Test Giro Blok

1 test de masques Giro Blok.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Un bon masque pour l'enduro

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,85m | 78kg | Avancé | Agen
Acheté : 90€ en ligne
Conditions du test : Boue, sec, humide, enduro, dh, bike-park, freeride et coupage d'oignons ! Bref la totale.

L’un des derniers articles que m’a proposé notre ancien gourou

Présentation

- Simple et efficace -

Le Blok est le masque bicyclette le plus haut de gamme de Giro. Il bénéficie d’un écran simple miroité en polycarbonate traité contre la buée et bénéficiant de la technologie EXV qui améliore le champ de vision du rider.

Sur la monture on retrouve une mousse triple couche classique :

  • Une couche absorbante qui capte la transpiration,
  • Une couche intermédiaire moins dense qui favorise l’évaporation,
  • Une à l’interface avec le cadrant qui résiste physiquement aux tractions, et chimiquement à la colle.

Deux bandes de silicone aux extrémités viennent assurer le maintien du strap sur le casque. Disponible dans 11 coloris, il est livré avec un écran transparent anti-UV, une poignée de 10 tear-offs et une housse de transport. Le Blok et ses 125g coûtent 89€99 PPC.


Première impression

- Un peu trop simple, monture bien flex et changement d'écran facile -

A côté du design travaillé des Airbrake, Racecraft et autres Prospects, un masque au look simple ça change ! Les lignes sont épurées, les détails sont soignés mais parfois un peu grossiers comme ce gros logo mou en relief pas hyper esthétique sur le strap, ou le gros « CE Made in China » sur la monture qui aurait pu être un poil plus discret.

La monture paraît flex et le strap est moins large que sur l’Accuri et le Prospect. La double bande en silicone rappelle d’ailleurs ce dernier (ou l’inverse ?), ce qui devrait être gage d’un bon maintien.

Le système de changement d’écran est simple : ordinaire mais facilité par le flex de la monture.


En piste

- champ de vision, maintien et respirabilité au top mais inefficacité des mousses - 

Ne pas se fier à sa simplicité : le champ de vision et la clarté du Blok sont impressionnants. Là où le Prospect excellait mais était limité en vertical, ici la technologie EXV se montre aussi bonne en vertical qu’en horizontal. Top !

Malgré sa grande taille il passe dans tous mes casques sans encombre. Le flex de la monture laisse épouser les formes du visage : excellent au centre et un peu moins bien sur les côté, masque fin et sans branche oblige ! On ne ressent pas de point de pression pour autant et ce n’est pas du tout gênant, c'est même confortable.

Le Blok s'appuie mieux sur le nez que ses copains Accuri et Prosect, du moins avec ma morphologie. Il repose plus près du visage, sur la partie rigide du nez : pour l’instant il s’agit du meilleur masque que j’ai eu en termes de respirabilité. Le Blok brille par sa discrétion, il se fait oublier…

… mais pas trop ! La première mousse (contre le visage) ne fait pas son travail : trop fine ou trop dense ? La transpiration s’accumule sur toute la zone périphérique : la ventilation a beau être excellente, à elle seule elle ne suffit pas. Cela a été particulièrement gênant pendant les sessions chaudes où la sueur coulait à flot, et évidemment moins gênant lors des sessions fraîches et venteuses.

Le traitement anti-buée a très bien fonctionné combiné à une ventilation au top. Celle-ci est possible grâce à une mousse très légère sur les contours du masque qui laisse circuler librement l’air… Mais aussi un peu de terre. Lorsque les projections de boue atterrissent sur cette mousse, elles sèchent puis libèrent progressivement des petits morceaux qui viendront joyeusement bondir à l’intérieur du masque.

Le maintien est resté excellent tout au long du test et quelques légères rayures ont pris place sur l’écran miroité, sinon RAS.


Conclusion

- The masque pour l'enduro -

Un masque au look simpliste, confortable, qui se positionne naturellement sur le visage sans influencer la respiration et qui procure un gros champ de vision excellent : c’est le ton qu’impose d’emblais le Giro Blok. En rajoutant son maintien excellent, son système anti-buée (ventilation + traitement) performant et son excellente clarté à travers l’écran, il ne fait aucun doute que ce masque a de très sérieux atouts pour concurrencer les plus grands.

Cependant sa finition un peu bâclée (gros logo, détails manquants), ses mousses qui laissent passer la terre, et son évacuation médiocre de la sueur sont les points qui l’empêchent de vraiment briller.

Au fond le Blok est le masque qu’il vous faut si vous vous sentez limité par le champ de vision et la respirabilité de votre masque actuel, si vous roulez en condition plutôt sèches et que vous ne transpirez pas comme un goret.

Bon à savoir : je pense que le modèle qu’on m’a envoyé date de 2014, j’ai croisé des Blok identiques sur des articles datant de cette année-là… Donc il y a surement des améliorations sur le Blok 2018 ;-).

Merci à Diko pour sa patience et à Royal Vélo France de nous avoir fourni le masque pour ce test !

Texte et photos Vincent Jarné

Pour qui ?

Principalement les enduristes qui cherchent un masque qui ne limite pas la transpiration. 6/10 pour une utilisation DH et 8/10 pour une utilisation enduro.
7/10
Confort des mousses
Intégration avec le casque
Look
Champ de vision
Qualité des verres
Qualité de la monture
Qualité de l'élastique
Résistance à la buée
Facilité pour changer l'écran
Rapport qualité/prix

Points forts

Ventilation,
Champ et clarté de vision,
Respirabilité,
Bon traitement anti-buée,
Confortable.

Points faibles

Finition un peu bâclée,
Accumulation de la transpiration dans les mousses,
Mousse qui laisse passer pas mal de boue.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Giro CHRONICLE MIPS Avoir du style en sécurité
8 /10
Giro Switchblade MIPS Bien mais...
7 /10
Giro Switchblade MIPS Light, modulable pourtant très costaud
9 /10
Giro Switchblade MIPS polyvalence, sécurité, innovation! la facilité d'un casque à mentonnière amovible adoptée!
8 /10
Giro SWITCHABLADE MIPS Un casque taillé pour les courses d'enduro mais pas sans défauts!
7 /10
Giro SWITCHABLADE MIPS Un peu encombrant mais très confortable
8 /10
Giro Switchblade MIPS Une petite pépite !
8 /10
Giro DISCIPLE MIPS Un look unique, mais un confort en option
7 /10
Giro MONTARO MIPS Aurait pu être parfait!
8 /10
Giro FEATURE Léger, sobre et se fait oublier !
8 /10
Giro FEATHER Léger, adaptable et aéré
8 /10
Giro Switchblade MIPS Protecteur, respirant et versatile !
9 /10