Test Camelbak Podium Dirt 2018

1 test Camelbak Podium Dirt.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Vincent Jrn

Quand t’en as marre de bouffer de la terre

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,85m | 78kg | Avancé
Acheté : 17€ en ligne
Conditions du test : Boue, poussière, pluvieux, sec, enduro, rando

Points forts

Etanchéité
Protection du goulot
Fiabilité
Ne modifie pas le goût de l'eau

Points faibles

RAS

L’un des derniers articles que m’a proposé notre ancien gourou Oliver

Présentation

- conception ingénieuse et innovante -

Le Podium Dirt est une des gourdes que propose Camelbak : la particularité de celle-ci ? Elle est optimisée pour les conditions extrêmes et crados, la boue, la boue, la boue. Rien de plus énervant que de s’hydrater avec un goulot remplit de boue : un gout bizarre, quelques petits cailloux qui croquent sous la dent et du marron plein les lèvres donnant l’impression qu’on vient de manger une grosse… crêpe au Nutella. Camelbak a tout fait pour éviter qu’on se foute de votre gueule !

Cette gourde de 620 ml est d’apparence classique, composé par du silicone par-ci par-là pour l’étanchéité et principalement un matériau souple en polypropylene TruTaste. Ce matériau ne donne pas ce fameux goût de plastique à votre bière eau, contrairement à la majorité des gourdes du marché qui sont en polyéthylène basse densité. La gourde est composée d’une double couche pour optimiser l’isolation.

Le point le plus intéressant de ce matos c’est son système de verrouillage multiple :

  • En mode ouvert – pas d’écoulement lorsque la gourde est tête en bas : l’eau est retenue par une jet-valve auto-scellante. Pour s’abreuver il faut exercer une pression, un jet d’eau plutôt précis sort de la gourde mais rien ne peut rentrer.
  • En mode fermé – pour verrouiller la gourde il faut simplement se mettre sur la position de la goutte barrée sous le goulot. Votre eau sera contenue en sécurité et vous ne jetterai pas votre précieux breuvage par mégarde avant votre compèt’.
  • Par-dessus tout ça, on retrouve un capuchon souple qui protège le goulot des projections. Si on fait l’addition on se rend facilement compte que sans l’appui du Professeur de La Casa De Papel, une goutte de bouillasse n’a aucune chance de venir se mélanger à votre potion magique.

La Dirt Podium pèse 91g à vide et est disponible à 16€99 PCP.


En piste

- Tout marche bien, tout résiste bien -

Difficile de faire un test sur une gourde et je ne parle pas de ma copine :-). Je pense que les critères de fonctionnalité et de fiabilité sont les plus parlants sur ce genre de test. J’ai roulé avec cette gourde (je parle toujours du matos) dans des sessions très-très boueuses pendant quelques mois.

Fonctionnalité

Tout a marché au top, les compétences mises en avant par Camelbak étaient bien là : zéro boue dans la bouche, une étanchéité parfaite des systèmes de verrouillage et aucun goût de plastique dans ma boisson. On peut s’adapter au menu du jour : le mud-cap peut être retiré pendant les sessions sèches par exemple. Le seul point que je peux critiquer c’est la performance de la double paroi en termes d’isolation : juste normale.

Des performances constantes 

A force de jouer avec le système de fermeture j’étais sûr qu’à un moment du test l’étanchéité parfaite laisserait place à une fuite, quelque part dans le système. Bah non ! Aucun jeu ne s’est mis en place et l’intégralité de la gourde est restée aussi fonctionnelle qu’au premier jour. Grosse fiabilité, Camelbak ne déconne pas.

Pour finir elle n’est jamais tombée de mon porte gourde même pendant les crashs, je ne sais pas si ça a été étudié sur la Podium Dirt mais ça méritait une remarque. Quelques rayures ont marqué l'extérieur 


Conclusion

- quasi parfaite -

Pourquoi porter 700g de plus dans ton sac quand ton vélo peut le porter ? Toutes les promesses de Camelbak sont tenues : une excellente étanchéité, un système ingénieux et un matériau qui ne donne aucun goût. Le tout est pratique et fiable, disponible dans plusieurs coloris, dont ce présent look stealth. Cette gourde est excellente et seule son isolation thermique est standard : il s’agit du seul axe que Camelbak pourrait travailler sur la Podium Dirt pour en faire une gourde parfaite.


Merci à Royal Vélo France de nous avoir fourni la gourde pour faire ce test !

Photos et texte Vincent Jarné

Pour qui ?

A tous les enduristes qui roulent avec un temps pourri chez eux
9/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire