Test Cébé Upshift Sensor

3 tests Cébé Upshift Sensor.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
meskoff

Vision thermique activée !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 21 ans | m | Valence
Acheté : 120€ en ligne
Conditions du test : testées durant cet été généreux en soleil
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Cébé - Upshift Sensor

La Cébé Upshift Sensor est le nouveau modèle de lunettes pour les pratiques engagées de la marque jurassienne. La version testée est la Matt Lime Blue, équipée de verres Sensor Vario Rose Cat.1-3 Silver AF (on essaiera de comprendre ce charabia juste après, rassurez-vous).

Cette paire de lunettes est pleine de qualités indéniables.


Tout d’abord, c’est dans le titre, les verres Vario Sensor. La promesse ? Des verres au traitement anti-buée et anti-rayures, mais surtout photochromiques (variochrom perfo) et accentuant les contrastes (Sensor).

On peut dire que cela marche plutôt bien, je ne me suis jamais retrouvé ébloui en sortant d’un sous-bois ou en manque de luminosité en y rentrant. Même dans les sous-bois en fin de journée, les verres ne diminuent pas la visibilité, on peut donc les garder sur le nez tout au long de notre sortie sans se sentir gêné. Le changement de teinte est efficace et la mise en contraste des reliefs est vraiment appréciable. Les verres passent de catégorie 1 (faible luminosité) à catégorie 3 (haute luminosité) très rapidement, et inversement. Après plus d’un mois et demi de test, quelques contacts avec des branches et après les avoirs rangées sans étui dans le sac ou dans la poche, je n’ai pu constater aucune rayure, ce qui laisse présager que ces verres en polycarbonate sont résistants et seront durables dans le temps.

Parlons maintenant du second élément qui constitue cette paire de lunettes : la monture !

Là encore j’ai été agréablement surpris.. Les branches sont très souples, elles sont larges et donc maintiennent parfaitement les tempes. À cela vient s’ajouter le réglage des plaquettes de nez, ce qui vient parfaitement verrouiller les lunettes sur le nez.

Une fois bien en place, les lunettes offrent une protection et un champ de vision très large, la monture est bien plaquée au visage, sans pour autant générer de la buée. Elles n’ont jamais bougé, même dans les descentes où ça tabassait fort..

J’ai cependant eu un peu de mal à trouver mes marques avec ces lunettes.. En effet, en les enfilant dans mon casque elles venaient naturellement se loger sous la membrane plastique du casque (Troy Lee Designs A1), ce qui était plutôt désagréable au vu de l’épaisseur des branches. Une fois les lunettes positionnaient au-dessus de la membrane, le problème était réglé. Cela rend l’enfilage assez délicat puisque je dois prendre soin de les faire passer sous la sangle d’accroche mais au-dessus la membrane du casque.. Mais une fois installé, ça ne bouge plus !

Sur de longues sorties, ces larges branches peuvent toutefois se faire sentir au niveau des tempes, rien d’insoutenable mais à noter quand même. Elles restent tout de même plutôt confortables, juste une petite habitude à prendre.

Pour une pratique enduro, ces lunettes sont quand même bien plus agréables et pratiques que le masque que j’utilisais auparavant.. Pourquoi n’ai-je pas franchi le cap plus tôt ?

Pour qui ?

pratiques enduro
9/10
Look
Confort
Maintien
Qualité des verres
Champ de vision
Résistance à la buée

Points forts

- protection
- verres photochromiques au changement de teinte rapide
- excellent maintient grace aux larges branches et leur revêtement en silicone et le réglage des plaquettes de nez
- ne génère pas de buée grace aux perforations sur les verres
- resistance et durabilité des verres
- belles finitions, emballage soigné avec étui rigide et housse souple

Points faibles

- épaisseur des branches qui peut gêner avec la membrane plastique de certains casques et qui peut créer de petites gênes au niveau des tempes
- coloris un peu trop extravagant à mon goût mais d'autres coloris plus sobres sont disponibles

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire