Test Rockrider TDS telescopique 120 mm 2019

1 test Rockrider TDS telescopique 120 mm.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
tahitijib

Une sacrée découverte!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,83m | 90kg | Avancé | Arles
Acheté : 180€ en magasin
Conditions du test : Toutes saisons, plus ou moins humide, en Provence

Points forts

Fonctionnelle et disponibilité

Points faibles

reparabilité?
Montée d origine sur mon Rockrider am 100 HT, c est une vrai découverte! C'est  ma première tige de selle télescopique et le l'ai depuis 1.5 ans. Je n'ai eu aucun problème majeur en près de 700 km de vtt.  J adore le concept surtout avec ces cadres sloping où on peut vraiment sentir une différence entre les deux positions extrêmes de la tige de selle.

Le test:

Le mécanisme est actionné par un câble, relié à une gâchette coté gauche du cintre: ça passe nickel avec mon monoplateau, mais la forme de la gâchette est adaptée et pourrait être utilisée avec un dérailleur avant sans interférences, ou même montée côté droit du cintre.

La rigidité générale est bonne, aucun affaissement lorsque ça grimpe, et la remontée de la tige est instantanée, sans se faire botter les fesses non plus.

J'ai tout de même assez rapidement eu un petit jeu latéral : la partie sup de la TDS pouvant pivoter de gauche à droite, mais absolument aucune gêne pour rouler. Avec le confinement, je ne suis pas aller chez decath faire la révision gratuite dès 6 mois... J ai donc roulé tout 2020 avec ce problème qui n'a pas empiré.

Niveau entretien, j huile le joint lèvre avec un peu d huile de silicone régulièrement,  j'actionne deux-trois fois la TDS après sortie et essuie le tube coulissant et le surplus huile+poussière au niveau du joint lèvre. Bref comme je le fais avec les fourreaux de ma fourche.


Une bonne nouvelle:

Et puis hier je m' y suis attaqué: je n'avais jamais osé la démonter mais en cherchant un peu sur le net, je me suis aperçu que c'est une TDS rebadgée de chez TranzX (surement la YSP15). J ai donc enfin vu un mode d emploi et c est parti!

Entièrement démontée, elle était propre, pas une trace de poussière, les tubes sont propres et sans rayures. par contre elle était graissée avec un graisse blanche très épaisse (style saindoux ). J'ai tout nettoyé, regraissé et elle remarche comme au premier jour! Le problème de jeu latéral s'est réglé en resserrant à la clé Allen une vis située sous le chariot de selle, qui solidarise la partie superieur exterieur /chariot avec la cartouche pneumatique interne. Depuis ça glisse comme il faut.

La cartouche n'est pas regonflable, mais sur le site de tranzx on trouve les cartouches seules pour 75 €.  A voir dans le temps, mais quand la cartouche fuira, ca peut être intéressant.

Elle est vendue seule chez decath dans les 180€ complète  en 120mm ou 150mm (tds, câble, levier), mais les versions originales TranzX se trouvent moins chères, sans les câbles et le levier, idéal dans le cas d'un emplacement d'une TDS défectueuse.

Niveau prix ça donne a peu près la même chose que les Crank brothers, niveau qualité je ne sais pas quelle est la durée de vie de ce genre de périphérique, mais jusqu'ici tout va bien. L'avantage pour la version decath... la distribution.



Pour qui ?

Tous
8/10
Confort
Solidité des rails
Solidité de l’assise
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire