trails
5 Matos testé
Hello !

Comme dit très justement plus haut, le freeride est une notion ambivalente et subjective. Néanmoins, et bien que Commencal l'ait effectivement et officiellement classé comme vélo de "downhill", le Furious ne peut renoncer à ses racines:
- Le nom. Pourquoi avoir choisi de faire revivre l'emblématique Furious si c'est pour lui faire changer de programme?
- Les photos. Que des freeriders, a part Louis Hamilton (qu'on a reçu à peine quelques heures avant la fin de l'embargo).
- La géométrie. Une recherche entre efficacité en descente et fun à rouler .. Un vélo pour tout faire.. Ou faire ce qu'on veut (freeride quoi)

Donc Nico, entre les DH V3, Supreme Park, DH V4 et DHV4.2 que l'on retrouve sur le site Commencal dans la section DH/freeride, où places tu le Furious ?
2
Nico_M_Commencal

inscrit le 08/12/14
46 messages
Entre une Golf 1 et une Golf 7, ça a sacrément changé. Le Furious premier du nom commence à dater. Les pratiques et les envies ont évolué.
Le programme a glissé et s'est ouvert sur une pratique plus DH, race ou non. Beaucoup de freeriders (certes pros) roulent avec ce genre de vélo et font tout avec.
Ca correspond (selon moi) à une évolution des pratiques. On ne voit plus trop de simple tés sur des "gros vélos".

Chez nous, il suffit de regarder Romain Baghe, William Robert, Pef, Kyle Strait... ils roulent tous ce genre de bike et aiment ces vélos. Plus polyvalents et moins enfermés dans une pratique. (faut dire aussi que les sauts sont de plus en plus gros et les bikes "stables" ne sont pas un gêne).
Ce sont ce qu'on appelle des "Freeriders", mais on va aussi avoir au bureau des gens qui vont l'utiliser sur des courses régionales, en Park...
Un de nos jeunes riders roule encore avec un Supreme JR en courses (il a gagné en Cadet à San Andreu...), il va passer sur le Furious qui de part son dynamisme représente un intermédiaire avec le DH V4.

Comme je le disais, le but n'est pas d'arrêter le DH V4, mais d'offrir une alternative plus ludique pour ceux qui recherchent un vélo plus dynamique.
Donc la géométrie va dans ce sens, l'appeler géométrie Freeride, je ne sais pas car comme on dit chacun sa vision de cette pratique.

Pour faire simple, le Furious va se caler sur du Supreme Park et DH V3. Le DH V4.2 (et V4) sont plus typés "race".
Après, on essaie toujours de mettre des cases, mais un vélo c'est un vélo et chacun fait bien ce qu'il veut avec. On peut rouler pour le plaisir en DH V4, ce n'est pas interdit !

Le but n'est pas de faire entrer en concurrence les vélos, mais d'offrir du choix, c'est à mon avis positif pour les riders.
3

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Awesome

inscrit le 27/12/09
7212 messages
3 Avis spots
5 Matos testé
Des bases de 440, c'est trop long pour être freeride. 63.5 d'angle, on rentre dans la catégorie "chopper". OK, le reach est super court, mais le v4.1 aussi.
Perso, je pense que Commencal commence à voir la limite des ventes de son V4, à cause du poids et de la complexité de la cinématique qui peut faire peur. Du coup, ils reviennent à la simplicité, ce qui n'est pas plus mal. Je prédis un comportement plus proche d'un vieux Torque FRX qu'un Voltage FR (Madame Irma inside).
kampfar

inscrit le 21/10/08
1493 messages
Le Reach correspond pour beaucoup à la taille. Le reste relève de la géométrie comme tu dis de chopper.
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

a3fvideo

inscrit le 25/08/12
700 messages
8 Avis spots
Pas bien compris la question-titre de l'article "le freeride à nouveau plébiscité par les marques?", pour l'instant la réponse c'est toujours non. Ou alors on change la définition de freeride par "faire des whips au milieu d'une course de DH"...

Connectez-vous pour laisser un commentaire

kindkb

inscrit le 13/01/10
97 messages
C'est vrai qu'en checkant sur leur site au final le Furious a des bases plus longues que sur le V4 (440 contre 425), un angle de fourche plus grand de 0.5° et un empattement plus long aussi ! Du coup le V4 serait plus joueur que le Furious ou est ce que la cinématique d'amorto différente jouerai pour beaucoup ? Pareil niveau équipement pour les 300€ de différence, ne vaut il mieux pas prendre le V4 essential a 2800€ ? Ceci dit ça reste un vélo simple et il me tente bien pour changer du High Octane que j'ai depuis 2009 :) en plus avec tout les loueurs qui passent par Commencal y'aura moyen de comparer les deux cet été et d'avoir de bonne occaz' fin Août / début Septembre !
Awesome

inscrit le 27/12/09
7212 messages
3 Avis spots
5 Matos testé
Les bases du v4 s'allongent de près de 32 mm au 2/3 du débattement, grâce au pivot haut. Au SAG on est à 445mm environ.
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

whip

inscrit le 21/03/07
76 messages
Bon les frustrés de la vie, détendez vous.
cela s’appelle l'évolution, expérimentez avant de critiquer .
440mm de base et 63° d'angle vous paraisse pas joueur?
mon enduro fait 450 de base et 62° et c'est le meilleur vélo que j'ai roulé.
Et à 2400 euros pour un vélo complet et bien étudié en géo , il faut apprendre à fermer sa gueule
Sinon allez acheter des merdes de spé ou santa cruz même si cela se fait se sentir plus viril

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire