Test Bluegrass Armour B&S D30

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
Cyrille BORDE

Légère, souple et pratique

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,83m | 93kg | Avancé | Donville-les-Bains
Acheté : en ligne
Conditions du test : Par temps froid, pluvieux,humide
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Bluegrass - Armour B&S D30


  • INTRO :


Ça sonne à la porte !! C’est pour le calendrier des PTT ?!

Hey non c’est juste le livreur qui m’apporte la dorsale. Un beau carton avec un « petit » logo Bluegrass.

Sans perdre de temps et dans le plus grand silence et le calme, c’est-à-dire comme les enfants déballe leur cadeau de noël. J’ouvre le carton délicatement, en arrachant le scotch avec les dents, nan je plaisante !!

Tout ça pour retranscrire l’état d’euphorie dans laquelle j’étais, c’est tout nouveaux pour moi, c’est dernier temps la confiance qu’on m’accorde pour mes tests fait chaud au cœur.

Cette fois ci je remercie 26in en partenariat avec Bluegrass pour m’avoir sélectionné aux programmes test privé.


  • PREMIER ABORD


Étonnamment légère, je l’ai pesé à 840 grammes !!!


  • Les petite Poches sur les côtés :

Elle dispose de deux petites poche sur les côtés, de quoi glissé un forfait, une barre céréales.

Pour les plus téméraires un téléphone… (Je n’ai pas essayé çà parait trop fragile), mais encore moins vos clefs…

(Cela pourrait se percer. Astuce : l’idéal reste toujours la boite à code qu’on attache au crochet de remorquage).


  • La poche dorsale à scratch :

Accessible par l’intérieur permet de la retirer avec aisance comparé à la POC Spine.


  • La poche à eau :

Ouverte aussi vers l’extérieur par une fermeture éclair pour y glisser une poche à eau d’un litre préconisé par la marque.

Pratique pour y glisser des accessoires, pompes, démonte-pneus. Mais plutôt tout ce qui ne sert « quasi »jamais dans le sens ou faudra demander à un pote de vous aider pour les atteindre sinon faudra l’enlever. 

Si vous porter un maillot voir une veste faudra vous désaper, l’été ça va mais, mmh en pleine hiver par 4°C, béh ouais ça caille en Normandie !


  • Au niveau de la dorsale :

Malgré le fait qu’elle se courbe à votre dos, elle est très dure pour du D3O et je n’ai pas confiance à l’absorption de l’impact.

 Il y’a de nombreux canaux, cela permet qu’elle s’adapte à votre morpho et laisse passer l’air. Vous n’avez aucune indication dans quel sens la mettre ! 

Moi je retiens qu'il faut le côté noir à l'extérieur.


  • Au niveau des épaules :

Ce sont les seules pour moi en véritable mousse D3O molle qui me rappelle les mousses POC. Avec un léger retour sur le devant pour la clavicule et ça serait impec.


  • La protection ventrale :

Sont très fines en mousse normale et paraissent dérisoires.


  • Le tissu :

N’est pas le même partout, il y’a des endroits plus solide que d’autres, notamment le dos et les épaules.

D’autres plus aérés comme sous les bras et un peu moins pour le reste. La résistance semble correcte.



  • A L’ESsAYAGE :


Chose importante pour moi quand on a un gabarit imposant, c’est de ne pas ressembler à un astronaute comme avec la FOX Titan ou encore à un chevalier de la table ronde avec la RxR.

Niveaux look Bluegrass se défend car si elle donne une impression d’être carré des épaules, c’est assez fit et on ne ressemble pas non plus à Goldoraque.

Au niveau du bout des manches l’élastique est très serré et ça marque la peau. J’ai tout de même pu l’assouplir en tirant dessus très fort. (Ça craque un peu)

Le tissu n’est pas le plus confortable, mais c’est correct.



  • Après plusieurs tests sur le terrain :


Je m’attendais à ce que ça bouge mais elle reste bien en place

Tout comme la POC Spine elle se fait oublier et on ne la sent pas et on garde cette liberté de mouvement. 

Grace à sa légèreté en plus on garde cet impression d’avoir « encore » oublié sa dorsal dans l’camion, hein mon cousin.

Encore une fois je plaisante c’est un organe de protection et je ne roule jamais sans dorsale !!


  • Les petite Poches sur les côtés :

Je ne l’ai ai pas utilisé car pas en confiance et pas accessible une fois recouvert. (J’utilise en plus une banane)


  • La poche dorsale à scratch :

R.A.S.


  • La poche à eau :

Elle est pratique pour mener une petite pompe avec manomètre !! Elle est plaquée contre le tissu et ne bouge pas. De là à y mettre tous sont barda…

J’ai essayé de mettre une poche à eau de 1l. L’attache de la poche tire sur le tissu et le col s’affaisse au niveau de la nuque, bon ça ne tient pas. Sans l’attacher ça descend au fond, mais vu qu’elle « s’écrase » contre la dorsale ça reste en place et ça bouge pas beaucoup. La bosse dans le dos est peu perceptible.


  • Au niveau de la dorsale :

J’avais remarqué que les mousse D3O s’assouplissaient légèrement avec la chaleur, ici même constat mais ça reste très rigide à mon goût.

Mais çà protège bien, lors d'un chute j'ai trouver que l'impact était bien réparti.

  • Au niveau des épaules :

Les protections des épaules se calent naturellement où il faut, néanmoins ça manque d’un petit retour sur l’avant sur la clavicule comme la concurrente.


  • La protection ventrale :

Elle est « presque » là pour décorer ! Elle peut quand même être utile à protéger des éventuels petites branches ou atténuer un coup de selle, de cintre ou de potence.

Il m’est arrivé récemment de faire un « ventre à selle » assez impressionnant se terminant avec la rencontre d’un tronc d’arbre et ça a aidé.


  • Le tissu :

Il est respirant mais moins que le la POC Spine qui était déjà juste sous la chaleur de Morzine cet été.

Je n’ai pas eu le temps de l’abimer, j’ai bien essayé de me frotter à un arbre à la manière des ours, mais ça ne bouge pas.

J’ai essayé un passage en machine 30mn à 30°C, ça ne l’abîme pas mais reste une odeur peu perceptible au niveau du filet sous les bras (encore avantages à POC sur ce point).



  • Conclusion :


Pour ma part il reste à Bluegrass à améliorer certains points comme la fixation de la poche à eau, la solidité des poche sur le cotés pour pouvoir être plus en confiance !

Améliorer la protection ventrale avec pourquoi pas de véritable mousse D3O en gardant un bon compromis avec le poids.

Proposer des tailles au-dessus de XL pour les « bonhommes » au gabarit imposant.

Actuellement, elle est très bien adapté à du Trail, ALL-Mountain, Enduro et Pump-track.

Mais également aux VAE y compris ceux qui roule en ville car c’est une demande nouvelle par chez moi.

Quoi qu’il en soit j’étais sceptique au début mais dans l’ensemble ce fut une bonne et agréable surprise.


Merci 26in ! Merci Bluegrass !

Pour qui ?

Adapté pour du Trail, All Mountain, Enduro mais aussi VAE y compris en ville.
7/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Points forts

Légère, Souple ,Pratique avec ses Poches

Points faibles

Fixation de la poche à eau
Protection ventrale

1 commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire