Test Oakley M-Frame M2

1 test Oakley M-Frame M2.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
SBS
Par SBS

La paire de lunettes qui m'accompagne depuis près de 20 ans.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,87m | Avancé
Acheté : 120€ en ligne
Conditions du test : Partout, tout le temps

Vous êtes sérieux ? Aucun test des M-Frame sur 26in ? LA Oakley emblématique, celle qui m'a accompagnée près de 20 ans avant que je la perde (lors d'un déménagement, probablement pas perdues pour tout le monde mes M-Frame et mes Romeo...) et la remplace par mes M-Frame 2 actuelles l'an dernier ? WTF ??


Bon, bah action alors, un test ultra longue durée alors ^^


Présentation

Lunettes de vélo par excellence (Nolan les portait <3), lancées en 1989 (sous le nom de "Mumbo") et ayant subit un certain nombre de déclinaisons depuis, souvent plutôt hasardeuses niveau look (de mon avis tout du moins), elles sont à l'origine du design le plus usuel des lunettes de vélo "mono-écran" présent chez tous les fabricants. Les Oakley furent l'une des premières, si pas les premières, paires de lunettes de soleil spécifiquement destinée au cycliste.

  • des écrans extrêmement résistant à l'impact, protégeant vos petits yeux adorés du caillou vicieux éjecté à grande vitesse par le pneu arrière du poto dont vous léchez la roue arrière
  • divers parties en "Unobtanium", une sorte de caoutchouc spécifique à Oakley (création maison) qui présente l'énorme qualité de voir son adhérence sur la peau être accrue lorsqu'il est mouillé, que ce soit par la sueur, la pluie, le plongeon malencontreux dans le ruisseau, ...

Les écrans, multiples et variés, existent dans diverses formes plus ou moins couvrantes, toutes les couleurs que vous pouvez vouloir selon que vous vouliez de la sobriété ou un look "plasma qui tue" et toutes sortes de technologies ("normaux", polarisés et Prism, une nouvelle techno Oakley qui permet de faire ressortir les détails du terrain et existe en divers déclinaisons selon le terrain et le sport pratiqué) que je ne vais pas aborder, je ne suis pas un commercial de la marque, je vous renvoie vers leur site si cela vous intéresse ;)

Je vais me contenter de vous donner mon ressenti sur le modèle que j'utilise depuis des années, le "black iridium polarized".


Mon expérience

Mon premier modèle de M-Frame était celui dit “New M Frames” sorti en 1999, en écran black iridium polarized donc. C'est de mon opinion le modèle le plus réussi niveau look. Mon modèle actuel, le "M2", que j'ai acheté suite à la perte de ma première paire, en est très proche. J'aime un peu moins le design mais cela ne change rien au ressenti quand je les porte.

Black Iridium Polarized ? A mon humble avis, le meilleur des écrans de la gamme (dans la limite où je n'ai pas testé les PRISM). Sa colorimétrie est parfaitement plate (s'entend : lorsqu'on observe la courbe d’atténuation, elle est parfaitement homogène tout le long du spectre lumineux) donnant donc une vision tout à la fois "réaliste" (pas surcolorée dans une couleur ou une autre) et extrêmement confortable. J'ai eu l'occasion de le tester en condition franchement extrêmes de luminosité, en Afrique dans le désert, et pour vous donner une idée de la qualité, je vais vous raconter une expérience amusante : un Colonel, pas fin pour un clou, m'est tombé sur râble en me demandant si je "me prenais pour un GI" à cause de mon look. Je lui réponds (poliment et en emballant les choses évidemment) que s'il me trouve un équivalent ce que j'ai sur le nez mais avec un look "normal", je change sur place. Il essaye les lunettes, me les rends avec 2 remarques : 1) si on vous ennuie dites que vous avez mon accord 2) est ce que je peux en trouver une paire dans le coin ou par VPC ? :D

A l'autre extrême, j'ai porté les lunettes en pleine nuit, pour me protéger d'un léger vent de sable. Evidemment, le verre n'étant pas photochromique, je voyais moins bien mais, croyez moi ou non, dans un environnement bien sombre (je vous laisse imaginer qu'en Afrique, même sur une base militaire, l'éclairage n'est pas celui des Champs Elysées), je discernais sans difficulté insurmontable mon environnement. Bon, soyons réaliste, je n'aurai évidemment pas rider dans ces conditions, mais en journée, un sous bois même par temps couvert ne pose pas de souci.

Quand à la polarisation, elle est super confortable dans des environnements à reflets, reflets qu'elle efface très bien, qu'ils viennent de l'eau, du vélo tout chromé du Jacky du coin, ... On peut éventuellement s'en passer, le confort de vision est un peu moindre mais dans ce cas on les trouve à 80-90€ au lieu de 110-120 (toujours en black iridium). Ce sont mes lunettes actuelles (pour raison d'indispo du polarized quand je les ai achetées) et je regrette un peu de ne pas avoir attendu qu'elles redeviennent dispo, l'écran non polarisé étant je trouve un peu moins reposant pour les yeux. Mais bon, à l'occasion, j’achèterai un nouvel écran épicétou :P

Seule limite : comme tous les écrans iridium (un film micrométrique de métal), c'est assez sensible à la rayure. Relativement, cependant, parce que ma première paire, mon deuxième écran, je les ai porté plus de 10 ans et l'écran était quasi neuf. Certes, je ne faisais plus de vélo à ce moment là (donc pas d'impact) mais bon, l'écran a affronté des vents de sable qui avaient rayé les lunettes de mes collègues, donc tant que vous êtes soigneux et vous servez de la pochette microfibre livrée avec pour les briquer (après un éventuelle passage sous l'eau pour virer la poussière), tout ira bien. Mes actuelles ont 2 ans et sont comme neuves.

Protection des yeux : l'écran est tellement couvrant que vous avez pratiquement l'impression de porter un masque, au point comme je viens de le dire de me protéger correctement dans un vent de sable (tant que je gardais la tête dans le sens du vent, évidemment). Pour sa solidité, j'ai eu l'occasion (qui m'a bien sur coûté un écran à changer : 60 à 130 euros selon le modèle que vous avez choisi) de me prendre une caillasse en pleine poire lors d'un "dual slalom" avec un copain : l'impact a été réellement brutal, ladite caillasse ayant été éjectée de son pneu arrière alors que nous bourrions bien comme des malades, et l'écran a tenu le choc, me sauvant probablement l’œil au passage. Je l'ai changé vu que le "poc" en plein champ de vision n'était pas top (sans parler du look d'un écran miroir avec un cratère) mais la caillasse n'avait même pas fissuré ledit écran, juste laissé son impact.

Tenue sur le visage : pour faire simple, aimanté. Je ne les ai pour ainsi dire (une grosse vague en pleine poire, de profil, alors que je me baignais en mer avec et faisait le con avec des potes) jamais perdues, même pas sur des bons gadins, que je sois en sueur ou non. Même si je les porte "sur le crane" et rejette complètement la tête en arrière, elles restent en place sans bouger. Elles sont en prime très confortables, très légères, ce sont des lunettes qu'il m'est arrivé de porter des journées entières sans que jamais elles ne m'occasionnent la moindre gène.


What else ?

Elles sont parmi les modèles les moins chers de la gamme Oakley, vous permettant de profiter des avantages suscités sans pour autant exploser votre porte monnaie. Les M-Frame existent avec toutes les technologies et couleurs d'écran Oakley, vous pourrez donc trouver votre bonheur selon vos goûts et moyens, en ne négligeant pas que vos yeux vaudront toujours plus que le prix d'un écran et que faire des fausses économies dans ce domaine est une super mauvaise idée.
Important : n'achetez JAMAIS ces lunettes (ou tout autre Oakley) ailleurs que chez un vendeur reconnu, que celui ci soit votre site de vente en ligne de matériel de vélo préféré (alltricks, probike, chainreaction, ...), votre boutique de vélo du coin ou un vendeur d'optique "normal". Les "Oakley" en vente sur eBay et Amazon sont, à 99.9%, de pales copies qui n'ont seulement ne valent rien (franchement, pour le prix que les escrocs osent les vendre, achetez une paire de Décathlon de base, elles seront moins chères et 1000 fois mieux) mais qui en plus peuvent être dangereuses : j'ai une connaissance qui pensait avoir fait une bonne affaire ainsi, il a pris un impact franchement mineur dans l'écran, celui ci a explosé, il est pas passé loin d'y laisser un œil.

Pour qui ?

Tout le monde
10/10

Points forts

Solidité, couverture du visage, tenue sur le visage, chromatique, ...

Points faibles

Le prix, très éventuellement

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire