Test Dakine Drafter 14L

1 test de sacs à dos Dakine Drafter 14L.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.
A.Pumpkine

Pratique,fonctionnel, beau !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,70m | Avancé
Acheté : 140€ en ligne
Conditions du test : Conditions printanières

Pour commencer...

Ce sac vient remplacer un Deuter Compact exp de 12L, qui commençait à arriver en fin de vie (fermetures éclaires et coutures fatiguées), après de nombreuses années de loyaux services.

Le cahier des charges était de retrouver un sac tout aussi fonctionnel, mais en étant un peu plus fashion que l’allemand ne l’était.

Après quelques recherches, mon choix se porte sur le Drafter (en 14L), qui a l’air assez fonctionnel, et qui me plait esthétiquement…

J’avais quand même quelques craintes et à priori, avant de le recevoir :

  • J’ai un vieux Drafter 10l, que je trouve très très petit, et inconfortable : le moindre objet me rentre dans le dos, et ça en devient très vite pénible. J'espère que le 14L version Dakine sera suffisant pour des sorties à la journée ! Et Dakine a complètement repensé le dos, et la conception en filet devrait permettre d’apporter plus de confort.
  • Ce filet, justement, qui éloigne le contenu du sac à dos, ne limite-t-il pas le volume du sac ?
  • Comment est géré le système « Low Rider », avec la poche à eau en bas du dos ? quels compartiments ? Je n’ai pas trouvé de photos rassurantes avant l’achat…
  • Comment est située la poche à outils ? une fois pleine, empiète-t-elle sur le volume du sac ?

Oui, effectivement, le volume du sac était une inquiétude pour moi, vous l’aurez compris, et non, ce n’est pas parce que j’emporte un nécessaire de maquillage, mais plutôt un bon gros sandwich !

Esthétiquement, je le trouve plutôt sympa !


Pratique ?

Réception, remplissage du sac avec les outils : Les poches sont bien pensées, tout trouve sa place dans le compartiment dédié. Bonne nouvelle, donc, la grande poche principale reste intégralement disponible pour le reste !

Et c’est bien pratique d’avoir accès directement à la poche à outils…devoir vider son sac pour aller chercher la chambre à air coincée au fond du sac, c’est pénible, et en plus, c’est un coup, à faire tomber son sandwich dans la terre (beurk)…


En ce qui concerne la poche principale, elle se limite à la moitié supérieure du sac, la partie inférieure étant réservée à la poche à eau. Ca donne un facteur de forme inhabituel pour un sac : la poche est carrée, au lieu d’être tout en hauteur. Je vais être obligée de couper la baguette en deux pour pouvoir la rentrer dans le sac !

Par contre, on peut profiter de l’intégralité de l’épaisseur du sac pour le rangement : la poche à eau n’interfère pas. Ainsi, le volume de remplissage de la poche n’influe pas sur le volume de rangement disponible et c’est bien agréable.


Passons donc à la poche à eau (fournie) de 3L : remplissage pratique, clipsage et déclipsage du tube bien pratique (vu le cheminement du tube, le contraire aurait été vraiment pénible).

Elle est équipée d'un aimant sur le tube, qui vient se clipser sur la sangle pectorale, comme c'est le cas chez de plus en plus de marques manitenant.


Le sac dispose d’un rabat, bien pratique pour y glisser les protec, un casque ou une veste. Je n’y mettrai pas un sandwich, par contre, c’est trop précieux.

Et si on a la veste, le casque et les protec à mettre sur le sac ? le casque : sur la tête, la veste : dans le rabat, et des sangles permettent de fixer les protec’ sous le sac : malin ! (mais pas nouveau !)


Côté poches, je suis un peu déçue de leur absence sur la ventrale : je fais quoi de mes barres de céréales ?? il y a bien une poche en bas sur le côté gauche, mais elle ne ferme pas, et je crains trop de perdre mes barres de céréales, auxquelles je tiens quasiment autant qu’à mon sandwich.

De l’autre côté, je pensais trouver une poche zippée, mais c’est uniquement l’accès au compartiment de la poche à eau : dommage !

Mes petits en-cas ont finalement atterri dans la poche à lunettes/téléphone... Avant peut-être de bricoler la poche latérale pour la sécuriser un peu...


Côté pratique, je n'ai pas roulé sous la pluie avec, mais je note d'ores et déjà qu'aucune cape/housse imperméable n'est fournie...Bien dommage, je récupérerai celle du Deuter, ou je ne roulerai que par beau temps !


Pas de protection dorsale sur le Drafter, mais il est possible d'en ajouter une derrière le filet. Par contre, je ne l'ai pas vue à l'achat (mais je n'ai pas cherché non plus)


Confortable ?

En ce qui concerne le confort général, le dos aéré est bien agréable.

Par contre, comme il ne s’appuie pas uniformément sur le dos, je ressens parfois deux « barres » en haut et en bas du sac. Toutefois, j’ai plutôt tendance à l’oublier rapidement, et cela ne m’a choqué que lors des toutes premières sorties.

Sinon, je le trouve un peu « long » : même réglé plutôt bas, il monte assez haut dans le dos. Peut-être un point d’attention pour les tous petits gabarits ?

Enfin, rien à dire sur la tenue en descente, ça ne bouge pas une fois bien réglé.

Ah, et il m’arrive de mettre mon vélo sur le dos pour crapahuter jusqu’au sommet et mériter le sandwich : en portage, pas de problème, le bike se cale bien sur le sac, tout confort (ou presque, il faut quand même se les porter les quasiment 15 kg !)


En conclusion

Au final, je suis bien contente de mon choix, je trouve le sac bien fonctionnel, plutôt confortable et bien pensé !

Pour qui ?

A tout vttiste cherchant un sac à dos pour des sorties à la journée
9/10
Finition
Solidité
Maintien
Modularité
Poche à eau facilement accessible
Rapport qualité/prix

Points forts

Praticité (organisation des poches...)
Répartition des masses
Confort général

Points faibles

Absence de poches sur la sangle ventrale
Pas de cape de pluie

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire