Test Five Ten Freerider 2017

22 tests Five Ten Freerider.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
stringator

Simple et diablement efficace

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | m | Millery
Acheté : 99€ en ligne
Conditions du test : DH et Enduro tout type de temps. 6 mois d'utilisation

Points forts

Look, confort, semelle stealth

Points faibles

nettoyage

Les five ten freerider sont mes premières vrais chaussure de vtt. J'usais avant skate shoes sur skate shoes car mettre 100 euros dans une paire de pompes qui allait finir pleine de boues et éclaté au bout de 2 mois non merci.

Aimant les choses simple, avec un look sobre j'ai passé le cap avec ce modèle de freerider canvas.

Sur le modèle canvas, le revêtement est 100% toile contrairement aux autres modèles de freerider qui sont généralement en cuir et mèche. Pour le reste pas de changements, renforts aux niveau des orteils et la super semelle stealth S1.

Poids annoncé 788gr la paire en 42.

Pour la pointure j'ai pris ma taille de chaussure habituel, un 41.

A réception du colis, le design est bien comme sur les photos. En 41 le modèle ne fait pas bateau ou fer à repasser on est sur un style comme j'aime de skate shoes. Pour la pointure c'est parfait. Pas besoin de prendre plus grand. 

Au premier essayage, on voit vite la différence avec des chaussures de skate. La chaussure est rigide, tiens bien au pied et le confort au top. Je n'ai pas eu de douleurs lors des premières session.

J'ai vraiment été bluffé par l'accroche de la semelle sur mes pédales, une fois le pied bien posé il est vraiment difficile de le faire glisser. Sa accroche vraiment vraiment bien voir trop parfois quand on veut recaler sont pied correctement dans un moment délicat.

Du fait que la chaussure soit en toile la respirabilité est bonne, je n'ai jamais eu trop chaud à mes petits pieds. (pas encore testé en hiver pour le froid) 

Pour l'imperméabilité elle reste bonne malgré la toile, je n'ai jamais eu les pieds trempé lors des passages humide.

Pour le nettoyage, la matière toile non lisse accroche pas mal la boues et les gros lacets constitues pas mal de petits recoins pas simple d'accès. Il faut bien frotter avec une brosse rigide et de l'eau et voir à enlever les lacets pour accéder de partout.

Au niveau solidité c'est vraiment parfait. La semelle bien épaisse protège bien le contour de la chaussure et le revêtement est vraiment robuste.

Je vais pouvoir faire encore pas mal de km avec ce modèle et je n'hésiterai pas une seconde à reprendre des freerider comme prochaine chaussure.


Pour qui ?

Pour les personnes qui roulent en pédales plate et qui aiment la simplicité.

commentaires

2 commentaires
konamatt
Statut : Expert
inscrit le 06/04/09
Stations : 2 avisMatos : 13 avis
Test intéressant, par contre d'après les photos il s'agit du modèle "Freerider" et pas "Freerider VXi"
0
stringator

inscrit le 24/02/16
Stations : 2 avisMatos : 4 avis
Oui effectivement merci de ton retour c'est modifié. Dans les propositions automatique je n'avais pas fais attention au VXI
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire