Test SIXSIXONE Recon

2 tests SIXSIXONE Recon.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Locs04

Protections légères et efficaces.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,97m | 105kg | Avancé
Acheté : en ligne
Conditions du test : Sud de la France. Broussaille de garrigues et caillasses.

J'utilise ces protections quand je ne roule pas en DH ou all-mountain/enduro engagés.

Tout commence par "l'enfilage". Le tissu est fin. A ce stade, c'est un inconvénient. Il faut alors les enfiler un peu comme des collants pour ne pas prendre de risque. Il faut ensuite les ajuster correctement, car une fois sur le vélo, il sera difficile de les repositionner en roulant.

LE CONFORT

Que ce soit les coudières ou les genouillères, les deux restent bien en place et épousent bien la forme du corps. Le tissu est léger et évacue bien la transpiration. Ces protections ne tiennent pas chaud. A l'intérieur, c'est "doux". Pas de frottement au pédalage.

Le pad de protection est en mousse XRD. La matière reste souple et n'offre pas de résistance lors des mouvements. Elle se durcit lors de l'impact.

Les protections ne bougent pas.

Petit bémol sur les genouillères : je sens un peu l'élastique dans le creux du genoux. Cela ne produit pas d’irritations. Juste une petite gêne de temps en temps. Mais il faut bien dire que j'ai de grosses cuisses. Sans ça, oublierait totalement ces protections.

A noter que sur les coudières, il n'y a pas cet élastique. Ces dernières se font donc oublier.

Même en les portant longtemps, que ce soit sur le vélo, en portage ou même assis lors de la pause pic-nique, ces protections ne m'ont pas fait subir d'irritations, ni coupé la circulation sanguine.


SOLIDITÉ ET PROTECTION

J'ai eu l'occasion de les tester lors d'une chute à vitesse moyenne en descente, dans un single rocailleux et caillouteux.

Sur la zone protégé, pas de bleus ou de douleurs. Plus bas sur les tibia, sur la zone non protégé, ça saigne un peu.

Ces protections ont donc une réelle efficacité. Les pads de mousse n'ont pas été déchirés par les cailloux qu'ils ont rencontré.

Les protections n'ont pas bougés, mais il faut dire que j'ai plus roulé que glissé.

En résumé, elles sont plutôt efficace et utiles en cas de chute. Mais il faut garder à l'esprit que la zone couverte est limitée.


En dehors de cette expérience de communion avec la rocaille de la Sainte-Victoire, j'ai pu constater que la solidité de ces protections pêche néanmoins sur 2 points.

Au niveau des coudières : dans les single qui passent au travers des broussailles, il n'est pas rare que les branches qui heurtent nos bras soient ramenée dans le creux du coude, d'où elles se dégagent dans un frottement plus ou moins "piquant". Je pense que tu vois de quoi je parle...

Et bien le tissu fin de la protection ne résiste pas trop à ces agressions. Mes coudières n'ont que quelques mois et je peux déjà constaté des trous à ces endroits.

Concernant les genouillères, leurs côtés extérieurs sont eux aussi exposé à ces piquantes rencontres.

Sur des single large et/ou dégagé, cela ne pose évidement pas de problèmes. Mais on ne roule pas toujours dans ces conditions.

Il manquerait pour mois des renforts résistants sur quelques positions stratégiques.


LE LOOK

Sobre et discret, qui se transforme assez rapidement en sobre et discret avec de petits trous. Un peu embêtant compte tenu du prix de l'ensemble.

Bien pensé à les laver régulièrement après chaque sortie. Sinon, le tissus sera agrémenté d’auréole blanche (surement le sel de la transpiration). C'est pas hyper stylé et des odeurs viennent avec.

Pour qui ?

Le rider avec une pratique modérément engagé qui souhaite des protections qui se font oublier. A prendre en compte néanmoins que la zone de protection est limité. Cela n'évitera donc pas les égratignures en cas de chute.
8/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Points forts

Légère et confortables
Protection efficace sur les chutes des pratiques modérément engagées, pour lesquelles elles ont prévues.

Points faibles

L’élastique sous le genou
La résistance à la végétation piquante.

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire