Test Crankbrothers Mallet E 2018

3 tests de pédales Crankbrothers Mallet E.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
RedFox

Plates ? Auto ? Mallet e !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,70m | 57kg | Expert | Dourgne
Acheté : 109€ en ligne
Conditions du test : 300 km, mai 2018 – juin 2018 : conditions variables (chaud, froid, pluie, vent, sec, sable, poussière, boue, …)

Préambule :

Nouveau vélo, nouvelles pédales ! En passant sur un gros enduro j’ai enfin décidé de mettre aux pédales auto. Il faut bien un début à tout ! J’ai entendu tellement de commentaires du genre « tu montes beaucoup plus facilement car tu peux pédaler en continu » et « tu auras plus confiance en descente car tu ne risques pas de perdre la pédale » que je me suis lancé et j’ai acheté donc acheté une paire de Mallet E, le fleuron de chez Crankbrothers, pour 109,99 € et un poids sur la balance de 416 g.


Déballage :

La présentation du produit est très soignée, on trouve une des pédales présentée en façade et tous les accessoires à l’intérieur de la boîte. Concernant ces derniers Crankbrothers met le paquet, vous aurez droit à un deuxième jeu de pads en caoutchouc (légèrement plus épais je vous expliquerai pourquoi par la suite), des sous-cale (en plastique) avec les vis correspondantes ainsi qu’un autocollant pour promouvoir la marque.


En utilisation :

Le montage est très simple, on prend une clé dynamométrique, on respecte le couple de serrage et tout va bien, autrement une clé allen standard devrait faire l’affaire car sur 36 Nm recommandés je n’en ai mis que 24 pour faciliter le démontage, donc il reste de la marge même si vous n’avez pas de dynamo pour être précis.

Pour ce qui est des chaussures, je roule avec les Five Ten Hellcat comme décrit dans mon test précédent (http://www.26in.fr/tests/chaussure/five-ten-1/hellcat-2/2018_2512.html), il se trouve que ce sont probablement ces chaussures qui soient le mieux adaptées à ce modèle de pédale dû à la coopération entre Five Ten et Crankbrothers, ou du moins à l’un qui a développé un produit compatible à celui proposé par l’autre.

Au niveau du montage des cales vous aurez le choix de mettre l’une à gauche et l’autre à droite ou bien l’inverse, comme sur la photo. Cela peut sembler anodin mais à une importance bien réelle. Les Mallet e contrairement à la plupart des modèles de pédales auto n’offrent pas la possibilité de régler la dureté du ressort permettant de cliper/décliper, en revanche la marque a mis au point un système de cales asymétriques qui permettent de modifier l’angle du déclipage et ainsi choisir entre 15° et 20° selon vos préférences. Utile ? Je n’ai testé que les 15° car j’aime tout de même avoir une certaine rapidité d’action. Pour ce qui est de la dureté du ressort il faudra donc se contenter de la raideur par défaut cependant elle est très correcte. Cela permet entre autres aux débutant d’éviter un réglage trop souple qui les fera décliper trop aisément ou bien trop dur ce qui pourra provoquer des blessures ou bien des casses (aussi bien matérielles que corporelles) en cas de chute.

J’avais lu pas mal de commentaires sur internet affirmant qu’il est fortement recommandé de monter les sous-cales en plastique (ou du moins des sous-cales car celles en plastique semblent assez fragiles) sous les chaussures afin de faciliter le clipage/déclipage, surtout pour les novices. A ce moment-là il était indiqué de monter la hauteur des vis et de changer les grips en caoutchouc par les plus épais (2 mm contre 1 mm) car la chaussure est trop haute et donc ne touche plus la plateforme de la pédale. Au final je me suis contenté de monter des sous-cales pour les raisons indiquées précédemment. Je n’ai pas changé les grips ni monté les picots car le pied est bien stable lorsque la chaussure est clipée et ils ne gênent pas les déclipages rapides. La chaussure n’est donc pas en contact ni avec les picots ni avec les grips sauf lorsque je ne suis pas clipé, à ce moment-là les pieds sont quand même bien « fixés » aux pédales.

En ce qui concerne les sous-cales, ayant eu vent de la fragilité de celles en plastique et préférant prendre soin des chaussures j’ai directement opté pour l’achat des Crankbrothers Shoe Shield en métal. Elles protègent bien les semelles des chaussures des griffures engendrées par les picots sans rajouter du poids (seulement 8 g la paire).

A propos de la fameuse transition pédales plates -> pédales auto cela m’a pris environ 3 sorties pour m’y habituer complètement et effectuer des petits réglages quant au positionnement des sous-cales. Bien sûr il faut rajouter de l’expérience sur le terrain pour prendre pleinement confiance quant aux déclipages précipités cependant je me suis très vite sentit à l’aise avec malgré 3 petites chutes la première fois car c’est plus simple en prenant de la vitesse qu’en tournant au ralenti.

Je n’ai pas encore testé mais sachant que de nombreux pilotes retournent en pédales l’hiver à cause d’un manque de grip du vélo et qu’une deuxième paire de pédale et de chaussure peut s’avérer dur pour le portefeuille j’ai songé à une parade en voyant ces pédales. Comme dit plus tôt, le grips est excellent même déclipé, il est donc peut-être possible de retirer les cales des chaussures et les ailettes des pédales en hiver pour utiliser les pédales comme des pédales plates sans avoir besoin de racheter une paire de pédale et de chaussures ?


Vieillissement :

Pour la résistance des cales et des roulements dans le temps il faudra repasser plus tard.


Conclusion :

Un ensemble x fois vainqueur de coupes du monde de DH qui s’adapte très bien à une utilisation enduro même par des débutants en pédales auto.

Pour qui ?

Vraiment pour tous.
10/10
Accroche
Durabilité de la plateforme/picots
Durabilité des roulements
Finition
Rapport qualité/prix

Points forts

Clipage facile
Accroche si non clipsé
Durabilité globale
Excellent débourrage

Points faibles

Petite usure de la semelle à cause des picots

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire