Test Fox Fox Launch Pro D3O

Déposez votre test.
Remsdu95

Enfin des genouillères au top !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,76m | 65kg | Avancé
Acheté : 90€ en ligne
Conditions du test : En forêt ou à la montagne, sous le soleil comme dans la boue. Sur le vélo principalement, mais par terre par moment. Pendant plus de 9 mois.

Introduction:

Après une chute idiote où mes précédentes genouillères avaient glissé me laissant un vilain coup sur le genou je me suis lancé dans la recherche de la genouillère d'enduro parfaite. Non seulement il faut qu'elle soit assez légère et souple pour rester confortable au pédalage même sur une journée, mais il faut aussi qu'elle ne soit pas trop chaude et qu'elle protège bien. N'oublions pas une bonne qualité de fabrication et si possible un prix serré. Et surtout il faut qu'elle corresponde à mon anatomie mal fichue.

Me voilà donc à essayer un paquet de paires de genouillères (dans plusieurs tailles) qui collent sur le papier. Au final les seules à bien épouser mon genou et en même temps à ne pas m'écraser la cuisse (de justesse) ou le mollet (là il reste de la marge) sont ces Fox Launch Pro D3O en taille S.

A la sortie de la boite:

Cette genouillère propose un pad souple en D3O (cette matière bien connue qui durcit à l'impact) de série (certification CE). On retrouve d'ailleurs le même chez pas mal d'autres marques. Par rapport à la concurrence aucune mousse supplémentaire pour protéger les cotés du genou, tout juste une fine couche de néoprène perforé. En revanche, et c'est ce qui fait la particularité de ce modèle, on retrouve une coque en plastique semi rigide qui se scratche sur le dessus. Cette coque dure est sensée apporter un surplus de sécurité en aidant à glisser en cas de chute (et donc limiter la violence des impacts) et se retrouve traditionnellement sur les genouillères de DH/Freeride.

Pour le reste on retrouve deux straps à scratch en haut et bas pour ajuster la taille et un fin ruban de silicone anti glissement au niveau de la cuisse. La genouillère est constituée d'une couche de néoprène perforé entouré d'une sorte de filet à maille assez large pour l'extérieur et d'un tissu doux et extensible à l'intérieur. Au niveau du pad D3O on retrouve à l'extérieur un empiècement en tissu anti-abrasion. Au niveau du creux du genou, pas de néoprène juste un empiècement de tissus fin et respirant. La genouillère remonte suffisamment haut sur la cuisse pour facilement éviter le terrible "gorby gap".

Contrat rempli ?

Dans un premier temps j'ai testé ces genouillères sans les plaques plastique pour gagner en souplesse et donc en confort (et éventuellement en aération). Au final cette configuration n'apporte rien sur le vélo puisque le mouvement de pédalage n'implique pas de cassure très importante du genou. En revanche les plaques apportent un surplus de maintien en se calant autour du genou.

Pour le reste j'ai enfin trouvé la genouillère parfaite pour mon utilisation. Elles ne tiennent pas trop chaud et évacuent bien la transpiration, ne glissent presque pas (juste un peu la partie supérieure sur l'arrière de la cuisse) et sont bien confortables: pas de frottements ou de mauvais pli même si les longues remontées sur route se feront mieux en les descendant sur les mollets. Elles offrent un très bon niveau de protection que j'ai pu tester avec quelques chutes (donc une très violente). J'avais peur du manque de protection sur le coté du genou mais en 9 mois de test aucun souci de ce coté.

Elles ne retiennent pas les odeurs et sont assez faciles à laver (le pad D3O se retire sans trop de difficulté). Du point de vue qualité, j'ai quelques fils qui dépassent ou s'en vont mais rien de bien significatif. La bande silicone grippe peut être un peu moins bien, mais ce sont mes poils qui sont content ! En revanche aucun accro sur le tissu (qui a gardé sa forme et sa souplesse) alors que les coques plastique sont bien rayées. D'ailleurs il est possible d'en racheter une paire pour une quinzaine d'euros en cas de perte ou pour redonner un coup de jeune vu qu'elles s'usent assez vite.

Le seul inconvénient de ces protections est l'intégration des plaques plastiques, en effet les bords ont tendance à se décoller un peu de la protection en flexion. Elles frottent donc un peu sur mon cadre au pédalage (mais c'est probablement lié à ma façon de pédaler) ce qui a finit par laisser des marques. Là où la coque amovible prend tout son sens c'est lorsqu'il faut les porter sous un pantalon (Fox Attack Water pour moi). En effet avec la coque impossible de les porter, mais aucun soucis sans, surtout que le pantalon renforce le maintien.

Conclusion :

Vous l'aurez compris, je suis vraiment conquis par ces Fox Launch Pro D3O qui sont quasiment parfaites pour ma pratique et justifient totalement leur prix.

Vu cette réussite de Fox, je suis maintenant curieux de tester la nouvelle gamme pour les sorties plus "XC" qui ne justifient pas de porter de grosses genouillères.

Pour qui ?

Pour le rider qui recherche une bonne genouillère, aussi bien pour un gros ride à la pédale que pour des runs de bike-park
9/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Points forts

Très confortables, bon maintien, pas trop chaudes et bonne protection.

Points faibles

Bougent un peu au pédalage sans la coque dure et tendance de la coque à frotter le cadre.

3 commentaires

julien_haller

inscrit le 04/08/16
Stations : 1 avis
Vraiment très bon test, très agréable à lire.
Petite remarque/question par rapport à la compatibilité avec un pantalon, sur les photos de Super Bruni, on voit clairement les coques sous le pantalon ayant pourtant une coupe très ajustée. Quel problème as tu rencontré ? Trop serré pour pédaler ou même en position de ride ?
0
Remsdu95
Statut : Expert
inscrit le 13/10/15
Matos : 8 avisPhotos : 4 photos du jour
Merci ! Je pense que c'est lié à la matière du fox water, vu qu'il est étanche c'est moins élastique qu'un tissu normal. Du coup je sentais clairement que c'était très serré et pas top au pédalage, c'est aussi plus compliqué d'enfiler le pantalon. Et dans cette configuration la plaque en plastique apporte moins d'avantage, donc autant la virer ;)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire