Test RACER Motion Knee

7 tests RACER Motion Knee.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
rafafouel
Ce lecteur est affilié à une ou plusieurs marques par un partenariat ou contrat : Hutchinson, Probikeshop, French-Mud.

Une paire pour toutes tes sessions

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,70m | 57kg | Expert
Acheté : 110€ en ligne
Conditions du test : Tous les types de terrains, en DH, Dirt et Enduro. Toutes conditions météo

Points forts

Polyvalence, tient parfaitement en place, confort

Points faibles

Manque un peu de respirabilité, manque une taille XS dans la gamme

En toute transparence, ce test a été écrit en mai 2019, et a été oublié dans un dossier juste avant la publication du test. J’ai depuis changé légèrement de pratique (moins de DH pour plus d’enduro), mais cette paire va m’accompagner sur une nouvelle saison, et mon ressenti ne s’est que renforcé !

...............................................................................................

Ces genouillères Motion m’ont été fournies par Racer à la suite d’une rencontre au Roc d’Azur 2018, dans le but de les tester et de les promouvoir sur les réseaux sociaux. Les mois ayants passés, j’ai largement le recul nécessaire pour vous faire un retour objectif et constructif !


Présentation :

Ces genouillères Motion sont conçues autour d’un manchon en Airprène (un genre de néoprène signé Racer), et d’un pad D3O dernière génération comme protection principale du genou. Des petites protections en mousse viennent compléter latéralement la protection. Au déballage, je suis bluffé par l’attention portée par Racer au silicone antidérapant. En effet, on retrouve au niveau de la cuisse et du mollet une large bande continue en silicone, elles assurent le maintien à 360°. Le pad D3O est amovible afin de laver les genouillères (on ne met pas le D3O à la machine !). Elles sont prévues pour une utilisation Enduro et BMX en compétition, et plébiscitées par les athlètes de la marque. Nouveau concept pour ces genouillères, elles sont dotés d’un zip latéral afin de faciliter leur utilisation.


Test :

J’ai utilisé exclusivement ces genouillères depuis que je les ai, et ce pour une utilisation Freeride/DH, Enduro, et Dirt. Non pas car je n’avais que celle-ci, mais car je me suis vite rendu compte qu’elles répondaient à mes attentes pour toutes mes disciplines.

Le système d’enfilage est très pratique grâce à la fermeture éclair (pour les mettre sans enlever vos chaussures), je les ferme sur le tibia et les fait remonter, je trouve complexe de les fermer directement sur le genou. Les 2 petits scratchs viennent verrouiller la position de la genouillère, ils sont positionnés au niveau des bandes intérieures en silicone, afin d’optimiser le maintient sur le genou. Je ne sais pas si cela a été fait exprès, mais les bandes orange à l’extérieur sont anti-dérapantes, ce qui est un énorme avantage pour moi qui roule en jean slim 95% du temps (Freeride/DH et Dirt). En effet, les larges bandes en silicone à l’intérieur assure un maintient à 360° au niveau de la cuisse et du mollet, tandis que le jean appui lui-même sur la genouillère, et est maintenu parfaitement en place par les bandes orange ! Vous me suivez ? en gros, rien ne bouge ! Associée à un jean, on n’est pas au top de la respirabilité, mais ce n’est pas du tout mon attente principale au niveau des jambes (sinon je roulerai en short, comme en enduro).

L’enduro, et le ride en short, parlons-en ! Je suis très mince, et ces genouillères ont tendance à tailler légèrement grand. Je ne pédale pas assez souvent pour prendre des cuissots et des mollets, du coup je ne les remplie pas tout à fait. Il ne manque pas grand-chose grâce aux scratchs de réglage, mais lorsque je transpire beaucoup, et dans les sections qui tapent fort, elles ont tendance à glisser un peu. Du coup j’exagère un peu le serrage des scratchs. Si vous hésitez entre 2 tailles, prenez la plus basse ! Pour ce qui est du pédalage, RAS, leur grande souplesse permet une liberté de mouvement incroyable pour le niveau de protection procuré. Cependant, même en short, la respirabilité n’est pas leur point fort, et on a vite chaud malgré le manchon micro-perforé à l’arrière du genou.

En termes de protection pure, elles semblent légères au premier abord, mais avec le recul de ce test, j’estime qu’elles font largement leur job. Je me suis mis de gros cartons avec en DH comme en Dirt avec, et je n’ai jamais eu de bobos aux genoux. Pour les riders pratiquant uniquement le ponçage de bikeparks, le modèle Profile (la genouillère dotée du plus haut niveau de protection chez Racer) sera sans doute plus adapté.

Pour conclure, c’est la polyvalence de ces protections qui m’a séduit. J’ai pu couvrir l’ensemble de mes pratiques avec une seule paire, et je n’ai jamais ressenti d’inconfort lors de leur utilisation. Elles sont très ergonomiques, et bénéficient de petits détails très bien pensés. Elles raviront à coup sur les riders qui pratiquent plusieurs disciplines, et qui ne souhaitent pas investir dans des protections dédiées à chaque pratique. Et pour finir, Cocoricoooooo, Racer est une marque française !

Pour qui ?

Les riders pratiquants toutes les disciplines gravity, qui veulent un produit polyvalent, et de haute qualité.
9/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire