Test 661 sixsixone Recon

2 tests de protections 661 sixsixone Recon.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
alexis26

2 ans et demi sans croûtes aux genoux !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 21 ans | 1,79m | 59kg | Expert
Acheté : 50€ en ligne
Conditions du test : 2 ans et demi de test, enduro 1 a 2 fois par semaine, dirt 2/3 fois par mois, DH environ 10 sorties par ans, par tout temps, de -5 a 40 °C, de la pluie, neige a la canicule

En gros :


  Genouillères destiné au trail AM, moins de 150 gr la paire en taille S, matière type D3O, très ''molle'' mais qui durcie à l'impact, matière élastique tout autour pour le maintient, aéré derrière le mollet, bande caoutchouc à l'intérieur des deux élastiques pour un meilleur maintien.


EN PRATIQUE :


  Après deux ans et demi d'utilisation en DH, enduro et dirt, sous toutes les températures et temps différent, je vais devoir les changer.... pour les même ! 

En effet, après plusieurs milliers de Km, les élastiques hauts et bas se sont pas mal détendu et l'arrière du mollet, assez aéré l'est encore plus au fils des retours de pédales , et le maintien s'en retrouve assez impacté.

  Toutefois, le maintiens s'en est trouvé diminué depuis cet hiver seulement, pendant 2 ans, ce dernier fut optimal, en sortie Trail AM de 2/3h et de 30/40 km, aucun besoins de les remonter.

En pratique enduro plus engagé, je les remonte 2 a 3 fois par sortie (35 km) et pour les sortie DH (Venosc ou Diable aux 2 Alpes, Air Line au Gets) elles demandent tout de même un ré-ajustage en bas des pistes, toute fois, leur niveau de protection n'est pas vraiment adapté à cette pratique.

  En parlant de protection, après quelques chutes ou elles ont servie (environ une 10-15), ces dernières n'ont pas bougé, même dans les cailloux, et les impacts les plus fort sont tout de même bien absorbé, bien que l'ont ne soit pas au niveau de genouillères à coques ou plus épaisses.

Quant à mes genoux, bien que quelques bleus sur les plus gros chocs ont pu apparaître, la carrosserie n'a pas été rayé et elles m'ont évité pas mal de douleurs !

  Pour le lavage, un trempage 1 fois par mois minimum ou plus en été suffit a supprimer les odeurs, la poussière et a redonner leur souplesse au tissu élastique !


EN BREF :


  Des genouillères (ultra)light, avec un bon maintien, qui se font vite oublier au pédalage, qui ne se sentent pas l'été, et qui dépannent en Bike-Park, à condition d'en garder tout de même un peu sous le pied !


Pour qui ?

Les enduristes et pratiquants AM qui cherchent des genouillères légère qui se font oublier, et qui sont la en cas de chutes !
9/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Points forts

Légèreté, aération, maintien, déformabilité

Points faibles

Bien trop légères pour une utilisation FR/DH, coté mollet fragile aux picots des pédales

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire