Test Bergamont E-TRAILSTER 8.0 2017

2 tests de VTT Bergamont E-TRAILSTER 8.0.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
LOTD974

100% fun

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,78m | 76kg | Débutant
Spécificités du montage :
Acheté : en magasin
Conditions du test : Soleil, sec, pluie, boue

Après avoir lu le test de Nomad71 sur le Bergamont Traislter et en apprenant qu’il est de ma région, j’ai pris contact avec lui puis son sympathique vélociste (techbike 71 situé à la Roche Vineuse) pour enfin avoir l’opportunité de découvrir le temps d’un week-end, le VTTAE.

À 33 ans et avec 1an de reprise de VTT derrière moi, j’ai développé au fur et à mesure du temps, des douleurs aux genoux…Le VTTAE est donc peut être la bonne alternative pour continuer à rouler sans souffrir ? Il est vrai que sur les forums on lit souvent des commentaires du genre : « vélo de fainéant », « ce n’est pas du sport », « ce n’est pas écologique », « c’est fait pour les handicapés, les vielles personnes » et j’en passe. Pour ma part et ayant une ouverture d’esprit large, l’arrivé du VTTAE et ses pratiquants ne m’ont jamais dérangé, je n’ai jamais eu de préjugé et au contraire je suis pour la pluralité des pratiques/disciplines.


Aspect, premières impressions


Le Bergamont Traislter n’a pas une ligne trop imposante , le cadre est assez sympas, top tube dans le prolongement des bases arrières, effet sloping, peinture sobre avec son noir mat et claquante à la fois avec son orange, il a un bon look et n’a pas cet effet « massif » que l’on peut retrouver chez d’autres marques. La batterie quant à elle est semi intégrée.

Equipé d’une fourche Fox 34 en 150mm, amortisseur Rockshox debon air RT en 140mm, freins magura MT5, manette SLX, dérailleur XT, batterie cx performance 500w, moteur BOSH avec la dernière mise à jour (mode E-MTB). Les roues sont au format 27.5 (DT swiss 1900) et non 27.5+.

Taille M pour la monture qui correspond parfaitement à ma taille de 1m78 et entre-jambes de 84 cm.


PREMIÈRE RANDO


Ma première rando est une sortie que j’avais déjà effectué auparavant en VTT : 30km pour 1100 de D+, assez typée XC mais avec quelques passages techniques et belles descentes, un moyen pour découvrir le VTTAE pour la première fois et de pouvoir effectué une comparaison.

Les premiers coups de pédales sont assez surprenants. Mode ECO pour commencer tranquille, lors de la première montée il faut quand même bien appuyer sur les pédales ! Le poids du vélo lors d’une montée en ECO se fait quand même ressentir, il ne faut donc pas relâcher les efforts sous peine de poser le pied.

Je passe très vite en mode E-MTB pour tester les capacités de la bête à monter et c’est là que je prends le plus de plaisir. Ce mode s’adapte à la force que l’on exerce ainsi que la cadence de pédalage, un vrai plaisir ! Les montées sont faciles et très ludiques ! Waw ! Ça change de la souffrance que j’ai connue auparavant dans certaines cotes ! Le sourire aux lèvres, j’enchaîne avec quelques descentes, je suis assez perturbé par le poids de l’engin, il faut absolument anticiper les freinages au risque d’être emporté par la machine et de se retrouver hors de la trace.

Les kilomètres passent vites, je ne vois pas le temps passer que je suis déjà au 15ème kilomètres avec un sourire qui en dit long. J’enchaîne les modes TOUR, E-MTB et TURBO pour avoir un max de sensations. Les relances après sorties de virages sont justes stupéfiantes, on arrive très vite aux 25km/h (bridage) et c’est une sensation fabuleuse, 2/3 coups de pédales pour retrouver une allure pour envoyer dans la descente. Lors des épingles je n’ai absolument pas souffert du poids ou de la maniabilité, le vélo est agile et se laisse bien emmener.

La rando du samedi arrive à son terme. J’ai utilisé les modes de cette façon :

ECO 10%

TOUR 15%

E-MTB 60%

TURBO 15%

Le résultat est assez impressionnant, il me reste 2 carrés sur 6 de batterie pour 30km et 1100 de D+ ! Je trouve ça super, surtout que je me suis lâché sur les modes !


DEUXIEME RANDO


On est dimanche, il pleut, il vente, les conditions réunies pour ne pas sortir le vélo… Mais avec le VTTAE et la sortie de la veille, j’ai franchement envie de remettre ça !

Je pars donc pour un parcours que j’ai très souvent l’habitude de faire (autour de chez moi). Le terrain est calme, pas mal de passage en sous-bois avec peu de monté raides. Cependant dans les bois avec le feuillage et la boue, en VTT qu’on se le dise, c’est une vraie galère. Avec le Bergamont, mode TOUR, je trace comme si de rien n’était, une simple formalité, une sorte de vengeance face à la difficulté rencontrer d’habitude en VTT ^^

Le seul problème lors de cette sortie a été la crevaison arrière. En effet, équipé en chambre à air avec pneu Maxxis très fragile, les épines ont su se loger très facilement.

Modes utilisées durant la rando :

ECO 20%

TOUR 10%

EMTB 60%

TURBO 10%

3 carrés de batterie restant pour 30km et 500D+.


TROISIEME RANDO


Me voici déjà le lundi sur mon terrain de jeu favori : montées caillouteuses et raides, singles, descentes typées enduro, un cocktail qui me permet d’exploiter pleinement les capacités de ce Bergamont Trailster et de voir comment il va se comporter sur ce parcours que je connais bien.

Première montée bien raide et jonchée de caillasse : le vélo est très stable, malgré les watts envoyés, le pneu arrière n’a jamais dérapé et le bike n’a jamais cabré ! C’est assez exceptionnel quand on sait qu’avec mon VTT classique il m’arrive le contraire ! Très surpris encore une fois par la facilité avec laquelle j’avale les montées secouantes (tout en fournissant un effort), j’arrive au premier sommet pour entamer la première descente du parcours : mélange de bosses, virages en appuies, tout ça dans un single bien cassant. Le vélo se comporte encore très bien, stable et efficace, pas besoin d’être hyper-actif pour coller au terrain ! J’arrive à engager la roue avant dans les virages en appuis sans jamais décrochés avec l’arrière qui suit sans bronché. Les sauts sont géniaux, le poids procure une sensation de stabilité, j’ai été très à l’aise dès les premières bosses !

En bas de la descente, je continue le parcours pour avaler beaucoup de kilomètres en monté qui se fait en mode E-MTB, qui est clairement celui que je préfère. Arrivé en haut je dois m’élancer pour une descente de 7 min sur un single en sous-bois ! Dans certaines parties j’avais un rythme beaucoup moins soutenue qu’avec mon VTT, les pneus pas assez larges et en chambre à air procurent un manque de confort et la Fox 34 moins efficace que ma Pike RCT3.

Arrivé en bas, je termine avec les avant-bras bien tétanisés mais avec le smile :)

Je continue la sortie en enchaînant 6 fois de suite la même descente! Le fait de remonter à chaque fois est un plaisir et le temps au guidon du Bergamont passe vite, on arrive vite en haut encore assez frais et lucide pour se concentrer et amélioré ses performances en descente. J’ai pris ce jour, un plaisir fou.

Modes utilisés :

ECO 10%

TOUR 10%

E-MTB 50%

TURBO 30%

Deux carrés de batterie sur 6 pour une rando de 29km avec 900 de D+.


BILAN APRES CES 3 JOURS


Quel bonheur d’avoir pu enfin tester un VTTAE ! Pendant que certains le montre du doigt en le critiquant sans avoir même essayé, je peux vous affirmer qu’après 3 jours de test, j’avais les  jambes et bras bien courbaturées ! Les sorties peuvent être vraiment physique si on roule en mode ECO et peuvent être réellement folles en mode E-MTB/TURBO. Les remontés plus rapide nous permettent de faire plus de descentes et de s’améliorer en travaillant d’avantages sa technique.

Le vélo m’a incroyablement surpris par sa stabilité, tant en monté qu’en descente. Alors certes il n’est pas taillé pour l’enduro mais on peut bien s’amuser à son guidon. Le poids de la bête fait travailler d’avantage le haut du corps, du moins c'est ce que j'ai ressenti.

Le moteur BOSH m’a vraiment convaincu pour ces modes, surtout l’E-MTB. Il est silencieux et propose avec sa batterie de 500 watts, une bonne autonomie.

Les défauts que je pourrais énumérer sur ce vélo sont :

La roulette qui sert de guide chaîne, qui fait plus de bruit que le moteur électrique.

Roues 27.5 pas assez larges pour adopter des pneus à section de 2.5 par exemple pour plus de confort et de grip. Passage tubeless obligatoire sur VTTAE !

Niveau freins j’ai un avis mitigé, certes ça freine mais ils se durcissent quand ils chauffent (comme pour les shimano XT) et la garde devient plus courte et sont moins précis.

Intégration moteur, notamment point de pivot qui n'est pas aussi réussi que certaines marques qui ont vraiment travaillé sur le VTTAE pour avoir un vélo très performant.


Pour conclure et vous l’aurez compris, ce test a été une très bonne expérience qui m’a donné le sourire pendant 3 jours. Devoir se séparer du vélo n’a pas été simple et reprendre mes habitudes sur mon bike va me faire bizarre mais je reste fidèle au VRAI VTT.


Je met la note de 8/10 surtout par rapport aux sensations éprouvées en montées.


Merci à TECHBIKE71 pour ce test, un vélociste très sympa qui m'a accordé sa confiance.

Pour qui ?

Pour ceux qui veulent du 100% fun!
8/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

Facile à prendre en main
Stable en monté et descente
Moteur BOSH
Mode E-MTB

Points faibles

On devient addictif! ^^
Roues
Roulette qui fait du bruit

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire