Test Five Ten Freerider Contact 2017

2 tests Five Ten Freerider Contact.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
David Ledebt

Un super contact...sur le sec

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,72m | 62kg | Avancé | Gap
Acheté : 90€ en ligne
Conditions du test : Metéo plutôt seches quelques sorties humides, utilisation principalement enduro sur 2 ans env

Intro :

On ne présente plus les five ten et leur gomme stealth Mi6 qui colle aux pédales, celles-ci ont une zone ultra plate sous la plante de pied afin de positionner facilement le pied (on n’est pas dérangés par les dessins de la semelle).

Ce modèle offre un maintient plus ferme que les freerider que j’ai eu précédemment : je trouve que les cotés de la chaussure sont plus rigides et moins sujet à la déformation

Pour note je les ai utilisées principalement avec des crank brothers stamp (taille S)

Pour ce qui est du chaussant on est dans l’habituel five ten, un poil plus serré. Laçage efficace, on ne perd pas les chaussures. Petit renfort au niveau des orteils. Elles sont agréables à la marche et bien que les spécifications parlent d’une semelle rigide je ne peux pas dire que j’ai vraiment ressenti cela.

Point de vue look je préfère aux habituels modèles, elles font moins mastoc et plus caustaudes.

Le pied à l’étrier la pédale :

J’ai testé ces chaussures sur environ deux ans mais pas en permanence (j’alterne avec les pédales auto suivant les vélos et les envies du moment). Pratique enduro sur des terrains principalement secs. Vélos Enduro, endurigide, et VTTAE (test du YT Decoy à venir un de ces 4).

Tout d’abord on peut noter une très bonne accroche des chaussures sur les pédales, en effet on peut repositionner facilement le pied sur la pédale sans sentir les petits ronds de la semelle gratter contre les vis.

Les pieds tiennent super bien sur les pédales (comme la plupart des five ten), la gomme super tendre permet de bien rester au contact des pédales et un est scotché même lorsque ça tabasse.

En revanche cet avantage à une grosse contrepartie, une accroche désastreuse sur le sol dès que celui-ci est du type petit gravillons/ poussière et simplement dès qu’il est un peu humide. Marcher devient alors une épreuve type patin à glace. La semelle à la gomme très tendre se rattrape lorsque le sol est sec et rocailleux.

Cette caractéristique limite l’usage des chaussures à la DH dans des régions ou la pluie est régulièrement présente. Dans le sud-est il est possible de les conserver pour un usage all-mountain enduro mais sinon il vaudrait mieux s’orienter vers les modèles plus standards type freerider classique.

Point de vue solidité, la gomme se marque pas mal (vue sur les photos de la semelle). L’avant de la semelle sur les orteils commence à se décoller légèrement. Mais vu le temps d’usage et les conditions (nombreux, portages, poussages, pelletage etc…) ça n’est pas scandaleux.

Ce que je déplore le plus c’est le revêtement qui s’est fendu à l’endroit ou plient les orteils et qui sous-entend une conception un peu légère à cet endroit. (Voir photo, fendu après environ 6 mois d’utilisation).

Conclusion :

De super chaussures du all mountain à la DH à condition d’habiter dans des zones plutôt sèches. A noter pour ceux qui ont le pied fin que le maintien est meilleur que dans les modèles plus larges. A oublier les jours de pluie. 

Pour qui ?

Du all mountain à la DH sur terrain sec
7/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

Points forts

Super accroche sur la pédale
maintient ferme pour pied fin
Super confort

Points faibles

Acroche déastreuse sur sol humide/glissant
Soliditée de la carcasse exterieure

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire