Test Five Ten Freerider 2017

16 tests Five Ten Freerider.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DavDav38

Il y a moins bien mais c'est plus cher !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 15 ans | 1,75m | 55kg | Avancé | Vif
Acheté : 80€ en ligne
Conditions du test : Tous temps ! Hiver à 2°C , en passant par la boue qui collait aux roues jusqu'à la poussière de l'été

  Contexte 

Il y a maintenant deux ans j'en avais marre de toujours rouler avec de vieilles chaussures usées de l'année précédente qui ne m'aller plus. Et un jour j'ai découvert Danny MacAskill avec ses chaussures Five Ten, je suis donc aller me renseigner et j'ai compris que c'etait des chaussures spécialement conçues pour le VTT.

Après plusieurs jour de comparatifs et de recherches , j'ai finalement decidé d'acheter cette paire de 5.10 Freerider noir/kaki à 85€ sur ProbikeShop : ici !  

  On The Paper 

  • Accroche exceptionnelle sur pour pédales plates ( Stealth S1 )
  • Fermeture lacets
  • Renfort au niveau des orteils 
  • Poids de ~400g la chaussure
  • Construction cuir anti-abrasion / tissu mesh

  Réception

Les chaussures arrivent dans leur petite boîte Five Ten , emballées comme des chaussures traditionelles. Je les enfiles, elles sont plutôt très raides mais il faudra le temps de les roder pour qu'elles deviennent agréables. Très impatient, je décide donc de courir les essayer dans le quartier avec le vélo qui me sert à aller chercher le pain. Et là , DÉCEPTION :/  L'accroche était totalement similaire qu'avec mes chaussures normales. Je suis donc aller me coucher pour les essayer sur le VRAI terrain !

  en action !

Après cette légère déception de la veille , je décide de faire une vraie randonnée avec mes potes pour aller tester cette fameuse semelle. Je prends donc  mon all-mountain et petit test sur le plat : je suis rassuré ! L'accroche n'est pas encore celle que j’espérais mais elle est déjà beaucoup plus mordante que mes Vans ! Pendant la rando , j'ai le premier truc qui me saoule : LES LACETS ! Effectivement ils sont beaucoup ( ou pas assez ? ) trop longs ! J'ai alors essayé de les rangés dans ma chaussure mais après quelques mouvements , ils sortent de leur logement ! Et peuvent s’emmêler autour de la pédale et bonjour les dégâts (connaissance de cause :/ ) Continuons alors la promenade... Lors d'un passage trop raide et humide , je fus obliger de pousser la bécane  et au premier pas , dans la boue , chaussures qui glissent, et là, on se dit que ça va pas être facile , mais c'est juste que j’étais dans le la boue bien glissante , mais mes potes ont quant à eux très bien réussi à passer. Dans la descente , l'accroche est très suffisante pour se sentir en sécurité ! ( mais un peu moins quand c'est mouillé ). De plus le renfort situé aux orteils est très costaud et on peut largement taper un tronc d'arbre sans s'exploser les pieds ! 

  IMPORTANT ! /!\

  • Mais ce que je n'ai pas précisé c'est que les pédales de mon all-mountain sont des pédales Btwin premier prix avec de tous petits picots et les pédales du vélo de hier en avait encore moins ! ⤵⤵ ( je m'explique )
Pendant l'été dernier , j'ai eu l'occasion d'aller faire un stage de DH à la Plagne avec des Giant Reign ( se sont pas des DH mais ça suffisait ) , et c’était de vraies pédales à la Sam Hill , avec de vrais picots ! L'accroche fût sublime.  Tellement mordant que si on avait mal placé son pied de quelques centimetres , il faut presque s’arrêter pour pouvoir lever le pied, le décaler et le reposer ! Et de retour à la maison , les sensations sur mes pédales n'avaient pas changées ... Donc j'ai vite compris qu'il faut aussi un minimum de piques pour le maintien de la chaussure.

  Entretien

Les chaussures laissent facilement rentrer la terre et les petits graviers dans la semelle , ce qui a tendance à salir les chaussettes et faire mal aux pieds, et quand c'est gras , on a des sabots de terre sous les chaussures et ce n'est pas très pratique. Donc quand elles sont sales de l’extérieur , en même temps que le lavage de mon vélo au Karcher , bah je nettoie mes chaussures au Karcher aussi ! Jusqu'à aujourd'hui , je l'ai fait une dizaine de fois et elles sont toujours intactes ( et propre :D )Pour l’intérieur, je prends un chiffon mouillée , j'enlève ma semelle et je passe le chiffon à l’intérieur avec ma main ( au passage je nettoie aussi la semelle pleine de terre )

  2 ans après

Après plus de 1000km et 3500m D+ , d'une dizaine de journées de shape , de 10 journées DH et quelques coups de Karcher, elles sont complètements intactes ( à part quelques traces de boue ) elles sont toujours comme neuves ! ( voir photo )


     Je pense avoir fait le tour , si vous avez une question , j'y répondrai avec plaisir

 Ride safe



Pour qui ?

A monsieur qui veut des chaussures spéciales pour les pédales plates avec une grande solidité
8/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

Points forts

+ Très bon maintien du pied dans la chaussure
+ Très bonne accroche sur la pédale
+ Renfort des orteils
+ Look et couleurs
+ Prix (80€)

Points faibles

- Lacets trop longs ( il faudrait un scratch )
- Manque de crampons
- 1,5 jours de soleil pour sécher si imbiber à fond ( après lavage )

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

1 commentaire

lionelpet

inscrit le 13/09/16
Matos : 3 avis
troisieme saison de ride.super content
bonne semelle
bonne résistance du chausson et des coutures
roule avec au moins trois fois par semaine,sauf en DH?bike park
nettoyage facile(pas de karcher,malheureux...)ressortent nickel
vont etre changées cette année
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire