Test Kona operator CR 29 2019

1 test Kona operator CR 29.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
lerider30
Ce lecteur est affilié à une ou plusieurs marques par un partenariat ou contrat : Natura Velo.

Un monstre à chrono !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,85m | 80kg | Expert | Coublevie
Spécificités du montage : Fourche: RockShox Boxxer WC Amortisseur: RockShox Super Deluxe Coil RC Pédalier: SRAM Descendant DH SRAM Dérailleur SRAM GX DH 7v Freins: SRAM Code R Cintre: RaceFace Atlas 35mm 790mm Roues: Mavic EX630
Acheté : 6000€ en magasin
Conditions du test : beau temps, pluie, neige, terrains comme Mours, le Serlin, dalles, compétition Maribor

Je roule sur ce bike depuis janvier 2019 surtout sur des spots comme les coteaux de Mours ou le Serlin, des spots relativement tournés sur le freeride, sauts et virages. J’ai bien sûr testé le bike sur des terrains fait pour lui, des terrains de descente avec des traces comme à la Frange Verte (piste plutôt serrée, virages et sauts raides, devers, et quelques épingles) et une ligne sur un spot personnel avec beaucoup de dalles et du cassant. Pour les conditions du test j’ai pu rouler sur tout les types de sols : neige, boue, pluie et sec.

Quand j’ai reçu le vélo, mise à part ma joie immense, le vélo est magnifique ! Il n’a pas l’air d’être en 29’’, il parait juste monstrueux. On dirait que Kona a pris l’ancien Operator et a fait x 1,5. Il est super homogène et pas mal de personnes m’ont dit par la suite : « on dirait pas que c’est un 29’’ ».

Quand on se penche plus dessus, les finitions sont bien réalisées et le vélo est vraiment soigné (J’avoue que la nouvelle Rock-Shox Boxxer et ses tés font leur petit effet.)

Le vélo a beau être grand, il est léger, pesé à 17,8 avec les pédales (Crank Brother Mallet) en taille L ; il sort plus léger que l’Operator de 2017 en Alu et 27,5 pouces.

La première fois que je me suis mis dessus, la première chose qui vient à l’esprit, c’est « Wouah ! il est grand ! ». J’ai eu l’impression de monter sur une moto. Pour ce qui est de la position je roulais sur un Operator DL la saison dernière. Je me suis donc sentis comme chez moi.

Premiers tours de roues : la prise en main se fait bien mais le vélo est grand. Quand on fait un tour sur la route pour tester le vélo, on se sent à l’aise et puis on essaye de tourner pour faire demi-tour. Et là, on se fait surprendre. C’est déstabilisant et c’est dur à tourner. Vient l’étape du bunny-up, et là, j’ai eu l’impression de ne pas savoir faire du vélo ; le vélo décolle à peine et on sent que ça va être difficile pour la suite ; plus dur à prendre en main qu’un 27,5….On sent qu’il va falloir engager.

Mes a priori étaient : « oui un vélo en 29 pouces avec un angle de chasse comme ça, ça tourne pas ». Eh bien c’est totalement faux ! Le vélo tourne vraiment très bien une fois qu’on a prit le coup de main. Et même dans des épingles bien serrées, le vélo passe… Par contre, il faut pencher le vélo et on se surprend à être dans des positions bizarre. Pour ce qui est des courbes rapides ou les virages un peu à plat mais rapides, le vélo tient bien et prend de la vitesse, mais il faut l’emmener. Je pense qu’il faut un temps d’adaptation pour ne pas faire des tout droit. Le seul moyen que j’ai trouvé pour tourner à haute vitesse c’est de ne pas freiner et croiser les doigts !

Le dévers : un rail ! simplement il faut engager et lâcher les freins une fois dedans.

Le cassant : super confortable ! Il lisse le terrain et prend vraiment beaucoup de vitesse. C’est comme un train, une fois dans les rails, on serre les fesses et en avant !

Pour ceux qui se demandent si le vélo est précis, je pense pouvoir dire que oui. Là où on regarde, on passe. Même en vrac, mais ça passe !

Un détail qui fait la différence, le silence : le vélo reste silencieux même quand ça tape de partout. Quand il s’agit de prendre de la vitesse, le vélo est une fusée ! Au moment où on lâche les freins on dirait qu’il y a un accélérateur caché dans la poignée. Il prend très vite de la vitesse et parfois, cela peut devenir dangereux, parce qu’on a les habitudes de vitesse du 27,5’’ alors qu’on va deux fois plus vite. Par contre, il pédale étonnamment bien. Enfin on va pas se balader le dimanche avec, ce n’est pas ce qu’on lui demande. Mais quand il s’agit de relancer, il s’en sort plutôt bien.

Ce vélo est fait pour descendre vite, et ça se ressent au niveau des sauts.

Je m’explique. Sur mes premières sorties, aussi grasses soient-elles, le vélo ne décollait pas… J’avais beau tirer comme un porc, je galérais à sauter. Mais après avoir touché aux réglages, et avoir pris le coup de main, ça va bien mieux. Le vélo saute très bien, aussi bien des grosses lignes comme Godzilla à Serlin que des bosses de dirt à Mours !

En l’air, le vélo est stable et agile, on peut s’amuser à lancer des whips, des suicides, réceptionner en manual, mais ce n’est pas un vélo pour faire la Rampage, ça se sent ! Les réceptions, attention le canapé qu’est cet Operator !! Le canapé des Simpson ? Tout pareil ! Franchement, c’est bluffant, tu peux te mettre trop loin, le vélo ne bronche pas d’un poil. Et quand tu tapes c’est tes potes qui te le disent parce que tu sens rien !

Les freins freinent bien. Jusque là je pense que je ne vous apprend rien. Quand on freine, le vélo ne saute pas de partout, il est toujours collé au sol et ne change pas de trajectoire. Le comportement au freinage a ses limites quand même et mériterait un peu plus de mordant.

Pour conclure je dirais que ce vélo s’adresse en grande partie aux compétiteurs qui recherchent un bike pour aller vite. Chercher le chrono c’est son train train. Il se prend bien en main mais le carbone rend le vélo exigeant physiquement. Soit on est en forme et on va avoir l’impression d’être Connor Fearon, soit on est endormi et c’est le vélo qui dirige.


Depuis la rédaction de ce test j'ai eu l'occasion de rouler en coupe d'europe à Maribor.

J'ai donc pu voir le comportement du vélo en conditions réelles et dans son élément. Le test reste fidèle au vélo, un vélo qui reste agile et qui adore le défoncé. Dans le pierrier zéro soucis, le vélo est précis, stable et rapide tout comme dans les devers. Le point noir reste le physique, il en demande pas mal et donc fatigue plus vite. Néanmoins ça en reste un super vélo !

Pour qui ?

Compétiteur ou les personnes qui aiment aller vite
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

Rapide
Agile
Stable
Précis

Points faibles

Physique
+ ou - facile à prendre en mains
Exigent

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires

Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 8 avisMatos : 17 avisPhotos : 26 photos du jour
Super test et très jolies photos :)

Tu peux juste préciser les freins dont tu parles ? (Code RSC ?)
1
lerider30

inscrit le 05/09/16
Stations : 1 avis
Merci ! ????
Ce sont des Code R avec des disques en 200mm
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire