Test Ion Rascal 2018

7 tests Ion Rascal.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Demmonx

Solides, protectrices et confortables, excellentes chaussures pour l'enduro

Avis sélectionné
Profil du testeur : 21 ans | 1,63m | 57kg | Expert | Dourgne
Acheté : 140€
Conditions du test : 250km environ Sec puis boue, pluie et neige Température entre -3 et 15°C
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Ion - Rascal

Préambule

Chaussures testées dans le cadre des tests privés 26in. Utilisant par avant des AM5 qui m'allaient assez bien sans être exceptionnelles, puis des Deemax Pro dont je suis satisfait, je cherchais néanmoins une 2ème paire en complément des Mavic avec des caractéristiques semblables, pour les sorties sur plusieurs jours avec de la pluie, où l'on a pas nécessairement le temps de faire sécher les chaussures. Voyons ce que donne ce modèle !


Déballage

Elles arrivent dans une boîte en carton différente des boîtes standards, avec une poignée en tissu et un tiroir coulissant. Pour un modèle haut de gamme, Ion a bien soigné le packaging. 
Les chaussures sont très bien finies, on voit que ça a été pensé costaud. On s'en rend compte quand on essaie de les plier, elles restent bien rigides. On remarque aussi la présence d'une partie rigide pour protéger les orteils, ainsi que d'une autre pour protéger la cheville du contact avec les manivelles. 

Essayage

Je les essaie et là c'est le drame, elles sont trop grandes en 42, alors que mes Mavic et mes Shimano sont en 42 et sont serrées. Elles taillent comme des chaussures de ville ou des baskets (nike, puma, adidas, 5.10), j'aurai dû prendre un 41. Cependant en serrant les lacets le pied ne nage plus et elles tiennent bien, je n'arrive plus à les retirer sans défaire les lacets. En revanche, le scratch ne me sert à rien, juste à plaquer les lacets, il n'est pas assez long pour pouvoir compenser une chaussure trop grande. 


Cales

Je roule avec des pédales Time DH4, et sur les Deemax pro, impossible de clipser sans mettre une sous-cale pour la relever un peu, ici les crampons ne gênent pas, donc qu'on roule en shimano, Crank ou Time, pas besoin de bricoler les cales.
Pour la position, vu que je n'ai pas le pied qui va au bout de la chaussure, j'ai dû les mettre assez en arrière. Par contre, Ion a bien réfléchi et a mis des graduations sur le côté pour positionner sa deuxième cale de manière identique à la première, ça évite de sortir la règle ! 


Sur le terrain 

Reçues assez tardivement, je n'ai pas pu trop les rouler en condition sèche, ni faire beaucoup de kilomètres avec (suite à une blessure). 
Le clipsage / déclipsage est aussi facile qu'avec les autres chaussures, je n'ai pas senti de différences notables de ce côté là. 

Les crampons sont beaucoup plus petits que sur les Deemax pro, et je me demandais si ça allait bien fonctionner pour les portages / poussages dans des conditions difficiles. Au final, il n'en est rien et elles marchent très bien. Même avec des chaussures un peu trop grande, je n'ai pas la sensation désagréable que j'ai sur mes deemax de talon qui se décolle de la chaussure et qui fait mal au niveau du tendon.  

Je les ai pas mal roulées sur les traces de l'épic enduro, donc beaucoup de cailloux, des passages tordus et aucun soucis pour faire des déclipsages en urgence, ni lorsque le pied rencontre une pierre. Même certains endroits où j'ai du descendre avec un des deux pieds déclipsés, avec la cage large des time et la bonne surface d'appui, le grip est resté correct. 

En montée, la chaussure est rigide, on peut envoyer des Watts sans trop de problèmes, l'énergie est bien transmise à la pédale, dans le défoncé la chaussure ne sourcille pas et reste fidèle à son poste. 

Enfin niveau chaleur, je n'ai pas eu l'occasion de tester, mais ça devrait rester supportable. En condition hivernale, après des poussages dans la neige et 3 sorties bien arrosées, je n'ai pas eu l'impression de tirer des enclumes ni d'avoir froid aux pieds, elles ne boivent pas trop l'eau et même quand elles l'ont fait elles restent assez chaudes. Bon les pieds n'étaient pas sec à la fin, mais c'est plus à cause des projections que d'infiltrations par la semelle / cale. 

Conclusion
 Ion a mis la barre très haut en proposant d'excellentes chaussures Enduro / DH, qui sauront convenir à une grande partie des pratiquants, tant par l'esthétique et le confort que par la solidité. 

Merci à 26in et ION pour ce test ! 

Pour qui ?

Pour les enduristes, pour rouler en station, pour quelqu'un qui cherche une chaussure solide, protectrice et confortable avec laquelle on peut marcher
9/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

Points forts

Résistantes
Ne boivent pas trop l'eau
Bonne protection du pied
Grip assez bon en portage

Points faibles

Taille grand, idéal pour pied large
Scratch de serrage trop long

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire