Test Granite Design Stash Multi-tool 2020

1 test Granite Design Stash Multi-tool.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
gaaurelien

Un bon multi-outil intégré sur le papier mais pas idéal à l'usage

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,83m | 70kg | Avancé | Annecy
Acheté : 60€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions, utilisation en enduro & bikepark, durée du test : 5 mois

Points forts

- Bonne qualité de fabrication
- Installation simple et sans outils spécifiques
- Bon maintien dans le cadre et bonne étanchéité

Points faibles

- Impossibilité d'atteindre certaines vis
- Impossibilité de rattraper le jeu dans la direction sans un longue clé de 5mm
- Faible bras de levier

     Cela fait maintenant plusieurs années que porter un sac en enduro est passé de mode et que les riders cherchent à rouler plus libres et plus légers. Ainsi, de nombreuses solutions pour transporter son nécessaire de réparation sont rapidement arrivées sur le marché. Après une apparition assez brève des sacoches d’hydratation, c’est au tour des outils directement intégrés au vélo de se démocratiser. J’ai d’abord franchi le pas avec un outil s’insérant dans le pédalier, le SRWRN (outil chinois très fortement inspiré du All-in Multitool). S’il était très pratique à utiliser, la qualité n’était pas vraiment au rendez-vous et surtout le maintien dans le pédalier trop faible. Après en avoir perdu 2 sur les chemins, j’ai décidé de tester autre chose.

Quelques recherches, et me voilà donc avec le Stash Multitool de la marque Granite Design


Pourquoi lui ?

--> Tout d’abord l’accessibilité : le Stash Multitool coûte moins de 60€. C’est dans la moyenne basse des différents multitool intégrés et surtout il est disponible facilement sur les principaux sites de VPC spécialisés.

--> Le type d’intégration. Comme je le disais, il existe désormais de nombreux multitool de ce genre qui peuvent se ranger à différents endroits sur le vélo : pédalier, cintre, axe de roue, porte-bidon… Mais pour moi, le pivot de fourche semble la meilleure option car rapidement accessible et bon maintien. A noter qu'il existe également une version du Granite Stash pour pivot droit.

--> Ensuite, la simplicité d’installation. Ici, pas besoin d’outil spécifique pour installer le logement du multitool sur son vélo (contrairement à l’outil OnOne par exemple, qui nécessite de tarauder l’intérieur du pivot de fourche avec de l’outillage dédié). 2 clés allen de 5 et 6mm suffisent.

--> Enfin, dans un souci du détail, la couleur (si si, c’est important pour moi). J’ai un vélo gris avec de nombreuses touches d’orange, je me voyais mal partir sur un outil violet pétant par exemple, même si le multitool est très discret une fois installé. Il faut que ce soit raccord et pour ça le Granite rempli parfaitement son rôle.


En pratique, qu’est-ce que ça donne ?

     Ses qualités :

  Une fois en main, l’ensemble présente de belles finitions. Pas de jeu dans l’assemblage des embouts, un ensemble de matériaux alu/plastique/acier qui semble robuste et une jolie couleur orange pour l’outil et son logement.

  L’installation du Stash Multitool elle-même est un jeu d’enfant. Il suffit d’insérer le logement de l’outil dans la partie supérieure du pivot de fourche, de positionner le capot sur l’extrémité basse du tube, visser le tout et le tour est joué. Il n’y a plus qu’à glisser le multi-outil dedans et c’est parti. En revanche, retirer l’étoile du pivot avant l’installation est une autre paire de manches.

  Une fois mis en place, l’outil est bien maintenu et ne bouge pas d’un poil. Que ce soit sur des trails engagés, des pistes de bikepark défoncées, des gros sauts, un télésiège, un porte vélo ou bien lors de chutes violentes, à aucun moment le Stash ne sort de son logement sans que cela lui soit demandé.

  Niveau étanchéité, le Granite s’en tire bien aussi. J’avais peur que de l’eau ou de la boue rentre à l’intérieur, mais il n’en est rien. En haut, le joint torique du topcap rempli parfaitement son rôle et en bas le capot est suffisamment plaqué contre le bout du tube pour éviter les infiltrations. L’outil reste donc toujours au sec et est à l’abri de la poussière et de la rouille, même lors de lavages au jet ou de pluies torrentielles.

  Niveau fonctionnalités, on retrouve sur ce multitool tout le nécessaire pour pallier aux principaux soucis rencontrés sur le terrain. Clés de 2, 2.5, 3, 4, 5, 6, T25 et tournevis plat composent l’outil principal, tandis que la deuxième partie fait office de clé à rayon de 0, 1, 2, 3 et de démonte-obus.


     Ses défauts :

  Mais si sur le papier le Granite Stash Multitool est bien doté en termes d’outils, à l’usage j’ai pu relever plusieurs points négatifs.

  Premièrement, ma plus grande déception concerne la construction générale de l’outil. En fait, le Stash est conçue d’une façon telle que certaines vis sont inaccessibles. Si resserrer sa potence ou son collier de selle avec ne pose aucun souci, le tableau n’est pas le même pour les vis plus renfoncées. Dans mon cas, impossible par exemple d’atteindre la vis de fixation de mon étrier de frein (en l’occurrence un Magura MT trail), car le corps de l’outil bute contre l’étrier avant que l’embout ne soit complétement dans l’empreinte (voir photo). Même problème pour régler les butées de dérailleur. C’est dommage car cela réduit fortement la polyvalence du multi-outil.

  Deuxième gros point faible, il est si besoin impossible de rattraper le jeu dans sa direction à moins d’avoir une longue clé BTR de 5mm à portée de main, chose que personnellement je ne trimballe pas dans ma poche quand je roule.

  Pour terminer, ce n’est pas un véritable défaut car commun à tous les multi-outils similaires, mais je pense qu’il est tout de même nécessaire de le souligner. Je parle du faible bras de levier qu’offre le Granite Stash. Du fait de la petite taille de l’outil, il sera difficile de dévisser certains éléments, comme par exemple un axe serré un peu fort ou des pédales. De plus, la prise en main de l’outil n’est pas des plus ergonomiques et peut même être douloureuse si l’on a besoin de forcer.


En conclusion

     Si la fiche de description du Granite Stash Multi-tool sur internet était très prometteuse, l’usage passe avant le marketing et pour moi, en pratique ce multi-outil ne remplit pas bien le rôle que j’attendais.

4/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire