Test Crankbrothers Mallet E 2016

7 tests Crankbrothers Mallet E.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
pasttaga

Polyvalentes! Du grip, un enclenchement facile et une plateforme stable.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,80m | 72kg | Expert | Nantes
Acheté : 80€ d'occasion
Conditions du test : Une saison et demi m'ayant permis de tout tester.

Points forts

Polyvalence
Clipsage
Débourage

Points faibles

Rien de spécial

Ce test fait partie d'un ensemble de deux tests visant à vous aider à choisir entre deux supers paires de pédales de chez CrankBrothers, les mallet Dh et Enduro. Pour l'ensemble des tests j'ai utilisé des Fiveten Hellcat pro comme chaussure en test sur mon profil.

Mallet Enduro:

Comme son nom l'indique cette plateforme est dédiée à l'enduro et de manière plus générale à une utilisation polyvalente.

Sur le papier:

Concernant le système de fixation, on est sur le système classique de chez CrankBrothers qui se présente sous la forme d'une croix à quatre branches dans laquelle se fixe la cale. Un ressort en son centre permet l'écartement de ses dernières.

Concernant la plateforme, elle est large avec 4 picots devants et 2 derrières. Par rapport à l'axe la les parties avant et arrière font la même taille (point à noter par rapport au mallet DH ). Son profil est plat et on retrouve trois stries en sur-épaisseur pour augmenter le grip en avant de l'axe quand seulement deux sont présent en arrière et sont en sous-épaisseur de la plateforme. De plus elles sont chanfreinées sur la zone latérale qui risque de frotter le sol. En résumé, profil plat et des artifices pour le grip principalement sur l'avant.

Une fois la chaussure en place, seul les picots arrières touchent la gomme car les picots avants sont dans le vide laissé par la cage de la chaussure à l’exception des deux latéraux qui touchent out juste la gomme. PS: Je place la cale à 6/7mm du max en arrière de la chaussure.

Roulements enduro cartridge scellés, contre écrou latérale en métal et non pas plastique.

Poids: 407g perso

Sur le terrain:

Concernant le clipsage, il faut avoir le coup comme pour toutes paires de pédales auto. Il est très simple car il se fait soit par l'avant soit par l'arrière à la différence des autres systèmes. Quand de la boue est coincée dans le système ou sous la chaussure ce n'est pas un souci car il suffit de faire tourner le système avec le pied ou la main pour le débourrer. Ca en fait une paire utilisable tout au long de l'année. Point positif.

Au niveau de l'adhérence il y a deux situations à différencier, avec ou sans la cale plate au niveau de la chaussure.

Sans cette cale j'ai un contacte fort sur la plateforme donc un bon grip malgré que les picots soient très bas (1mm) et je n'ai pas la sensation d'une chaussure qui glisse autour de l'axe que l'on ressent avec d'autres pédales. Le corollaire est que le clipsage et déclipsage est plus difficile, surtout en urgence. 

Avec la cale, on perd beaucoup de grip, j'ai surélevé les picots à 3.5mm pour en retrouver. Je change les pads amovibles en plastiques sur les bords des pédales et là c'est l'équilibre juste. La chaussure est stable et le clipsage et déclipage est plus aisé. La sensation de chaussure libre autour de l'axe est faible quand je suis debout sur les pédales. Je recommande donc ce setting. 

Malgré ça, quand la plateforme est humide si on appuie fort dans un virage avec le pied un peu de travers sur la pédale on peu déclipser involontairement. Mais c'est rare.

Par rapport à la version mallet DH, et pour des raisons que j'expliquerai dans leur test, l'adhérence est beaucoup plus faible. Le pied semble moins scotché et c'est pour moi un choix volontaire de la marque au vue du programme de cette pédale.

Entretien:

Sur ce point je n'ai pas suivi les recommandations de CrankBrothers, aucun démontage, jamais graissé, jamais resserré l'axe. Pour moi rien n'a changé. Ca tourne toujours nikel, pas de jeu non plus contrairement aux anciens modèles de mallet DH. 

Si une pièce casse, notamment la croix ou le ressort, on peut tout démonter et changer la pièce à l'unité. Point fort encore.

Par contre si on tape une pierre avec la pédale on a vite fait de tordre la croix, c'est arrivé un jour ou je les avais montées sur mon démo. Le système n'est pas protégé comme il l'est sur les Time ATAC DH par exemple. 

Conclusion:

CrankBrother propose un produit de référence en enduro, une plateforme qui à l'air de plaire vu que Time vient de sortir une plateforme similaire au même titre que la nouvelle shimano saint et tant d'autres.

Polyvalence est pour moi le maître mots. Aussi bien en monté qu'en descente elles sont confortables et nous mettent en confiance. Un déclipsage aisé pour facilement poser le pied mais pour autant la stabilité est là dès que du poids est exercé sur la pédale. Ajoutons à ça un entretien proche de 0 et on obtient le cocktail pour une super pédale.




Pour qui ?

Les enduristes et trail riders. Les descendeurs préfereront la version DH.
8/10
Accroche
Durabilité de la plateforme/picots
Durabilité des roulements
Finition
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire