Test Mavic crossride 2018

5 tests Mavic crossride.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
gogol69

L'essayer c'est l'adopter

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,75m | 72kg | Avancé | Roderen
Acheté : 50€ en ligne
Conditions du test : toutes

Points forts

Confort, légèreté, praticité, compacité

Points faibles

contenance du bidon, salissant

Si je vous demandais de me citer un accessoire indissociable des années 90' ce serait quoi? 


Le Walkman? les joggings "Champions USA" à boutons pressions? La super Nintendo? Les pins, les pogs????

Mais nooooon... On sait tous que l'accessoire de mode ultime des 90's c'est le sac banane. Le summum du style. Si possible assorti à ton survet fuchsia ultra large, porté en écoutant Mc Hammer sur ton Ghetto Blaster. La classe à Dallas en somme. 


30ans plus tard elle est encore là (prête à foutre le souk, et tout le monde est corda...) Attention référence!


Bref, aujourd'hui je vous parle de la banane Mavic Crossride. Petite sacoche bien pratique qui a su se faire sa place dans le milieu du VTT ces dernières années, au point de presque arriver à reléguer nos bon vieux Rucksacks au placard.

Sur le papier, le principe est très séduisant. 

Rouler léger mais avec le nécessaire à portée de main tout en étant libre dans nos mouvements. Beaucoup de marques proposent aujourd'hui leur vision de la banane. Light, complète avec poche à eau, outils intégrés, minimaliste...

Pour ma part j'ai opté pour celle-ci et je vais tenter de vous donner un avis complet sur son utilisation.


Alors déjà, ça ne conviendra pas à tout le monde du fait de la limite en quantité d'eau disponible. La banane est livrée avec un bidon de 600ml. Ce qui est peu, vous en conviendrez. Cela dit, couplé à un bidon sur le cadre, une grosse sortie est jouable. En été ça se complique un peu. Il est utile de repérer les points d'eau sur le parcours avant de partir.  Partant de ce postulat, avec un peu d'organisation c'est un problème qui se gère. (Ravitos en couse, sources, fermes auberges, fontaines et les sacro-saints robinets des cimetières...)

En soit, c'est le seul défaut majeur que j'ai réussi à lui trouver...Comme ça c'est dit.


La Mavic est donc composée de plusieurs poches qui permettent une organisation pratique et qui supporte le nécessaire pour rouler serein même pour des distances assez longues. 

On a donc un grande poche principale zippée. Celle-ci ne paye pas de mine mais on y met pas mal de choses. Pour ma part j'y met les démontes pneus, une petite trousse avec un multi-outil, un maillon rapide, des mèches et le téléphone. Je pourrais encore y caler les clefs sans trop de problèmes.

Après on trouve le support pour le bidon. Il est de forme triangulaire. Ce qui est pratique pour ne pas provoquer de gène au niveau du dos. Par contre c'est problématique s'il faut le remplacer. J'ai fait l'essai avec un bidon classique. Ca passe, mais c'est pas confortable.

A coté du bidon, il y'a une fine ouverture qui permet d'y glisser un pompe. Ca c'est cool. Faudra qu'elle soit plutôt fine et courte, mais ça le fait.

Dernière poche à droite, elle aussi zippée dans laquelle on rentre l'équivalent de 3 barres de céréales. Suffisant donc pour rouler un petit moment. 

Enfin, un petit filet est aussi présent qui est assez facile d'accès. Pour moi, il fait office de poubelle. Emballages, ou petits merdiers qui jonchent les sentiers. Ca va la dedans et à la benne en rentrant.


En roulant, honnêtement, elle se fait oublier. Il faut un petit temps pour trouver le réglage optimal de la ceinture, pour éviter d'avoir le ventre écrasé ou de la sentir tomber sur les hanches. 

Quand c'est fait, elle ne bouge pas d'un poil, n'est pas lourde et surtout ne se balance pas. J'avais peur de la sentir se balader de gauche à droite quand ça secoue, mais non. 

Par ailleurs, elle est plutôt confortable. Les mousses au niveau du dos sont assez épaisses et évitent les points durs.


Pour finir, si je devais encore trouver un point noir, ce serait le coté ramasse merde. Du fait qu'elle soit situé au niveau de la taille, dès qu'on roule sur terrain gras, elle est rapidement maculée de boue et ça a tendance à se fourrer dans les poches.

Dans ce cas là, un passage en machine s'impose. Elle sortira alors comme neuve sans que ça ait d'impact sur les zips.



Voila donc l'outil indispensable pour ceux qui veulent rouler léger en conservant un minimum de matos sur eux.


Pour qui ?

tous ceux qui veulent se passer d'un sac.
9/10
Finition
Solidité
Maintien
Rangement
Accessibilité contenant d'eau

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire