Test Five Ten hellcat 2018

7 tests Five Ten hellcat.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,9/10
RedFox

Prouvées en coupe du monde de DH

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,70m | 57kg | Expert
Acheté : 124€ en ligne
Conditions du test : 300 km, mai 2018 – juin 2018 : conditions variables (chaud, froid, pluie, vent, sec, sable, poussière, boue, …)

Points forts

Durabilité

Points faibles

Séchage long

Préambule :

Acheté pour une utilisation enduro, ce modèle qui m’a attiré par la souplesse des semelles (quand même assez rigides pour faire de l’enduro) et son fort taux de compatibilité avec certaines pédales auto m’a coûté 124,90 €.


Déballage :

Les chaussures arrivent dans la boîte Five Ten, classique pour la marque, les connaisseurs ne seront pas dépaysés. Le manque d’extras (accessoires supplémentaires) laissera un petit goût amer pour le prix mais on se contentera d’apprécier la qualité de la marque.

Les lacets passent dans des anneaux renforcés par des bagues en métal afin d’éviter toute déchirure lors des serrages un peu sauvage. Un scratch est aussi présent, il suffit de le ramener par-dessus les lacets afin d’éviter que ceux-ci ne viennent s’accrocher là où ils ne devraient pas. Tout risque d’usure prématurée est écarté.

L’avant des chaussures est renforcé pour protéger les orteils des chocs frontaux avec les méchantes pierres qui se couchent en travers des chemins, vous remarquerez aussi des renforts latéraux pour les collisions avec la chaîne ainsi qu’avec le pédalier.

Niveau poids on n’a pas l’impression de marcher en ayant deux enclumes attachées aux pieds ce qui n’est déjà pas trop mal, non l’ensemble sort à 970 g ce qui est tout à fait raisonnable.

En ce qui concerne la taille c’est correct, je possédais déjà une paire de Freerider Canvas que je porte presque tous les jours et j’avais commandé ma pointure exacte (en chaussures « standards » du 42 mais j’ai toujours un peu je marge) soit du 41,5 et les chaussures sont encore plus ajustées que la pantoufle de Cendrillon, c’est tellement confortable qu’on se croirait en pantoufles, de vrais charentaises !


En utilisation :

Si vous regardez la coupe du monde de DH vous remarquerez que bon nombre de rider combine les Hellcat aux Mallet (les pédales de Crankbrothers), ce qui a conduit les marques à accentuer leur compatibilité. Personnellement je roule avec les Mallet e, ces chaussures sont parfaitement adaptées, même en débutant avec des pédales auto c’est juste exceptionnel. J’ai en plus rajouté une sous-cale Crankbrothers Shoe Shield (du moins pour protéger la semelle de la chaussure) pour créer un peu de jeu entre les chaussures et les pédales et surtout protéger la semelle des chaussures.

On notera aussi la souplesse de la semelle qui permet de marcher un peu avant ou après le ride tout en étant confortable. De plus, le fait de pouvoir appuyer sur les orteils et l’avant du pied permet d’absorber une partie des vibrations et impacts au lieu que la cheville encaisse le tout, on s’évitera donc des problèmes à long terme.

Côté respirabilité c’est plutôt pas mal, je n’ai pas eu l’occasion de tester d’autres chaussures pour pédales auto donc je n’ai pas vraiment de point de comparaison mais possédant d’autres Five Ten, comme dit plus haut, avec lesquelles j’ai déjà pu faire pas mal de randonnées pédestres, je sais que les modèles de la marque sont d’une qualité rare de nos jours.

J’ai eu le malheur de taper de la caillasse avec, et plutôt deux fois qu’une parce qu’on aime ça par chez nous, la caillasse. Je dois dire que les renforts font bien le job, rien de cassé, pas même de blessure, bien protégé quoi.

Niveau d’étanchéité pour la pluie aucun soucis, mais même si on n’avait pas demandé des imperméables évitez de les tremper dans le ruisseau, vraiment ! Elles absorbent pas mal d’eau et les faire sécher peut prendre trois plombes.


Vieillissement :

Pour l‘instant rien à signaler au niveau coutures.

Les lacets ont bien tenus le coup jusque-là, pas d’usure apparente grâce aux scratchs qui les maintiennent bien en place et évitent qu’ils viennent s’accrocher dans les buissons ou autre au passage.

Les lavages en machine peuvent s’avérer difficiles surtout quand on sait le temps que cela prend de les faire sécher après et qu’on doit retourner rouler le lendemain, toutefois quand il faut il faut !


Conclusion :

Pas déçu du tout de mon achat. Les chaussures sont très confortables et parfaitement adaptées à une utilisation enduro. Elles respirent la qualité et permettent de bien protéger les pieds. Five Ten quoi !

Pour qui ?

Pour tous les riders pratiquant aussi bien la DH que l’enduro.

commentaires

3 commentaires
DavDav38
Statut : Expert
inscrit le 29/10/18
Matos : 17 avis
Salut !
J'aimerai m'en racheter une paire mais moi jsuis un flatiste ( pédale plate) et se modèle m'intéresse par son scratch sur le dessus...
Est il fourni des caches à mettre au niveau des cales ?
Merci !
0
RedFox
Statut : Confirmé
inscrit le 26/05/18
Matos : 25 avis
Salut !
J'ai regardé vite fait parce que ta question m'a surprise, genre Five Ten ne fait pas des shoes avec scratch pour pédales plates, c'est quoi ce délire ?!
Sinon, au risque de te décevoir, moi quand je les ai reçu (achetées sur Probikeshop) il n'y avait pas de caches, je vois de quoi tu parles, je sais que certaines chaussures sont vendues avec, mais en tout cas moi avec celles-là j'ai rien eu.
Peut-être que d'autres te diront le contraire, c'est ce que je te souhaite ;)
Désolé, a+ et bon courage à la maison :p
0
DavDav38
Statut : Expert
inscrit le 29/10/18
Matos : 17 avis
Okay merci beaucoup de ta réponse !
J'ai vu que les maltese falcon ont le scratch mais se sont encore une fois des autos, mais celles là sont livrées avec caches...
Sinon je viens juste de trouver des flats chez Shimano... A réfléchir héhé
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire