Test Met Roam 2018

6 tests Met Roam.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
A.Pumpkine

Un casque pour s'envoler sur les sentiers

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | m | Grenoble
Conditions du test : Toutes conditions, de mars à octobre

Points forts

Confort
Sensation de légèreté
Bien ventilé
Accessoirisation

Points faibles

Empiète dans champ de vision
Visière offrant une grande prise au vent

Présentation

Ce casque est le fer de lance de la marque MET (= Bluegrass) dans la catégorie des casques ouverts destinés à une pratique All Mountain/Enduro.


En statique, premières impressions

La première impression, en statique est bonne : on a affaire à un casque léger, bien couvrant (voire même imposant), avec un système de serrage efficace et pratique. Esthétiquement plutôt sympa (de mon point de vue), avec un choix de couleurs assez varié.

Le Roam possède de nombreux détails et accessoires bien pensés :

  • Les extrémités latérales de la visière prévues pour faire passer et intégrer l’élastique d’un masque. Je n’ai pas encore testé cette fonctionnalité car je ne porte pas de masque avec mon casque jet (uniquement avec mon Bell Super 2R et sa mentonnière). Mais je vais peut-être m’y mettre cet hiver !
  • La visière qui peut être remontée (3 positions) pour placer le masque. Pratique pour mon utilisation uniquement pour caler les branches des lunettes de soleil dans les aérations. Par contre, quand on oublie de redescendre la visière, on a pas l'air bien malin, avez cette grosse visière anti aérodynamique !
  • Le haut du casque bien plat pour fixer une go pro ou une lampe (pas testé non plus, mais ça viendra peut être également)
  • La petite loupiotte rechargeable en USB qui se fixe sur la molette de réglable. Bien pratique pour la sécurité pour rentrer après une sortie aftertaff quand la nuit commence à tomber (et/ou qu’on a fait une pause pour l’apéro). Plusieurs modes de clignotement son possibles selon l’humeur.
  • Le réglage complet de la longueur des sangles (ce qui manque de mon point de vue aux casques Specialized ou on ne peut pas régler le passage sous les oreilles).

Pas de souci pour faire passer les branches de lunettes de soleil.


En action

Après le premier essai en statique, place au terrain !

Premier désagrément, assez vite, je me rends compte que, du fait de l’épaisseur importante du casque, il rentre (un peu) dans mon champ de vision au dessus de mon front. On finit par s’y habituer, mais c’est assez désagréable au début. J’ai tenté de modifier le réglage pour placer le casque un peu plus en arrière, mais cela n’a pas résolu le problème.

Ensuite, si vous habitez dans une région venteuse, fuyez ! La visière prend particulièrement bien le vent latéral, et je me suis plusieurs fois retrouvée à avoir l’impression que j’allais devoir m’arrêter pour le tenir à deux mains lors de grosses rafales ! Gros point noir pour moi, heureusement c’est une situation qui est relativement peu fréquente (sauf si vous roulez au mont Ventoux !).

Autre problème relevé, l’ensemble du système de serrage est relié à la structure du casque, entre autres, par un petit clips qui, sur mon modèle, se défait systématiquement quand je le manipule (mais RAS une fois qu’il est sur ma petite tête). Donc à chaque fois que je mets le casque, je dois vérifier ce point, et reclipser si besoin. Pénible. Une des photos illustre ce problème.

En revanche, une fois sur la tête, il est vraiment agréable à porter, et se fait rapidement oublier, tant à la monter qu’à la descente (quand on est habitué à l’intrusion dans le camp de vision et qu’il n’y a pas de vent, évidemment !).

Les ouvertures de ventilation font bien leur boulot.

Question solidité, pas d’avis particulier, j’ai jusqu’à présent réussi à éviter la chute sur la tête !

Il m’a bien protégé contre l’agression de branches basses.

En conclusion, c’est pour moi un casque bien confortable, léger et couvrant, mais il faut absolument l’essayer, sous peine de risquer de le remiser rapidement si on n’arrive pas à se faire à son intrusion dans le champ de vision !

A noter que le modèle que je possède est la version « classique ». Il existe également une version MIPS.

Pour qui ?

Pour tous les riders qui ne sortent pas quand il y a trop de vent !
7/10
Confort
Aération
Taillant
Qualité de la peinture
Rigidité mentonnière (intégral uniquement)
Solidité visière
Facilité à l'enfiler
Emplacement caméra embarquée
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire