Test Sunn Shamann S2 2018

1 test Sunn Shamann S2.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
.464
Par .464

L'arme absolue

Profil du testeur : 23 ans | 1,83m | 76kg | Avancé | Toulouse
Spécificités du montage : entièrement d'origine
Acheté : 2600€
Conditions du test : Une rando de 40km mixant single en sous bois et passage rocailleux sur sol boueux par endroit.

Points forts

Le cadre
Son look
Agile
Dynamique
Franchissement

Points faibles

La descente
Manque une tige se selle télescopique
Pneu

Ce qui est sur c’est que ce vélo ne passe pas inaperçu. Couleur pimpante, forme de cadre atypique il attire tous les regards sur lui. Quand on se retrouve face à cette machine, on en tombe presque par terre « wouahhhh, mais c’est quoi ce truc !!? » est la réaction la plus courante.

Dès le premier tour de roue, on sent que la shamann demande qu’à envoyer, le premier mot qu’on a en bouche est  «youuuuuuuuuhouuuuu !! ». Plus on appuie sur les pédales plus on se sent transporter. On en oubli même que c’est un tout suspendu. Cacher au milieu de l’éclair, la Dilux, fait le taff. Elle apporte du confort et pompe très peu, c’est à peine si on la sent travailler. Par contre si on la bloque, la magie opère. On se retrouve avec une véritable moto, c’est même à se demander s’il n’y a pas un moteur de cacher. Le cadre retransmet tout et ça envoie !

Si sur les parties roulantes c’est un véritable démon, sur des montées assez technique on peut le comparer à une salade de fuit, c’est léger et ça passe tout seul. La couronne de 46 grimpe partout. Il est agile, cabre quand on lui demande et enroule les difficultés comme si de rien n’était. Même sur les passages trialisant il passe de cailloux en cailloux sans difficulté, le cadre est très bien équilibré.

En revanche en descentes, c’est autre chose tant qu’on lui déroule le tapis rouge avec quelques petits sauts par ci par la c’est un régal. Par contre dès que ça devient plus cassant on se jette sur les freins pour pouvoir passer, et l’on atteint rapidement les limites de la petite Judy. Les pneus sont de véritable chewing-gum et le manque d’une tige de selle télescopique nous oblige même à poser à pied sur certain passage. Mais bon ce n’est pas un vélo de descente, on ne lui en veut pas.

Côté nettoyage, c’est super facile, même si au premier abord ça peut paraître délicat l’eau du tuyau s’évacue sans souci et le chiffon passe assez facilement entre les biellettes.

En bref c’est une arme que l’on peut mettre entre les mains de tout le monde. Agile, rapide et expressif on avale les bornes sans s’en rendre compte.

Pour qui ?

Pour toute les personnes qui veulent envoyer en monté et faire de la distance
8/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

commentaires

1 commentaire
vtteur

inscrit le 17/04/19
Bonjour,
Très beau, on dirait un avion furtif. Il fait quel poids ce Shamann S2 ?
Merci
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire