Test RACER Rock 2 2017

6 tests de gants RACER Rock 2.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Sexy, renforcés, légers !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,75m | 80kg | Débutant
Acheté : en ligne
Conditions du test : Depuis 1 mois en conditions hivernales. Trail, AM, FatBike.
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
RACER - Rock 2

Préambule.


Offrant ma candidature dans le cadre des « tests privés » sur 26in.fr, j'ai été retenu pour autopsier le plus minutieusement du monde les RACER Rock 2. Et oui, ça n'arrive pas qu'aux autres, donc inscrivez-vous !

Je m'étais essayé à quelques publications dans la rubrique « Matos » de votre site favoris, et à vrai dire, l'exercice, bien que chronophage, fut vraiment des plus divertissant ! C'est pourquoi je me suis rapidement pris au jeu de me glisser dans la peau d'un testeur amateur. Avec un discours souvent parsemé de quelques subtilités humoristiques, que certains apprécieront, d'autres moins, mais « nous n'avons pas les mêmes valeurs » (© Publicité Riettes Bordeau Chesnel) en matière de comique, toujours avec un fond des plus sérieux, je publiai des essais sur divers produits VTT, et en particulier une série d'avis sur des paires de gants FOX (Dirtpaw, Unabomber, Sidewinder Polar et Bomber) afin de témoigner de mon coup de plume clavier. Dès lors l'exposition aux yeux de tous, de ma « base de donnée » sur les équipements de protection palmaire, a incontestablement joué en ma faveur dans mon élection pour ce « test privé », et explique la chance que j'ai aujourd'hui de vous présenter ces Rock 2.

En toute honnêteté, depuis sa naissance il y a plus de 90 ans, je n'avais jamais entendu parler de cette entreprise française (#cocorico), pourtant à la consonance davantage anglophone, « RACER », qui officie également dans d'autres disciplines que le vélo. En effet, pour rester dans le domaine des deux roues, on notera aussi la confection de gants pour la moto, et pour les activités de glisse, on retiendra le ski et le snowboard.

Ignorant donc la réputation de la marque, je pars sans aucune à priori pour l'analyse de leurs produits.

Me concernant, on pourra souligner dès à présent qu'un premier objectif du gantier en participant aux « tests privés » est atteint : se faire connaître des non-initiés !

C'est sans « couteau sous la gorge », que je réalise l'essai des RACER Rock 2 puisque je n'ai eu aucune consigne particulière de la part des membres de l'équipe du site 26in.fr ni même du gantier (ou si il y avait eu des recommandations, et bien je suis passé à côté alors... lol). En toute liberté de parole donc, j'affinerais au mieux mes critiques, positives et négatives, afin de vous éclairez sur ces Rock 2 et de permettre à la firme RACER d'optimiser, si besoin est, peut-être encore plus leurs productions pour « atteindre des sommets de performance », c'est pas moi qui le dit, il s'agit d'un extrait de leur slogan.

Après cette brève introduction et un mois d'utilisation en condition hivernale plutôt rude (durant lesquelles je n'aurais pas été contre un test sur les RACER E-Glove 2, des gants chauffants), je vous livre mon opinion sur les Rock deuxième du nom ! Bonne lecture ;-) !


Analyse.


  • Un problème de taille !

Quand on achète un article sur le net, il est parfois délicat de cibler la taille qui nous siéra le mieux pour être le plus à l'aise. C’est pourquoi, avant de renseigner la dimension de gants désirée lors de l’inscription au test privé, je me suis rendu sur RacerGlove.com afin de déterminer la mesure la plus appropriée. La page des Rock 2 mentionnait les indications suivantes « XS/6 - S/7 - M/8 - L/9 - XL/10 - XXL/11 » sans précision de longueur ou largeur palmaires en centimètres pour accompagner mon choix. Toutefois connaissant ma taille habituelle de gants, du 7.5, et comme ma collection de paires FOX est uniquement en médium, je m’orientai spontanément vers du M. Mais un bref coup d’œil sur un site marchand (ProbikeShop pour pas le citer) installa le doute dans ma décision puisqu’il était précisé : « Ce modèle taille petit ; nous vous conseillons de prendre une taille au-dessus. » Et si j’avais choisi trop juste ?

À la réception des RACER Rock 2, trente secondes après avoir dit « merci » et « au revoir » au facteur, la pochette qui contenait les gants fût ouverte avec l’enthousiasme d’un enfant recevant ses cadeaux le jour de Noël ! La première chose que je voulus contrôler était donc la taille !

J’enfilai tout d’abord la main droite à l’aide de la petite tirette en caoutchouc à la base du poignet, et malheureusement ce fut un peu juste… Mince alors ! Ensuite j’insérai mes doigts gauches dans l'autre gant, et là étrangement le ressenti était parfait ! Bizarre… Jusqu’à maintenant j’avais conscience d’avoir une jambe plus courte que l’autre, une couille plus basse que l’autre, mais je n’avais jamais remarqué avoir une main plus grosse que l’autre… Surpris, je collai mes mains l’une sur l’autre pour comparer par symétrie mon Rock 2 « droit » avec le « gauche », et effectivement la longueur des paumes ne furent pas identiques ! Troublé, je sortis mon triple décimètres d’écolier afin d’en avoir le cœur net, et mesures prisent, une différence d’un peu plus de 5 mm entre les deux RACER apparue. Aussi faible était la différence, je l’avais pourtant bien ressentie. Que s'est-il passé dans les ateliers de confection chinois. Ah oui, je ne vous l'ai pas encore dit, mais les gants de la marque française sont badgés « Made in China ».

Aurais-je dû adopter une paire de gants une taille au-dessus pour éviter ce désagrément ? Je ne suis pas sûr étant donné que pour le côté gauche, cela me va à merveille…

Pour être franc, si j’aurais déboursé de ma poche les 45€ nécessaires à l’acquisition de ces Rock deuxième du nom, je pense sans doute que je les aurais retournés pour un échange standard contre une paire similaire mais taillée correctement à l’identique. Après tout, le droit à l’erreur existe, et ce n’est pas ce problème d’asymétrie qui me ferait fuir ces RACER qui semblent somme toute de qualité.


  • La conception.

Les RACER Rock 2, d’allure plutôt sobre avec une teinte noire prédominante, sont disponibles en cinq coloris ! Dans mon mail de réponse à Oliver G. suite à ma sélection pour le « test privé », j’avais suggéré l’idée de pouvoir en disposer en « Black/Orange », si toutefois il fût possible de choisir. Cependant les gants se trouvaient déjà à la rédaction de 26in.fr (ce qui m’a permis de les recevoir parmi les premiers :-p ), et j’ai donc bénéficié d’une version imposée en bleue ciel ! Une couleur que je n’aurais pas choisi spontanément mais qui tranche bien avec ma veste jaune fluo que je revêtis en cette saison hivernale. Je suis donc plutôt ravi !

Si vous avez consulté l’article sur « RACER - Les testeurs sélectionnés », vous aurez peut-être aperçu dans les commentaires, la paire de RACER en « Black/Yellow » reçue par julienkox, autre chanceux sélectionné, qui ne m’aurait certainement pas déplu avec un beau coloris jaune fluo ! Moi « Jaloux » ? Que nenni ! Admiratif !

La face dorsale des Rock 2 laisse apparaître de façon discrète un relief avec quatre tubérosités au niveau des têtes métacarpiennes. Il s’agit d’un rempart contre les traumatismes qui est composé d’une coque souple en D3O™ (D’ailleurs, une petite étiquette dépassant du gant est présente pour vous en informer si vous aviez le moindre doute). Cette matière utilisée à des fins de protection possède des propriétés physiques particulières. En effet, lorsqu’elle est manipulée calmement, une certaine souplesse la caractérise. En revanche, soumise à un choc, la mousse D3O™ se durcit afin d’absorber l’impact et disperser l’énergie.

Visible sur les phalanges, une boursouflure en gel se pose aussi en renfort contre les agressions sans aller toutefois couvrir la région la plus distale, c’est-à-dire le dessus de vos ongles.

La face palmaire des RACER Rock 2 est constituée par le traditionnel clarino, cuir synthétique que l’on retrouve sur la plupart des gants de vélo. Six perforations en son centre assurent un rôle de ventilation afin de refroidir vos mains.

On notera également sur l’intérieur du gant, la présence de quatre renforts en gel de tailles différentes. Disposés en forme de « L », ils sont localisés dans la partie à l’opposé du pouce.

Des bandes en silicones de couleur sur l’index, le majeur, et le haut de la paume donnent par leur aspect, en plus de leurs propriétés antidérapantes, du style aux gants.

Sur le pouce, une zone douce, dédiée à essuyer votre transpiration ou la goutte au nez, garantira la fonction d’éponge.

Au niveau du poignet, un velcro vous permet de serrer vos Rock 2 de façon optimale, cependant avec le problème de taille évoquée dans le premier chapitre de cette partie « Analyse », l’attache ne se fait pas correctement du côté droit. Le velcro ne tombe pas en face de sa zone de fixation ce qui oblige à le placer en biais, et qui a pour conséquence de créer un pli désagréable sur le gant…

Finissions cet encart « Conception » par une touche « SEXY ». Rassurez-vous inutile d’éloigner les enfants de l’écran, je tenais à vous parler du tissus ultra-respirant qui forme les parois latérales des doigts ! La transparence et la finesse de la matière ne sont pas sans me rappeler quelques sous-vêtements de lingerie féminine ! (PS : Non, je n'ai pas de copine avec du D3O™ sur son string !)

Pour mettre en relation le texte avec l'image, je vous invite à consulter la petite « infographie » que j'ai réalisée et qui se trouve en bas de page parmi les photographies d'illustration.


  • Sur le terrain.

Le cintre de mon Méta bien en main, avec les poignées Ride Alpha extrêmement rigides, je suis plutôt à l’aise avec les gants et je n’ai pas d’inconfort majeur. J’aurais cependant préféré que les insères en gel à la base de la paume soient un peu plus postérieurs pour encore plus d’efficacité ! L’hiver et les (très) mauvaises conditions climatiques de fin d’année m’ont poussé à réduire le temps et les distance de mes sorties qui se sont étendues sur 3 heures au maximum. La question du confort sur de plus longues durées sera à approfondir lors du prochain regain de température !

Face aux circonstances glaciales du mois de Décembre et de Janvier, je pensais ressentir beaucoup plus le froid aux mains avec ces RACER « d'été », mais les insères en gel sur les phalanges ont une action « coupe-vent » qui évitera l’engourdissement dû au rafraîchissement.

Et si vous transpirez à cause de la chaleur produite par les efforts, il vous suffit d’écarter les doigts afin que les fines mailles des espaces interdigitaux laissent circuler l’air.

Durant mes rides, j'ai apprécié la grande dextérité qu'offrent les RACER Rock 2. Je pense que cela est dû à la présence de la protection en D3O™ qui garantie une souplesse dans les mouvements (contrairement à une coque en carbone rigidifiante) que ce soit pour serrer en urgence vos freins ou alors pour rattraper le cintre lorsque la situation l'exige.

En comparaison de mes FOX Bomber, je situerais les Rock 2 un ton au-dessus en terme de maniabilité mais un cran en-dessous pour ce qui est de la protection. A vrai dire le concurrent direct de ces Bomber serait plutôt les RACER Rampage !

De niveau supérieur vis-à-vis de mes FOX DirtPaw, pas dans la même division que mes FOX Sidewinder Polar destinés à un usage hivernal, je rapprocherais donc plus naturellement les Rock 2 dans une catégorie similaire à mes FOX Unabomber, avec comme différence majeure pouvoir bénéficier de la technologie en 3DO™ pour la conception du gantier français, alors que sont présents des renforts en cuir pour le produit de la marque au renard.

Votre smartphone et votre GPS réagiront impeccablement bien aux gants. Chose assez rare pour le signaler, même le pouce interagit avec le tactile de l’écran de mon téléphone alors que cette zone du Rock 2 n’est pas traitée pour un tel usage ! Appréciable !


  • Entretien et longévité.

Avec un soleil radieux lors d'une sortie enneigée en FatBike, mes gants ont capté une odeur de transpiration difficilement soutenable. Le parfum fût tellement insupportable, qu'il n'était plus possible de mettre ma tête dans le guidon, ce qui rapprochait mes narines de mes Rock 2 faisandés ! Obligation : passez par la case nettoyage, à la main et à l'eau froide, afin de respecter les recommandations sur l'étiquette de ces RACER. J'avouerai quand même trouver plus pratiques et efficaces les lavages en machine !

Il est évidemment trop tôt pour vous donner un avis bien tranché sur la durabilité des RACER Rock 2. Je n’ai rien à évoquer de particulier pour le moment. Néanmoins, je peux vous citer deux zones d’inquiétudes. La première serait la petite tirette qui sert à enfiler les gants. J’ai peur qu’elle ne casse à l’usage répété. Le second point dont je doute, est la partie latérale (« sexy ») des doigts. J’ai crainte qu’elle se déchire en m’accrochant dans des ronces ou autres branchages…

Mais je vous rassure, rien de tel pour l’instant, cependant je ne manquerais pas de vous tenir informé du vieillissement lors des mises à jour de ce test. Affaire à suivre donc ;-) !


Conclusion.


Les RACER Rock 2 sont une bonne paire de gants pour l’AM et l’Enduro grâce à la protection et la maniabilité qu’ils offrent. Toutefois pour des pratiques Freeride et DH, j'opterai pour un équipement palmaire un cran au-dessus en matière de renforts, à l'image par exemple du modèle « Rampage » disponible dans la collection RACER.

Le défaut de fabrication sur un de mes gants est vraiment dommage, j’espère être un cas isolé ! Mais si cela vous arrive, faites l'échange, il serait inutile, compte-tenu de leurs qualités, de mettre aux oubliettes ces Rock de seconde génération pour si peu ;-) !

Pour qui ?

Pour les pratiquants All Moutain et Enduro qui désirent des gants renforcés assez légers.
8/10
Confort
Taillant
Look
Protection paume
Protection dessus de la main
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Respirabilité
Apport de chaleur
Rapport qualité/prix

Points forts

Dextérité;
Légèreté;
Coque en 3DO™;
Tirette pour enfiler les gants;
Mailles interdigitales respirantes.

Points faibles

Finition asymétrique;
Plis désagréables;
Gel de la paume pas assez postérieur;
Guide des tailles à préciser;
Lavage à la main.

6 commentaires

julienkox
Statut : Expert
inscrit le 12/04/11
Moi j'attends encore un peu avant de sortir mon TesT mais concernant la partie "sexy" comme tu dis ! LOLLL moi je vais avoir matière à développer ! Je viens de terminé mon TesT d'une semaine de ride dans ma garrigue provençales ! Et personne n'est réellement sortie indemnes ! (Rien de grave je vous rassure). Je suis de retour sur Annecy pour prolonger un peu le TesT ! Wait and see !
1
Tom25
Statut : Gourou
inscrit le 10/07/15
Salut !
Je crois que rien ne presse pour le test, car dans le mail d'Olivier, il laissait d'un mois et demi à deux mois pour le réaliser. Cependant j'ai eu une notification me spécifiant que mon test n'était pas encore en ligne, c'est pour cela que j'ai posté mon avis !
J'ai reçu mes Rock 2 bien avant toi en plus et j'ai eu l'occasion de faire déjà pas mal de sorties pour me donner une bonne idée du produit. Mais comme d'habitude, je n'hésiterais pas à mettre à jour le test si d'autres remarques me viennent à l'esprit.
Le fait qu'il y ai un bon nombre de testeurs (6) va être intéressant, on pourra comparer les similitudes et les divergences dans les avis.
Dans l'attente de lire ton test julienkox !
Cordialement.
1
Nicolai180DH
Statut : Expert
inscrit le 06/08/17
un super test que nous avons la !
au top comme d'hab !
;-)
1
rafafouel
Statut : Expert
inscrit le 24/11/13
Stations : 1 avisMatos : 5 avisPhotos : 4 photos du jour
Au top ce test !!
Tu as contacté Racer pour leur suggérer la conception d'un string en D3O ? ^^
1
Tom25
Statut : Gourou
inscrit le 10/07/15
Merci pour vos compliments Nicolai180DH et rafafouel !
MDR ! Les concepteurs de lingerie de chez "Victoria's Secret" et "Le Slip Français" n'ont qu'à bien se tenir !
0
Tom25
Statut : Gourou
inscrit le 10/07/15
Salut à tous ! Je continue à porter les gants durant mes sorties, et j'aurais quelques nouvelles remarques à ajouter lors de la future mise à jour du test.
En positif, j'ai remarqué que comme il n'y a pas de couture au bout des doigts, mais qu'il s'agit d'une pièce rabattue sur elle même et cousue plus haut, il y'a moins de risque que cette couture se déchire.
En négatif, la boue liquide qui se loge dans les mailles des espaces interdigitaux (la partie "sexy" comme j'aime la nommer) est pénible à retirer. De plus j'ai l'impression que les gants deviennent plus "lâches" au fil des utilisations.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

RACER Rock 2 Solide, costaud, résistant... Mais pas pour toutes les mains.
6 /10
TP
RACER Rock 2 Massifs mais tout autant efficaces !
8 /10
TP
RACER Rock 2 Confortable et léger, il ne manque pas grand chose pour le sans fautes!
7 /10
TP
RACER Rock 2 Pas très sexy, mais parfaitement fonctionnels !
7 /10
TP
RACER Rock 2 Des gants alliant protection et légèreté
8 /10
TP
RACER GP Style Des gants léger,respirant ,qui se font oublier
8 /10
RACER GP Style Français ou presque, chose sûre ils sont au top!
9 /10
TP
RACER GP Style Merci les Frenchies !!
10 /10
TP
RACER GP Style C'est frais, c'est léger, c'est Français !
9 /10
TP
RACER GP Style French touch!
9 /10
TP
RACER Light Speed 2 Le top du Light
8 /10
RACER GP Style Gants minimalistes qui se font oublier
8 /10