Test Rockrider FR10 2012

1 test Rockrider FR10.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Lakik

Quoi de mieux que pour commencer le bikepark et le freeride ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 18 ans | 1,78m | 68kg | Débutant
Spécificités du montage : Fourche Marzocchi 66 RCV 180mm 26", ammorto Marzocchi Rocco R, freins Hayes Stoker Trail, transmission X7 Sram
Acheté : 500€ d'occasion
Conditions du test : Un peu partout, singles, bikepark, spot de DH, les escaliers du coin,...

Points forts

Une fourche du feu de dieu, la simplicité d'utilisation et d'entretien, son prix très faible et sa grande polyvalence

Points faibles

Une géométrie un peu ancienne, une position très sur l'avant qui rend le vélo très dur à comprimer, un poids (19kg) conséquent, pas très beau (On est loin des DH super longs avec une peinture biton matte), le cadre avec soudures apparentes

Ptite histoire

Après presque 2 ans à poncer les singles (maladroitement) autour de Toulouse avec mon semi-rigide entrée de gamme de chez Décat, j'ai eu envie de passer au niveau supérieur et de passer au full suspension. Après une rapide recherche sur les gammes récentes de pratiquement toutes les marques (et une vente de rein en prévision), l'occaz est devenu mon ami.


"Oh miracle, un vélo abordable et pas cassé en deux, pratiquement neuf, à ma taille. Le Saint Grall, mais c'est un Rockrider (Bouh pas bien)". Mais ne pas essayer, c'est mourir c*n. Le même cadre que les Mondraker et Haibike de l'époque, une fourche (Merci Marzo) qui claque (Pas littéralement) et un cadre pratiquement indestructible.

Premiers tours de roues sur la descente du coin, "mouais pas mal", premières sorties au bikepark, "ok ça va", premières vraies pistes de DH, "ah, mon vélo peut faire ça ?".

Malgré sa géométrie un peu ancienne, ses standards un peu passés de mode (Le 26" est peut être abandonné, mais il n'est pas dépassé), et sa position sur l'avant un peu étrange, il passe comme une bombe dans les relevés, saute sans même forcer sur les compressions (Vous vous retrouverez souvent en l'air sans rien demander) et avec un peu de vitesse, vous passerez le défoncé presque aussi bien qu'un DH.

Pour qui ?

À ceux qui cherche un vélo de freeride pas cher pour poncer les bikeparks, les trails un peu techniques et les modules urbains.
7/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire