Test Fox Dropframe 2019

1 test Fox Dropframe.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Célian Clavel

Un casque agressif !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,75m | 72kg | Avancé | Venelles
Acheté : 149€ en ligne
Conditions du test : 2 mois en période de canicule, en bikepark, enduro, et rando !

LE CHOIX


           Pratiquant l'enduro dans les drailles engagées et rocailleuses du Sud de la France, mais également dans les bikeparks des Alpes, je recherchais un casque digne de ce nom, à la hauteur des risques encourus. Entièrement satisfait du Fox METAH (malheureusement hors d'usage suite à un gros crash), mon choix s'est de suite orienté vers le Fox Dropframe, un casque au look agressif, vendu comme plus protecteur grâce à la technologie M.O.RE. (Renfort occipital mandibulaire), destinée à protéger les oreilles, la mâchoire et le bas du crâne.


SUR LE PAPIER


          Au premier abord, le Dropframe est un Proframe sans mentonnière, destiné aux pratiquants d'enduro engagé qui souhaitent un apport de protection tout en roulant en open face. Son poids étant de 450g (seulement 50g de plus que le METAH), il reste bien plus léger qu'un casque intégral. Le Dropframe dispose de la fermeture magnétique Fidlock® SNAP, technologie réellement appréciable lors du port de gants. Il ne compte pas moins de 8 entrées et 7 sorties d'aération afin de conserver un excellent flux d'air en spéciale ainsi qu'en liaison. Le casque est vendu avec deux kits de mousses permettant d'ajuster à sa guise la taille interne du casque et d'obtenir un maintien et un confort optimaux.

           Selon la marque, "Il est équipé de la coque Varizorb™ avec des densités multiples de mousse EPS afin d'offrir une protection améliorée en répartissant les forces d'impact sur une zone plus large en cas de chute".

           Pour finir, il répond aux principales certifications telles que:

• EN 1078 (cyclisme & skateboard)

• AS/NZ 2063 (cyclisme Australie / Nouvelle-Zélande)

• CPSC (Cyclisme États-Unis)


PREMIER APERÇU


          Après avoir passé un temps fou à admirer des photos et vidéos sur le web, vient enfin le moment de découvrir le fameux Dropframe. Au déballage, premier visuel, ça en jette ! les couleurs s'accordent très bien entre elles, et le noir mâte garantit un aspect "haut de gamme" !

          Vient ensuite la prise en main: Aie. Plusieurs aspects négatifs sautent immédiatement aux yeux... Certaines petites rayures sont déjà présentes, et la manipulation du casque n'arrange pas les choses. De plus, les finitions de la coque ne sont pas parfaites, et l'on peut notamment retrouver des bavures en plusieurs points.

          On en arrive donc au moment crucial lors de l'achat d'un casque: l'essai. Étant donné que mon tour de tête est d'à peine moins de 57cm, j'ai premièrement opté pour un taille M. En installant le kit de petites mousses, le casque était parfaitement adapté à mon crâne. Seul point négatif: il ne descendait pas assez sur l'arrière, et la moindre chute aurait fait pivoter le casque. J'ai finalement commandé le même modèle, en taille supérieure. Bien qu'ayant installé le kit de grosses mousses, le maintien du casque n'était pas parfait, comme souhaité. Ceci constitue tout de-même un gros point négatif.

          Il est intéressant de relever l'absence de MIPS, technologie de plus en plus couramment retrouvée dans les casques de sports extrêmes ! De plus, On notera que la molette de réglage présente sur le Fox METAH ne l'est plus sur le Dropframe. Plutôt que de rendre le système plus confortable, la marque a décidé de le retirer, ce qui est, à mon sens, très regrettable...


Sur le terrain


          Fini l'analyse, laissons place au concret: on enfile le casque, on saute sur le bike et nous voilà sur les drailles du Sud en pleine canicule ! Ce sont les conditions idéales pour tester le Dropframe, vendu comme un casque très aéré !

          L'aisance à boucler le casque est la première chose que l'on remarque ! Que ce soit avec ou sans gants, fini la galère ! De plus, le confort est réellement présent: aucun point d'appui excessif ni aucune gêne. Une fois le casque sur la tête, on se sent réellement en sécurité: ce ne sont plus de simples sangles qui passent autour de nos oreilles, mais bien une coque dont les dimensions sont parfaitement optimisées ! De plus, le fait de sentir le casque sous l'arrière du crâne est réellement rassurant.

          Mais alors, qu'en est-il du reste ? la ventilation est-elle aussi efficace qu'annoncée ? Eh bien OUI ! En montée, sous le soleil et à plus de 35°C, le casque se révèle très aéré: le moindre courant d'air est ressenti sur l'ensemble de la tête, et c'est appréciable ! Inutile de dire qu'en descente, on se sent libre et léger... Excellent sur ce point ! Malgré tout, au bout de plus d'une heure de liaison, il est possible de commencer à ressentir le poids du casque, accentué par la transpiration qui imprègne les mousses. On retire le casque pour une brève pause, et ça repart de plus belle !

          Un des principaux critères m'ayant poussé à acheter ce casque était la présence d'une visière assez longue pour y placer une GoPro ! J'ai ainsi pu la positionner sous la visière, au même titre que sur un casque intégral ! Il fallait s'y attendre: le casque tombe drastiquement sur l'avant, et la caméra devant les yeux ! (140g en bras de levier sur un casque de 450g, forcément...). Le problème fut résolu relativement rapidement, en lestant l'arrière du casque et en portant un masque !

          Au passage, le port d'un masque est dans la continuité du look agressif du Dropframe ! Ceci-dit, vous pouvez toujours opter pour des lunettes de soleil, pour un style plus "chill" et estival.


CONCLUSION


          Ayant acheté ce casque en remplacement du Fox METAH qui m'avait laissé quelques contusions sur le haut de la mâchoire, je suis en partie séduit par ce dernier né de la célèbre marque.

          Un casque relativement confortable et atypique, très aéré, mais dont certains détails laissent à désirer: ce nouvel open face garde tout de-même certains points à envier à son prédécesseur.

          A mon sens, le prix reste élevé compte tenu des technologies présentes, mais le style en vaut la chandelle !

Pour qui ?

Pour les pratiquants d'enduro engagé souhaitant une protection accrue, ainsi qu'un style hors du commun !
7/10
Confort
Aération
Taillant
Qualité de la peinture
Rigidité mentonnière (intégral uniquement)
Solidité visière
Facilité à l'enfiler
Emplacement caméra embarquée
Rapport qualité/prix

Points forts

-surface de protection
-confort
-aération
-Fidlock® SNAP ! (fermeture magnétique)
-emplacement GoPro

Points faibles

-pas de MIPS
-taille mal (57cm=entre deux tailles)
-pas de molette de réglage
-peinture relativement fragile
-le prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

5 commentaires

David Ledebt
Statut : Confirmé
inscrit le 25/10/17
Salut, je suis intéressé pour m'acheter ce casque je voulais juste avoir ton avis vis à vis de la taille. D'habitude le guide des tailles me donne un M avec mes 57cm de tour de tête. Là il semble que les tailles soit décalées et qu'il me faille un L. Qu'est ce que tu en as pensé pour toi même?
0
Célian Clavel
Statut : Expert
inscrit le 18/07/19
Photos : 1 photos du jour
Salut David, même cas de figure que toi, j’ai pris un Dropframe taille L contre un Metah taille M !
0
David Ledebt
Statut : Confirmé
inscrit le 25/10/17
OK cool merci ça me rassure par contre il a l'air introuvable en L sur les sites VPC... @Léa W2L 26in si tu m'entends et que tu as un test privé à venir....
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire