Test Cébé Upshift Sensor

4 tests Cébé Upshift Sensor.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
YannickP

Confortable et solide

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | m | Avancé | Thoiry
Conditions du test : Test réalisé dans le cadre des test privés 26in sur plusieurs mois dans différentes conditions météorologiques et sur des terrains relativement variés.
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Cébé - Upshift Sensor

Points forts

- monture large
- grand champ de vision
- verres photochromiques

Points faibles

- évacuation de la buée perfectible
- forme des branches gênante (voir explications dans le compte-rendu)

Test réalisé dans le cadre des tests privés 26in sur plusieurs mois dans différentes conditions de terrain et météorologiques.

Voici une présentation globale de la paire de lunettes, en mode "unboxing".

Le packaging Cébé est réussi. A l’ouverture de la petite boîte en carton on trouve un étui assez résistant qu’on peut emmener partout avec soi dans le sac à dos sans crainte de l’écraser. Dans cet étui on trouve, en plus de la paire de lunettes, une pochette en tissu "spécial lunettes" qui permet d'ajouter une couche supplémentaire de protection ou de transporter la paire de lunettes sans l'étui rigide. Personnellement j'utilise toujours l'étui rigide pour plus de sécurité.

A première vue cette paire de lunettes semble solide et très bien finie. Je n’ai pas relevé de trace de colle ou de peinture qui aurait coulé. A ce niveau de prix c’est ce qu’on attend d’un tel produit et on n’est pas déçu. Je signalerai juste que la peinture du logo Cébé sur les branches a tendance à partir par endroits après plusieurs sorties. Ce n'est là qu'un défaut esthétique mineur, rien de bien méchant au final.

La couleur de la paire reçue dans le cadre de ce test n’est pas celle que j’aurai choisie si j’avais dû les acheter en magasin. Je dois dire qu’à la longue je me suis fait à ce jaune-vert lime.

Venons-en maintenant au test à proprement parler.

J’ai porté cette paire de lunettes à de nombreuses reprises entre juillet et novembre 2019 et j’ai roulé dans des endroits assez variés. Mon terrain de jeu comprend les forêts de sapins et les crêtes du Jura et les stations des Alpes où il n’y a pas d’ombre en altitude. Il m'arrive aussi de faire des longues sorties typées XC en plaine (altitude moyenne 400-500 mètres en forêt ou en terrain dégagé).

Ce qui frappe tout d’abord quand on porte cette paire de lunettes c’est le sentiment qu’elle protège parfaitement les yeux grâce à la largeur et à la robustesse de la monture. Les verres photochromiques sont très larges et offrent une vison parfaitement dégagée. Il est très facile d’ajuster la forme des petites plaquettes de caoutchouc qui se positionnent sur le nez pour trouver le réglage qui convient. Ces plaquettes sont aussi suffisamment rigides pour conserver la forme qui leur permet d'assurer un maintient optimal. A noter qu’avec la transpiration les lunettes n’ont pas tendance à glisser vers l’avant à cause des secousses que l'on peut encaisser en roulant.

Lors des sorties sous forte chaleur avec beaucoup de pédalage en montée en forêt, j’ai apprécié le traitement photochromique des verres (la teinte des verres s’adapte à la luminosité ambiante). Cela permet de voir les obstacles ou les aspérités du terrain dans devoir retirer les lunettes comme cela peut être le cas avec des lunettes de soleil classiques. C'est très pratique quand on roule en forêt et qu’on alterne passages à l’ombre et au soleil.

Toujours lors de ces sorties par temps chaud voire même très chaud, je remarque cependant un petit point négatif qu’on retrouve je pense également sur des modèles concurrents. Lorsque la vitesse est réduite, pour ne pas dire très réduite lors de passages en montée bien raides et techniques, de la buée se forme sur les verres de manière quasi-instantanée à cause de la transpiration et cela obstrue complètement la vision. Il est pourtant spécifié par le fabricant qu’un traitement anti-buée a été appliqué sur la face intérieure des verres. Une fois qu’on reprend un peu de vitesse la buée s’estompe immédiatement et on retrouve une vison parfaitement dégagée.

Je me suis fait avoir quelques fois par cette formation de buée soudaine mais par la suite, en anticipant ces passages, et en descendant la paire de lunettes sur le bout du nez quelques instants, le temps de passer ces quelques mètres (ce n’est pas super esthétique, je suis d’accord mais en plein effort, personne ne vous en voudra).

J’ai aussi eu l’occasion de porter cette paire de lunettes lors de sorties un peu plus arrosées. Le genre de sorties où un orage se déclenche soudain et qu'il faut rouler un moment pour se mettre à l'abri. Là encore, je dois dire que j’ai été vraiment surpris par la capacité des lunettes à garder les yeux au sec malgré les conditions difficiles.

Bref vous l’aurez compris j’ai vraiment apprécié rouler avec cette paire que ce soit en randonnée avec beaucoup de montées à vitesse réduite ou lors de sorties plus engagées style enduro. Cette paire de lunettes fait preuve d’une incroyable polyvalence.

Néanmoins, il y a un point particulièrement agaçant qui me gêne toujours à l'usage. Je veux parler de la forme des branches et du "décrochage" situé sur l’arrière de celles-ci, au niveau de la gomme anti-dérapante. Cette forme spécifique est certainement indispensable mais il est agaçant, lorsqu'on veut retirer les lunettes sanas retirer le casque, de se prendre les branches dans la bride du casque. Cette remarque valable si vous roulez avec un casque ouvert et non un intégral, je n’ai pas testé cette paire avec un intégral. Pourquoi les retirer me direz-vous ? Justement à cause de la buée qui se forme à l’arrêt. Quand on attende un camarade de jeu ou qu'on veut lire le GPS, on ne retirez pas forcément le casque. Il faudra alors retirer les lunettes pour y voir clair et trouver votre chemin sur les écrans des GPS pas toujours très lisibles au soleil. Mais cela est un autre sujet sur le quel il y aurait des choses à dire aussi.

Enfin, je terminerai en précisant que les verres sont très solides. Malgré les quelques fois où les lunettes m'ont glissé des mains ou les passages dans les branchages, je ne remarque aucune rayures. Un très bon point à souligner.

Je remercie l'équipe de 26in et Cébé qui m'ont permis de réaliser ce test.

Si vous aussi vous avez testé cette paire de lunettes Upshift Sensor, je serais curieux de connaître votre ressenti. N'hésitez pas à le donner dans les commentaires.

Pour qui ?

Pour les pratiquants qui cherchent une paire qui tient bien en place et qui offre un très bon champ de vision.
8/10
Look
Confort
Maintien
Qualité des verres
Champ de vision
Résistance à la buée

commentaires

1 commentaire

Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 8 avisMatos : 18 avis
Merci pour ton retour très complet !

Et effectivement le soucis des lunettes à la montée quand on surchauffe est assez courant quand on est sur des paires enveloppante de ce genre.

Perso si je suis en train de faire un gros effort à la montée, j'aime bien enlever les lunettes.
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire