Test Garmin Vivoactive HR 2017

1 test Garmin Vivoactive HR.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Bassclik

La précision Garmin ... ou pas ...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,75m | 72kg | Avancé | Roanne
Acheté : 250€ en ligne
Conditions du test : Par tout temps, sur tout terrain, pendant 1 an.

Points forts

Capteurs performants
Autonomie
Look

Points faibles

Synchronisation hasardeuse
Suivi Garmin
Look (oui, point fort et faible, au choix)

Été 2017, mon fidèle GPS Garmin Edge 20 me lâche.. Bon, il n'est pas tout neuf, il a 3 heures d'autonomie et n’a aucune connexion avec mon smartphone (un mal pour un bien). Je décide donc de me tourner vers le marché de la montre connectée sportive. Plutôt satisfait de mon GPS précédent malgré les points cités plus haut (je suis Français donc râleur...), je me tourne vers le catalogue Garmin. C'est le début d'une aventure passionnante au pays du "c'est parfait" et du "c'est pourri"!

Le choix

Ayant un budget de 300 euros max, peu de montres entrent dans mes critères, à savoir, une montre connectée, un capteur de fréquence cardiaque embarqué, un look potable et, très important pour moi, un altimètre barométrique. Barométrique car précis par rapport à un altimètre GPS qui se contente d'afficher une suite de chiffres aléatoire dans la case "D+" de votre GPS.

Ceci dit, la Vivoactive HR regroupe tous ces critères. Niveau look, ce n'est pas encore une Cartier. Elle est épaisse (11 mm), très ... carrée et plutôt passe partout. Ce dernier point est intéressant puisqu'elle peut être portée en montre de tous les jours facilement, sans passer pour un Goa'uld auprès des collègues et amis. Proposée au prix de 250 euros sur le net, je saute le pas en aout 2017.

Le test terrain

Il n'y a rien à dire de ce côté la. J'active la montre avant chaque sortie, elle capte le GPS très vite et offre une bonne journée d'autonomie avec GPS activé (une bonne semaine sans GPS). La précision est au rendez-vous, aussi bien côté suivi que côté fréquence cardiaque. Un regret tout de même, elle ne propose pas "officiellement" de suivi de parcours sur une carte. Il faut passer par la boutique Garmin pour chopper une application qui n'est finalement, pas si pratique que ça.. Bref, ce n'était pas dans mes critères de choix.

Les notifications peuvent être programmées indépendamment "hors sport" et "pendant le sport". Je laisse personnellement les SMS et appels pendant une sortie et tous le reste en dehors. Cela permet de ne pas être embêté par Kévin qui vous invite à une partie de ping-pong en ligne sur Facebook. Il est possible de répondre à un appel avec la montre mais il faudra bien évidement sortir le smartphone pour communiquer.

Pour conclure, elle fait très bien son job en cours d'activité. Je ne l'utilise que pour le VTT mais je ne doute pas qu'elle puisse être aussi efficace sur d'autres activités (plusieurs sont pré paramétrées : course à pied, natation, etc... et il est également possible d'en ajouter des nouvelles).

Passons maintenant à la partie marrante, le logiciel !

Partie logiciel (côté obscure de la force)

Comme tout bon enduriste, j'aime voir qui à la plus grosse qui est le plus performant via Strava. La montre permet donc une synchronisation automatique via le smartphone, une fois l'activité terminée. Je vous rassure, ça fonctionne. Une fois sur deux en fait ! Parfois tout va bien et la synchro est immédiate, parfois elle prends du temps (avec bien sûr, smartphone connecté à internet), parfois vous pouvez attendre 6 mois et rien. C'est frustrant puisque l'autre solution consiste à se connecter à son compte Garmin pour récupérer le .gpx puis l'exporter vers Strava. Fastidieux.

Deuxième mésaventure qui risque cependant de n'arriver qu'à moi, du jour au lendemain, la connexion montre smartphone s'est arrêtée net. Plus aucune possibilité de couplage. J'ai prévenu Garmin puis Huawei (la marque de mon smartphone) qui se sont rejetés la faute pendant ... 6 mois ! 6 mois de montre connectée non connectée. Alors oui, les autres marques n'avaient pas de problème (à part Samsung, touché également) mais je trouve ça sacrément gros même si ça ne concerne que quelques utilisateurs.

Dernier point intéressant, il est possible d'activer le suivi GPS en direct. Nous pratiquons des sports plutôt à risques (disons qu'on ne fait non plus de la danse classique) et je ne sors jamais seul. Sauf que parfois, pas le choix. J'active donc le suivi en temps réel par GPS sur le smartphone, le signal GPS est émis par la montre, récupéré par le smartphone, et un lien est envoyé au contact enregistré pour qu'elle (dans mon cas, la maman bien sur) puisse savoir ou je suis à n'importe quel moment. Pratique en cas de rencontre fortuite entre mon crâne et un arbre par exemple.

Conclusion

Très performante et précise sur le terrain (fréquence cardiaque, altimètre, distance, etc...), cette montre connectée peux être un cauchemar en dehors. La faute à une partie logicielle pas assez performante et à un suivi Garmin parfois un peu ... laisser-aller.

Pour qui ?

A quiconque souhaite une montre connectée pour son suivi d'activité sportive, qui sait un minimum bidouiller lorsque ça ne se passe pas comme prévu !
7/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire