Test EXT Storia V3 2020

1 test EXT Storia V3.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
tedenx

Un des meilleurs amortisseurs

Avis sélectionné
Profil du testeur : 37 ans | 1,85m | 98kg | Avancé | Rognac
Acheté : 959€ en ligne
Conditions du test : sec et très boueux

Points forts

Confort, efficacité, poids (pour un ressort)

Points faibles

Prix

Préambule

Arrivant au bout des capacités de mon Deluxe RT sur mon Kona Process 29 de 2018, je me suis mis en quête de la perle rare. Celui qui pourra me permettre progresser en confort mais aussi en efficacité. Le problème est que je suis constamment dans les 30% de fin de débattement malgré un SAG à 25% au lieu de 30% en préconisation. Avec mon poids de 98kg, je me penche donc vers un amortisseur avec ressort acier.

Les essais que j’ai pu faire sur le Super Deluxe coil et le DHX2 ne m’ont pas emballé. Il y avait du mieux par rapport au Deluxe bien sur mais sur l’un j’ai talonné assez sèchement malgré le ressort recommandé et sur l’autre je n’arrivais pas à trouver un bon compromis confort / vivacité.

Je me suis penché vers les marques alternatives des deux géants :

- Fast suspension avec Fenix (vu que je suis content de cartouche Yari up)

- EXT avec le storia V3

- Push avec 6/11

Fast communique très bien sur ses équipements, du coup je voulais pouvoir tester les autres marques. Je n’ai pas eu de réponses de PUSH par contre EXT via le labo suspension Lpdv m’ont très rapidement répondu pour répondre à mes questions techniques sur le fonctionnement de l’amortisseurs et c’est un très bon point car ils sont de Colmar donc tout en français. Extreme Shock réalise des amortisseurs depuis plus de 30 ans pour la compétition (WRC entre autres). Les Storia V3 sont assemblés à la main en Italie et non en pays Low Cost (voir video sur la chaine YouTube de la marque). Le storia est le type d’equipement que l’on garde d’un VTT à l’autre car il suffit de le renvoyer en revision pour changer l’entraxe et/ou la course et/ou les settings

Le montage

Après des discussions sur messenger, je demande un essai même via une participation financière. Ils acceptent moyennant une caution sur un site spécialisé. Cout de l’opération 30€ et j’aurais l’amortisseurs pour le WE de la pass’portes (annulé pour cause de covid mais j’y vais quand même) fin août.

Réception du V3 le mardi pour un montage le soir. Déjà à l’ouverture du coffret, c’est beau ! ca respire la qualité mécanique et d’assemblage. Le montage en Trunnion ce fait en quelques minutes sans problème. Au niveau masse, on est dans les meilleurs amortisseurs à ressort mais forcément au-dessus d’un air. Le SAG fournit par le ressort de 550lbs est niquel pour moi, avec 29%. Je teste rapidement la position pédalage (LOK) sur quelques kilomètres et ça pompe peut, tout juste à peine plus que le RT avec un SAG à 25%.

L’essai

Les conditions météo seront très bonnes le jeudi après-midi et vendredi matin puis pluie la reste du WE. Cela permettra un essai plus complet même si j’aurais préféré beau temps tout le long. Je pars sur Super Morzine pour voir ça, impatient de connaitre le ressenti d’un amortisseurs hyper haut de gamme (959€ le morceau). Premier enchainement de virages et de tables et c’est catastrophique…je n’arrive pas à tenir le bike, je suis de travers sur les sauts, je perds l’avant avec des trajectoires incertaine, mes temps de la première piste sont nuls, très loin de mes « standards ». La sensation que je suis toujours sur l’avant et train de charger la fourche, du coup je prends des mauvaises trajectoires etc…et justement je suis dans le vrai !

L’amortisseur offrant un bien meilleur maintien, restant haut de le débattement, ma position sur le Process est différente et bien plus en avant que d’habitude en descente. Du coup, je rajoute de la résistance en moyenne et basse vitesse au niveau de la fourche pour finir la session : 16 à 22 sur 24 en MV et 18 sur 20 en BV. Cela va déjà mieux et je commence à vraiment me régaler même s’il y a un écart d’amorti entre la fourche et l’amortisseur.

Deuxième session le lendemain avec 1 bars de plus dans la fourche et un retour à les réglages MV/BV habituel et là c’est encore mieux ! Le confort est démoniaque et le vélo reste vif en sortie de courbe. En 15 ans de VTT et de station, je n’ai jamais connu ca. Je ne suis pas allé en butée malgré des jumps plus haut que d’habitude. Je ne pensais même pas que c’était possible. Au niveau dérive, c’est bien progressif sur le sec comme le détrempé. Les longues descentes entre Morzine et Les Gets n’ont absolument pas modifié le comportement ce qui arrivait systématiquement avec le Deluxe.

On sent que l’on devient limité par la fourche car si elle avait le niveau de l’amortisseur, ce serait un fauteuil ce Process 153 en 29 pouces.

Conclusion

Il faut avoir un équilibre entre les suspensions avant et arrière, je le savais mais je n’aurais jamais cru que cela aurait pu autant se sentir.

J’ai battu certains de mes temps réalisé l’an dernier sur le sec alors que les conditions étaient très boueuses. Bien moins de fatigue et plus de plaisir sur les pistes et le rendement reste bon. Bilan extrêmement positif reste le problème du prix…On est sur du matériel au top mais cela fait une très grosse somme. Je vais commencer à mettre de côté et vendre mon matos que je stock dans le garage .

Ps : j’espère pouvoir tester un Fenix pour comparer mais à ce jour, c’est le meilleur, et de loin, que j’ai testé.

Pour qui ?

Ce qui veulent le top des amortisseurs pour de l'enduro ou juste avoir un confort de roulage hors du commun
9/10
Facilité des réglages
Fiabilité
Confort
Facilité d’entretien
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire