Test Oakley Airbrake MTB Low Light 2020

1 test Oakley Airbrake MTB Low Light.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
danielbat

Une clarté maximum dans les bois

Avis sélectionné
Profil du testeur : 38 ans | 1,82m | 72kg | Avancé
Acheté : 170€ en ligne
Conditions du test : humides, ensoleillées, montagne, dans le sud...

Points forts

Clarté du verre Low light
Qualité du verre
Qualité de la monture
La ventilation

Points faibles

Le prix

Encore une belle nouveauté chez Oakley pour 2020 avec ces verres Low Light qui vire entre le transparent et le rose !

Ce masque a été spécialement développé pour la DH ou l'Enduro.

Je vais être plutôt clair sur ce modèle, je pense que c'est le meilleur que j'ai pu tester à ce jour et je vais vous dire pourquoi !

En premier lieu, je vais être assez bref sur les technologies qui sont nombreuses mais en gros, le verre est presque indestructible avec la technologie High impact Plutonite ( non non pas kryptonite... ). L'écran s'enlève en 2 secondes avec le Switchlock, le masque est assez souple avec le O'matter.

Le confort est optimal, on est toute de suite bien avec les mousses à triple densité et il reste léger dans sa catégorie. En tous cas, la qualité est au rendez-vous. Il est aussi compatible avec la grande majorité des casques avec ses supports déportés et flexibles et ça c'est cool !

On va surtout se concentrer sur ce verre Prizm Low light et une autre technologie de ventilation Factory Lite Vent Mesh :

Les ventilations Factory Lite Vent Mesh :

Je l'ai testé en Enduro et All mountain  avec un casque open face, j'ai voulu tester la buée en roulant 2 heures sans l'enlever sous fortes chaleurs (au roc d'azur par exemple), rien ne m'a gêné, les aérations sont bien placés, ce sont des petites grilles rigides sur le haut et le bas du masque. 

En gros si les mousses ne vous gênent pas trop, vous pouvez rouler à la montée sur des températures inférieure à 20°, enfin cela va dépendre aussi de votre niveau de transpiration !

Vous pouvez oublier la buée avec ce masque, en gros la seule buée que j'ai eu, c'est à l'arrêt, sous une journée bien pluvieuse et fraîche. Et dans tous les cas, elle s'évacue très rapidement.

Le verre Prizm Low Light :

Bon là, c'est clair et net, the best of the best des verres pour ceux qui roulent en grande partie en forêt et dans les conditions humides.

On a l'impression de voir les vrais couleurs avec ce masque comme un bon photographe réglant au poil ses contrastes.

Les contrastes sont tellement parfaits que la vision est bien meilleure que votre propre vision, c'est dingue !

Les zones de transitions sont très bien contrôlées, quand vous passez de la forêt à une zone ouverte ensoleillée, l'éblouissement est vraiment réduit.

Je l'ai utilisé aussi sur des journées sous le soleil sans forêt en montagne et j'ai vraiment été surpris par le confort et la qualité de vision. Ce qui est top aussi, c'est la facilité de nettoyage par rapport à la concurrence, moins de rayures aussi.

Bien sûr, son champ de vision est très satisfaisant, pas de point mort, vous pouvez vous concentrer sur votre pilotage !

Bref, un masque qui s'utilise toute l'année sans forcement changer de verre, ou alors un verre ultra teinté si vous roulez en altitude à plus de 2000m régulièrement. Et dans tous les cas, vous pouvez le faire en quelques secondes sur ce masque.

Il est certain que la qualité de la structure ou du verre est supérieur à 100% par exemple mais le prix est bien supérieur aussi, c'est un produit technique sans aucun doute, reste à savoir si la passion peut prendre le dessus. Il peut aussi durer plus que ses concurrents ! 


Pour qui ?

Enduro, DH et All-mountain
9/10
Confort des mousses
Intégration avec le casque
Look
Champ de vision
Qualité des verres
Qualité de la monture
Qualité de l'élastique
Résistance à la buée
Facilité pour changer l'écran
Rapport qualité/prix

commentaires

1 commentaire

Christian Dumitru
Statut : Expert
inscrit le 28/05/13
Matos : 1 avis
Super test! J'étais déjà fan du Prizm Bronze, le plus "lowlight" jusqu'à présent, mais clairement je prendrai cette vitre ensuite :)
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire