Test Ion Rascal 2017

7 tests Ion Rascal.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Léa W2L

Costaudes !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,73m | 60kg | Expert
Acheté : 140€ en ligne
Conditions du test : Humides, froides (pas de poussière malheureusement...)
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Ion - Rascal

Les Ion Rascal sont des chaussures destinées à l'enduro et la DH pour ceux et celles qui roulent en pédales automatiques. J'ai eu l'occasion de rouler avec en hiver (dans la neige) et au printemps dans des conditions un peu humides... 


Premières impressions 


Robustes, bien finies, renforcées aux endroits clés (orteils, talons), une construction asymétrique pour protéger l'intérieur de la maléole, elles inspirent confiance. Le look est soigné. Elles sont rigides (normal vous me direz), elles sont relativement lourdes pour des chaussures (469gr la chaussure), mais c'est le prix de la protection et rigidité et on reste à peu près au niveau des concurrents. 

La face interne de la chaussure est simple, lisse pour éviter les accrocs lié aux frottement répétés et ça... c'est bien pensé !(coucou 5/10 si vous me lisez ?)

La semelle comporte des petits crampons pour la marche à pied, et le dégagement au niveau de l'insertion de la cale est déjà fait (pour certaines marques il faut découper soi-même au cutter... le truc à te blesser avant de commencer à rouler..). Il y a des traits numérotés pour bien mettre la cale au même endroit à droite et à gauche et aussi se souvenir où on l'avait mise pour peaufiner les réglages et trouver le placement parfait. (c'est bête, mais franchement sortir un réglette pour être sur que tes pieds seront alignés : je passe mon tour...)

J'ai choisi la taille 41. Je chausse du 40 2/3 (forcément ils) et j'avais testé une paire en 40 chez Ion que j'avais trouvée juste. 

Question longueur c'est bon, mais j'ai du mal à rempli le volume du fait de mes pieds de princesse fins. 


Le serrage se fait avec un lacet puis avec un scratch astucieusement croisé sur le coup de pied. Celui-ci fait vraiment tout la différence question confort. On y viendra dans la partie roulage. 

Etant plutôt #flatpedalformedal avec des 5/10 j'ai du remonter d'un petit centimètre ma tige de selle, pour cause la semelle des Rascal est très haute. (On est loin de semelle compensée disco 80 certes...)  

Clip and go

Le clipsage se fait aisément, pas de mauvaise surprise de ce côté, le dégagement au niveau de la semelle est bon. Pas de sensation floue au pédalage, on appuie, la semelle restitue le mouvement, le pied reste bien en place.

Pour les montées je relâche un peu le scratch pour éviter de comprimer le pied. En descente si je peux (si j'ai le temps) je ressers un peu le scratch pour un meilleur feeling et surtout limiter au maximum les mouvements de pieds dans la chaussure et faciliter le déclipsage car j'ai des chevilles souple comme un verre de lampe. A ce titre la rigidité globale des chaussures est appréciée : tout bouge ou rien ne bouge. J'ai eu des Shimano assez basique donc la structure de la chaussure bougeait mais pas la semelle quand je voulais déclipser... ! 

Je n'ai pas eu de surprises à ne pas pouvoir clipser malgré des conditions boueuses et une accumulation sous la semelle. 

Assez rapidement je me suis rendue compte qu'il fallait un pied assez épais et que Cendrillon ne remplit pas forcément les critères... La languette de la chaussure a tendance à glisser vers l'avant et créer un pli (cf photo). Un rajout d'un pont sur la languette pour passer le lacet dedans ne serait pas de trop je pense. Apparement les autres testeurs n'ont pas eu ce soucis. 


Porte ton vélo, économise tes pneus, mais pas tes chaussures.


Le portage. On aime ou on déteste. Personnellement je trouve ça beaucoup plus pratique que de pousser comme un âne. Donc j'ai testé l'accroche de la semelle des Rascal sur une pente où même un VVTAE aurait du mal et surtout bien trempée à souhait. Je m'attendais à me retrouver le nez dans la terre avec le vélo en guise de pressoir. Mais non. Et là je tire mon chapeau. Quand j'ai vu la semelle je n'étais pas très confiante, mais en réalité la gomme tiens très bien sur la terre. Alors tant mieux. 

Je reviendrais en fin d'été pour faire un CR des semelles une fois plusieurs heures de portage et de marche réalisées. Mais je ne me fais trop de doute, c'est costaud ! 

C'est bien tout ça, mais s'il pleut ?


Sans être à 100% étanche (forcément si vous sautez dans le lac à pieds joints ou renversez le contenu d'un seau...) elles résistent bien à l'eau. En hiver dans la neige je n'ai pas eu d'orteils gelés à déplorer (coucou Shimano !). Pas de remontée d'eau par les cales à signaler. Donc pas de crainte ces chaussures feront toutes les conditions. 


Et si... on roulait en pédale plate ?


Pour voir, j'ai roulé en pédale plate (comprendre une plateforme non automatique) avec les Ion Rascal. Bon... c'est pas une super idée. Vu que la chaussure est très rigide, on ne sent pas trop ce qu'on fait et la semelle glisse beaucoup quand c'est humide. Donc je ne recommande pas du tout. Pour rouler en plate c'est important d'avoir un minimum de feeling et une semelle un peu souple. Là je me faisais balader sur les racines et break bump (ok je pèse pas lourd...). C'est mieux de s'en tenir aux pédales auto. 

NDLR : il existe une version "plate" dédiée qui s'appellent les RAID (mais j'avais testé vite fait un jour boueux et la semelle glissait aussi... je n'ai pas poussé plus loin). 

Conclusion

Le pied est bien protégé, le laçage est simple mais il est doublé du strap qui vient parfaire le maintien : ça ne bouge pas, la rigidité globale de la chaussure est au rendez-vous pour la précision de pilotage et la solidité de la chaussure fait qu'elles sont parties pour durer. Attention aux pieds fins (oui, oui, on a compris !). Je recommande ! 


PS : j'ai mis 10/10 au critère "accroche sur la pédale" dans le cas où vous êtes en pédale auto.

Pour qui ?

Pour ceux et celles qui font voler les cailloux, qui veulent avoir les pieds protégés pour l'enduro et la DH. Attention pieds fins, bien essayer avant achat !
8/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

Points forts

Solidité
Protection du pied
Scratch de serrage
Grip de la semelle à la marche

Points faibles

Poids
Pas faites pour les pieds fins
Grip de la semelle en mode "pédale plate"

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire