Test Hutchinson Toro 27,5" x 2.35 2017

7 tests Hutchinson Toro 27,5" x 2.35.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
mat24bc

Polyvalence ultime

Avis sélectionné
Profil du testeur : 38 ans | 1,65m | 55kg | Expert | Faverges
Conditions du test : Dans les alpes, essentiellement singles en forêt, plutôt terre et racines. Terrain sec et froid, humide et froid, gras et froid, neige et froid. Pas testé au-dessus de 5°c.

Points forts

Extrême polyvalence : couvre une très large plage d’utilisation, carcasse assez rigide

Points faibles

Débourrage perfectible

Préambule

Pneu testé dans le cadre des tests privés, donc déjà je tiens à remercier 26in pour cet essai ;)

Le test concerne donc un HUTCHINSON TORO 27,5x2,35 version renforcée, en monte avant, couplé à un TORO 27,5x2,25 à l’arrière.

Que ça soit en DH ou en Enduro, je roule depuis des années avec un MagicMary SuperGravity à l’avant, ce sera donc ma référence. Afin de bien pouvoir comparer, le TORO est monté sur la même jante, une Novatec Alpine (largeur interne 23mm) et à pression identique (1,4 bars), en tubeless, avec 60ml de préventif.

Montage

Montage du pneu à la main, sans démonte pneu, mise en place du préventif de la même marque fourni avec le pneu, et gonflage/claquage à la pompe, sans ajout de liquide sur les flancs. On ne peut pas faire plus simple.

Gonflé à 1.4bar, le ballon est plutôt gros, et la gomme à l’air assez tendre.

A noter : pas de gros « clac » à la mise en place du pneu. Je me suis posé la question si il était bien en place, et ce n’est pas forcément rassurant si on pense déjantage.

Sur le terrain

Testé d’abord en condition sèche voir même poussiéreux lors de cet été indien, puis dans le froid et les feuilles humides, et enfin dans la boue et la neige, tombée assez tôt dans nos alpes.

Quelques soient les conditions, le pneu ne prend pas en défaut.

Sur le sec, la gomme tendre grip bien sur tout ce qui est dur, cailloux, racines, terre gelée, on peut appuyer. En condition humide, forcément il faut être plus léger dans le pilotage, mais on est loin d’avoir une savonnette. Dans les devers, au final ça tiens on peut passer détendu du sphincter.

Dans le gras, les pavés carrés se plantent bien dans le sol et permettent de rouler sereinement. Pour trouver un défaut, je dirais que le débourrage n’est pas exceptionnel, moins bon que sur le MagicMary. Dans de la grosse grosse boue ça peut de venir génant, mais pour ça il y a les mud.

Pour ce qui est du ressenti au gonflage, on est sur une carcasse avec des flancs plutôt rigide, assez similaire à la carcasse supergravity des schwable. On peut donc pas mal descendre en pression sans que le pneu se déforme trop sous les appuis ou ne vienne poquer la jante. On peut foncer dans les cailloux et les racines, le pneu respire la solidité.

Concernant l’usure, trop tôt et sol d’automne pas assez abrasif pour se prononcer. Wait and see.

Pour finir, un mot sur le rendement. Pesé 1120gr (MagicMary 1070grs), on n’est pas sur du pneu light. On a du poids en mouvement, faut l’emmener. Certains préfèreront peut-être la version non renforcé, personnellement ça ne me gêne pas, je préfère traîner des pneus solides que de réparer sur le bord du chemin.

Conclusion

Pour ceux qui connaissent et apprécient le MagicMary, avec le TORO on est vraiment sur le même style de pneu. Extrême polyvalence, aussi à l’aise sur le sec que dans le mouillé, et s’en sort très bien dans le gras. Avec son gros ballon confortable et sa carcasse solide, on peut foncer dans le tas sans trop se poser de question.  

Les non compétiteurs pourront l’utiliser en monte unique toute l’année sans problème. Pour les racers, prévoir quand même un mud quand c’est Verdun

Pour qui ?

Pour l’enduro ou la DH, en monte avant, ne voulant pas s’embêter avec plusieurs styles de pneus en fonctions des conditions. Je pense qu’il doit aussi aller très bien à l’arrière en DH (mais attention gomme tendre, ça doit fondre comme neige au soleil).
9/10
Facilité de montage
Durabilité de la gomme
Résistance aux pincements
Rendement
Accroche
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire