Test B'Twin Cycling 700 RED

1 test B'Twin Cycling 700 RED.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Tom25

Des lunettes 4 en 1 !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,75m | 78kg | Débutant
Acheté : 35€ en magasin
Conditions du test : Toute l'année depuis 3 ans.

Points forts

Les 4 verres;
Légère;
Ajustement des plaquettes de nez;
Boîte protectrice.

Points faibles

Buée;
Changement des verres difficile la première fois.

Préambule.


La pratique du VTT s'associe toujours pour moi au port indispensable de lunettes de protection. En effet, ma vue étant améliorée par des lentilles de contact, le vent qui souffle sur mon visage dès que je me mets à rouler à tendance à faire glisser cette correction oculaire dans le coin de mes yeux ! L’horreur, puisque privé de ma vision, je deviens alors la proie de la moindre racine qui dépasse ou de la première peau de banane abandonnée sur le sol façon «Mario Kart» !

Cependant ce n'est pas la seule raison pour revêtir cet protection optique, puisque les insectes, la pluie, les branches d'arbres, les projections de boue ou les graviers sont autant d'arguments en faveur d'un bouclier pour mes mirettes.

Très déçu par une paire d'entrée de gamme, les B'TWIN Cycling 100 (100% Anti-UV mais 200% Buée!), j'ai investi dans le modèle supérieur : les B'TWIN Cycling 700 RED avec leurs 4 verres interchangeables.


Analyse.


1. Le port : Nickel Chrome !

Avec un poids extrêmement léger de 26g (vérifié sur la balance de cuisine), on peut dire que la paire de Cycling 700 se fait oublier dès que vous les enfilerez. De plus la possibilité d'ajuster à votre guise les plaquettes de nez vous assurera une aisance absolue ! Pas d'effet « pince-nez pour la piscine » avec une disposition trop serrée, ni d'effet « toboggan » avec une configuration trop large !

Pour mes 57,5cm de tour de tête, l'écartement de la monture est parfaitement adapté à ma morphologie pour que les branches, tapissées à l'intérieur de caoutchouc dans un soucis de grip et de confort, reposent en toute quiétude sur mes oreilles et ne laissent aucune emprunte de compression sur mon crâne.

Auparavant, je portais ces lunettes sous mon casque intégral, un URGE Drift, pour la pratique du Freeride et du DH, mais pour davantage de sécurité elles furent abandonnées au profit d'un masque FOX Air Space lors de ces pratiques les plus extrêmes. Actuellement, j'utilise les B'TWIN Cycling 700 RED pour les Trails et le All Mountain toute au long de l'année mais aussi pour le FatBike lors de la saison hivernale. Parfois pour l'Enduro également, cependant seulement quand les températures estivales sont beaucoup trop élevées pour porter mon masque.

La dimension et la forme des verres sont suffisamment enveloppantes pour jouer le rôle de rempart contre les éléments extérieurs : moucherons, petits cailloux, boue et végétations ne vous embêteront pas... tout du moins dans les yeux !


2. Les verres : Puissance 4 !

Pour changer de teinte de verres, la première fois fût des plus complexe ! Je n'arrivais pas à comprendre la manière de les désassembler de la monture ! À cela, je ne vous cacherais pas ma peur de fracturer mes Cycling 700 en forçant de trop, même si je pense que le très bon SAV de chez Décathlon me les aurait sans doute remplacées sans sourciller si tel aurait été le cas ! Finalement, avec beaucoup de patience, j'y suis arrivé ! Maintenant que j'ai compris le truc, c'est l'affaire de 10 secondes montre en main !


Le kit des B'TWIN Cycling 700 se constitue de 4 paires de verres totalement anti-UV afin de faire face à toutes les situations:

  • Les verres transparents :

Classés dans la catégorie 0, ils laissent passer de 80% à 100% de lumière et leur utilisation est préconisée par temps pluvieux et de nuit.

C'est ceux que j'utilise le plus au cours de l'année, car souvent en sous-bois, la luminosité est très faible même si il fait beau temps.

  • Les verres jaunes :

Classés dans la catégorie 1 : ils laissent passer de 43% à 80% de lumière, et leur usage est conseillé par temps nuageux et brouillard.

Je les porte essentiellement en hiver quand il fait gris avec un ciel bas souvent annonciateur de neige. Je pense que ces verres jouent un rôle sur le morale en ré-haussant la luminosité ambiante !

  • Les verres foncées (mais pas trop) :

Classés dans la catégorie 2 : ils laissent passer 18% à 43% de lumière et sont prévus pour une utilisation dans le Nord de la France par temps faiblement ensoleillé.

Adoptés assez rarement, sauf l'été quand je réalise un parcours où je sais que je ne passerais pas dans la forêt, car ils deviennent trop foncé pour distinguer correctement les obstacles dans ces circonstances.

  • Les verres « iridium » (comme un cosmonaute) :

Classés dans la catégorie 3 : ils laissent passer 8% à 18 % de lumière, et sont prévus pour un temps ensoleillé.

La pratique du FatBike sur neige est pour moi l'occasion principale de les revêtir puisqu'ils protègent merveilleusement bien de la réverbération du soleil sur la neige.


3. La buée : inévitable !

Lorsque vous roulez relativement vite par temps pluvieux ou temps frais, la buée pointera le bout de son nez sans pour autant être des plus gênante ! En revanche, lors des secteurs où vous vous déplacerez à faible allure, le voile grisâtre sera au rendez-vous sur la totalité de la surface de vos verres ! A l'arrêt, vous serez entièrement aveugle et devrez soit faire appel à un chien guide, soit retirer expressément vos B'TWIN Cycling 700 !

Participant à la circulation de l'air, les plaquettes de nez tenant à distance du visage la monture ainsi que les branches perforées seront insuffisantes pour combattre l'obstruction de votre vue par la vapeur d'eau se condensant en gouttelettes ! Je me pose donc la question, des lunettes anti-buées, est-ce que ça existe réellement ?


4. La durabilité : presque pas de rayures !

Après chaque sortie, je passe sous l'eau du robinet mes lunettes pour enlever les traces de transpiration et les impuretés, puis je les essuie avec la chamoisine fournie dans le kit afin d'éviter toute griffure.

Depuis trois années d'utilisation, les verres ne possédaient aucune rayures jusqu'à la semaine dernière où un des catégorie 0 fût balafré ! Je m'étais arrêté quelques instant histoire de réaliser quelques clichés pour une futur publication d'avis matos sur 26in.fr et j'avais accroché mes lunettes devant mon cintre sur un de mes câble de frein. Et lorsque je les ai récupérées, je fis frotter le verre contre le corps de mon levier de frein. Oups ! La boulette... ça part pas avec une chiffonnette ça !


Conclusion.


La paire de lunettes pour adulte B'TWIN Cycling 700 RED est un produit au tarif abordable qui plaît par la présence de 4 catégories différentes de verres. On regrettera la formation inévitable de buée à faible vitesse lors d'une météo froide et pluvieuse.

Pour qui ?

Pour celles et ceux qui désirent un kit avec une paire de lunettes 4 en 1 pour une utilisation toute l'année.
7/10
Look
Confort
Maintien
Qualité des verres
Champ de vision
Résistance à la buée

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires

remstronic

inscrit le 21/09/14
Personnellement je trouve que les plaquettes de nez manquent cruellement d' ergonomie, ce qui a tendance à créer de l' inconfort, les verres iridium sont un peu moyen en situation de forte luminosité lors des passages en sous bois et qu' il y a de gros contrastes dans le champ de vision. Pour la buée j' ai jamais connu ce problème, je roule dans le sud est et le conditions de froid ne sont pas extreme même en hiver. Ça reste quand même un très bon produit surtout à ce prix.Je les conseillent moi aussi pour les sorties trail, AM, voir enduro car elles sont très stables sur le visage même quand ça tabasse dans la rocaille.
0
Tom25

inscrit le 10/07/15
Salut remstronic ! Merci pour ces remarques pertinentes ! Je roule dans les régions des l'Est de la France le plus souvent, donc humides et froides. De plus le porte d'un sous-casque ainsi que le cache-col devant mon visage accentuent tout deux ce phénomène de buée. Ta situation géographique, le Sud, doit t'épargner ce désagrément.
C'est vrai qu'elles sont très stables, je ne les ai jamais perdu, même durant les chutes. Et oui pour seulement 35€, on est content de trouver un article qui fait le job ;-) !
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire