Test Bluegrass Legit Carbon 2019

3 tests Bluegrass Legit Carbon.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
RedFox

(Presque) Conçu par la NASA

Avis sélectionné
Profil du testeur : 21 ans | 1,70m | 57kg | Expert | Dourgne
Acheté : 450€ en ligne
Conditions du test : Environ 250 km, (0 – 10 °C, pluie, vent, boue, brouillard humide)
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Bluegrass - Legit Carbon

Points de comparaison

A titre de comparaison, voici les casques avec lesquels j’ai roulé jusqu’ici :

- Kenny Downhill modèle 2014 (entrée de gamme) : https://www.26in.fr/tests/casque/kenny/downhill/2014_2402.html

- Giro Switchblade MIPS modèle 2017 (haut de gamme) : https://www.26in.fr/tests/casque/giro/switchblade-mips/2017_2508.html

- Bluegrass Legit Carbon modèle 2019 (très haut de gamme) : Pas de lien ? Le test est juste en dessous :)


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Présentation

Bon alors je vous préviens de suite, ça va être (très) long, j’ai passé un temps fou à écrire des tonnes d’avis (18 en fait) en espérant vous faire profiter de mon expérience, et il se passe quoi ? 26in me sélectionne pour tester un modeste Legit Carbon à (seulement) 450 €. Par ailleurs je tiens à les remercier eux ainsi que Bluegrass de m'avoir choisi. Mais bon si vous croyez vous en tirer avec un test bâclé que vous lirez en deux-deux, et bien revenez quand vous aurez un peu plus de temps messieurs/dames.

Bon sinon, Bluegrass … Non connais pas, jamais entendu parler ! Alors déjà c’est dur à croire mais bon si jamais vous débarquez dans le milieu, voilà quelques infos. Bluegrass, de son vrai nom Bluegrass Eagle (ahhhh, c’est pour ça que le logo est un aigle, comprends mieux) développe des protections du type genouillères, gilets et gants et est en fait une filiale de MET, une autre marque de casques italienne.

Concernant le Legit Carbon, roulé à l’état de prototype durant la saison 2018 avant d'être commercialisé en décembre, c’est un casque qui a pu être pas mal aperçu sur la tête de pilotes pro tel que Mick Hannah et Sam Blenkinsop, pour ne citer qu’eux.

Côté spécifications techniques, celles annoncées par la marque italienne sont justes affolantes :

- Coque externe en fibre de carbone

- Technologie MIPS-E2 (spherical)

- Visière flexible "safety release"

- 15 aérations

- Certifié pour les compétitions d’enduro et DH (ASTM)

En clair, le Legit Carbon est doté de l’ensemble des toutes dernières technologies de pointe.


First look

Déballage : A l’ouverture du carton j’entrevois la fameuse housse signée Bluegrass, permettant de transporter à la fois l’intégral et un masque, et ce dans une poche séparée, la classe ! Elle est en plus dotée d’aérations latérales, donc aucun problème de mauvaises odeurs.

Esthétique : Pour la couleur je n’ai pas choisi. Bien qu’il n’y ait que 4 coloris (full black, rouge et noir, jaune et noir, blanc et noir), personne ne m’a consulté. J’ouvre l’emballage avec un peu d’appréhension, au risque de voir ma tenue habituelle complètement dépareillée, je me retrouve donc … en ROUGE et NOIR (petit coucou à Jeanne Mas). Mais bon sang qu’est-ce qu’il déchire ! Bon ok de toute façon (#AvisPerso) les 4 coloris sont magnifyques ma chérie. Le look déchire vraiment, le logo effet carbone sur le dessus est juste énorme, la peinture mate ne laisse pas de trace, c’est IM-PE-CCABLE.

Respirabilité : Là c’est du grand art, on s’aperçoit de suite que la conception du casque a été travaillée jusque dans les moindres détails en observant les aérations situées à l’arrière de la tête. Généralement lorsque le masque est en place son strap va venir condamner ces aérations, qui sont donc … complètement inutiles. Ici c’est différent, les ouvertures sont nettement plus imposantes que la moyenne, ce qui permet de laisser l’air circuler peu importe la façon dont portez votre masque.

Poids : Sur la balance je suis un tout petit peu déçu, c’était annoncé, le casque pèse 1,1 kg en S, soit presque 200 grammes de plus que mon Giro Switchblade. Etant principalement enduriste, c’est un petit point négatif, mais bon, il faut tout de même garder à l’esprit qu’avant d’être un casque qui saura trouver ses marques en enduro, il s’agit d’un modèle optimisé pour la DH, auquel cas là ça passe sans problème, on a largement de quoi se protéger pour aller à la guerre !

#EncorePlusDeDétails : La mentonnière est bien rigide, très faiblement déformable à la main. Le champ de vision est très large, les gros masques passent sans problème.

#ToujoursPlusDeDétails : Avant de l’essayer je jette un œil à l’intérieur, les sangles de la boucle double-D sont parées d’un tissu en cuir (ou simili), estampillées du logo Bluegrass. Les mousses tiennent par des boutons pression, un bon point pour la durabilité. La technologie MIPS E2 se fait très discrète, elle prend l’apparence d’une fine couche très souple dissimulée derrière les mousses.


Premier essayage

L’heure du verdict a sonnée, j’essaye, le guide de taille est correct, pour 55 cm de tour de tête le S était un bon choix. Le serrage occipital du Switchblade (le fameux arracheur d’oreilles), malgré qu’il ne facilite pas l’enfilage, apporte un ajustement supplémentaire une fois le casque bien en place sur la tête. Pour l’instant c’est nickel, presque les mousses appuient un peu fort sur les joues, mais il faudra surveiller l’absence de jeu après qu’elles ne se soient tassées entre la sueur et les lavages.

Sinon niveau confort l’intérieur est bien matelassé, on pourrait piquer un somme avec !

On notera aussi l’absence de mousses au niveau des oreilles, permettant non seulement d’accroître le confort une fois à l’intérieur de la bête mais aussi d’entendre parfaitement, et ce même à très haute vitesse.


Sur le terrain

C’est pas étouffant là-dedans ? Parce qu’entre la coque en EPS, le MIPS et les mousses ça doit plutôt se rapprocher d’une étuve, non ? Absolument pas. C’est là qu’on se rend compte de tout le boulot qui a été fait en amont. A l’intérieur les canaux de ventilation ont été très bien pensés, l’air circule continuellement et ce, de façon optimale. En montée (pour les enduristes), l’air arrive en abondance pour vous rafraîchir. Mais à aucun moment vous ne serez déséquilibrés lorsque vous accélèrerez, l’air est comme attiré à travers le casque, les « grandes ouvertures » dont je vous parlais juste avant ont été prévues spécialement pour que même avec un masque, l’air entré dans le casque puisse s’échapper suffisamment vite afin d’éviter que la tête ne soit tirée en arrière.

Première sortie je prends une averse, je me fixe comme limite de rentrer lorsque j’ai la tête mouillée. Sauf que cela n’arrive jamais car aucune aération ne se situe sur le dessus, elles sont stratégiquement placées sous la visière, surmontées d’un petit déport qui viendra faire couler l’eau autour et ainsi vous garder au sec.

Concernant la fameuse visière « fusible », j’aurai voulu lui mettre un coup de poing de face pour tester son fonctionnement mais je n’ai pas osé … Elle n’est par contre pas réglable en hauteur mais la position « neutre » me convient parfaitement et doit permettre de fixer une GoPro par-dessous sans problème.

Un petit point noir que j’ai découvert lorsque les températures sont (brutalement) descendues en dessous de 5°C, la partie interne de la mentonnière à tendance à condenser (voir photo) et dégouliner sur les jambes et le cadre. Un petit test avec le Switchblade le lendemain m’a permis de vérifier que ce souci n’est pas propre au Legit Carbon mais je ne me souviens pas avoir connu ce problème avec mon (vieux) Kenny.


Usure

Avec une durée de test d’un peu plus d’un mois seulement je n’ai pas grand-chose à vous dire de ce côté-là, si ce n’est que rien n’a bougé, que je n’ai pas eu un seul gros problème jusqu’à présent et que la peinture à l’air de plutôt bien résister. En même temps à ce prix-là, le contraire aurait plutôt été surprenant et vraiment très décevant.


Conclusion

Le Legit Carbon est impeccable, Bluegrass n’a fait quasiment aucune fausse note, mais cette perfection à un prix et c’est sans nul doute son plus gros défaut.

A cause d’un petit excès de poids et d’un léger manque d’aération en comparaison avec un jet, le Legit Carbon sera donc plutôt réservé à l’élite des enduristes, aux compétiteurs acharnés, prêts à tout donner en descente.

Par contre en DH / Freeride c’est un must-have pour qui recherche protection, confort et veut repousser les limites à chaque run. Pour les descendeurs, les défauts présents en enduro seront carrément négligeables.

Pour qui ?

Plus orienté DH, le Legit Carbon saura tout de même satisfaire les enduristes très exigeants autant sur le plan confort que protection.
9/10
Confort
Aération
Taillant
Qualité de la peinture
Rigidité mentonnière (intégral uniquement)
Solidité visière
Facilité à l'enfiler
Emplacement caméra embarquée
Rapport qualité/prix

Points forts

Housse de rangement
Mousses tenues par des boutons pression
La conception du casque dans son intégralité (tous les petits détails)

Points faibles

Pas de visière de rechange
Condensation dans la mentonnière

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

6 commentaires

Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 8 avisMatos : 18 avis
Merci pour ce test ! Très complet et détaillé.
Je te rejoins sur le fait que l'audition est améliorée avec l'agencement des mousses autour des oreilles. Peu de marques (voir... aucune de tout ce que j'ai essayé;) n'ont aussi bien travaillé cela.
0
RedFox
Statut : Expert
inscrit le 26/05/18
Matos : 24 avis
Avec plaisir ;)
Sur le Switchblade (encore lui !) c'est pas trop mal niveau audition, mais là c'est effectivement le niveau au-dessus, et il n'arrache pas les oreilles en passant !
0
Indé-Si
Statut : Expert
inscrit le 09/08/17
Matos : 4 avis
Hey ! j'arrive un peu après la bataille, mais au final pour une pratique plutôt enduro/freeride ça vaut quoi ? Parce que c'est pas trop précisé dans le test ^^

Merci d'avance ;D
0
RedFox
Statut : Expert
inscrit le 26/05/18
Matos : 24 avis
Salut :)
Ben en gros vu le prix je ne pense pas que ça va vaille le coup pour de l'enduro pur, le casque est vraiment top mais je suis prêt à sacrifier une ou deux améliorations pour faire tomber le prix sur un autre casque, style le Switchblade que tu m'as l'air de bien connaître aussi (+ léger, mentonnière amovible pour les sessions peu engagées, ...).
Après si tu recherches quelque chose de vraiment costaud et durable pour engager je pense que c'est le bon, il est totalement secure (je sais de quoi je parle :D ).
Si tu penses que je n'ai pas complètement répondu à ta question n'hésites pas à la reformuler ;)
0
Indé-Si
Statut : Expert
inscrit le 09/08/17
Matos : 4 avis
Ok t'as parfaitement répondu à ma question ! C'est pile poil ce que je voulais savoir. Je cherche un casque pour le freeride/enduro/bikepark !

Et ça à l'air de coller parfaitement
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire