Test Commencal Meta AM 29 2022

2 tests Commencal Meta AM 29.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Yuakme83

Un appel à la sérénité !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,90m | 90kg | Avancé
Spécificités du montage :
Acheté : 3100€ en ligne
Conditions du test : Terrain sec, humide, glissant

Points forts

rapidité en descente
pédalage exceptionnel
agilité
facilité de prise en main

Points faibles

relances

Chaque nouvelle année débute avec de nouveaux projets, pour ma part elle débute avec ce nouveau vélo : le dernier Commencal Meta AM 29.

Après plus de 6 années à rouler sur Mondraker et leurs vélos carbones, j'ai voulu du changement pour quelque chose de beaucoup plus polyvalent, qui pardonne et qui nécessite moins de précision en descente (et oui on est pas tous des pros rider !)

Je me suis donc orienté vers Commencal, car après une étude de marché, la crise du Covid n'a pas facilité les stocks de marques. Commencal possédait ce vélo en stock pour ma taille souhaitée (XL), je n'ai donc pas hésité.


Je tiens à préciser avant ce début de test que j'ai opté pour l'achat d'un kit cadre/amortisseur + fourche pour repartir sur de bonnes bases et tester les nouveautés.



PREMIER ROULAGE

Après quelques heures de montage, j'ai pu enfin fouler mes sentiers préférés avec ma nouvelle machine.

On a beaucoup critiqué mon choix concernant ce vélo car il est réputé pour être un très mauvais pédaleur, ce qui est absolument FAUX ! je n'ai jamais connu de telles sensations au pédalage et une telle inertie, vraiment très impressionnant pour un vélo qui pèse prêt de 17 kilos (dans ma config).

On ne ressent pas forcément de fatigue et d'essoufflement au pédalage car le vélo est bien dimensionné et possède une bonne cinématique au pédalage, bref un premier très bon point car dans le Sud de la France, ça grimpe !


Qui dit première sortie dit réglage des suspensions ainsi que de la position.

J'ai opté pour un montage de fourche Rockshox ZEB Ultimate ainsi qu'un Rockshox SuperDelux Ultimate côté amortisseur.

Très simple à régler et prendre en main, j'ai tout suite trouver les bons réglages du set ainsi que des compressions hautes et basses vitesse, à partir de ce moment là, FUEGO ! 


A L'ATTAQUE DES SINGLES

Par chez moi, sur la forêt de Janas (commune de Six-Fours-Les-Plages, 83), les terrains sont divers et variés : du très technique au rapide, tout y est.


Côté technique, le vélo se manie extrêmement bien malgré sa longueur et ses grandes roues (29 pouces), très réactif et n'a pas la tendance à être rivé au sol, la roue arrière se décolle facilement lors de franchissement.

Pour les relances, il faut avoir des cuisses bien affutées car il faut sortir les watts ! C'est surement le seul point faible que j'ai pu trouver à ce vélo, des relances un peu plus complexes qu'avec un VTT carbone et typé "All mountain".


Le VTT n'est pas que du technique, il y a aussi les portions rapides, et c'est là que l'on peut lâcher les freins et mettre "poignée dans l'angle". Le vélo semble complètement libéré dans ses grandes courbes ou parties abimées par les pierres, il survole

Des pointes à prêt de 70 km/h dans des singles serrés... un peu inconscient diront certains.. mais quel pied !


Côté freinage j'ai opté pour du Shimano Saint monté sur disques Reverse, le contrat est rempli de ce côté, pas besoin de détailler la légende du freinage depuis des années.



Seul point négatif sur le montage actuel, les jantes, Mavic DEEMAX 29. 

Ce modèle convenait très bien sur un vélo rigide comme mon précédent, mais sur un vélo souple... chewing-gum ! 

A l'avenir, je retournerais surement sur des DT Swiss.



POUR CONCLURE


Par les temps qui courent, l'envie est à l'évasion, la nouveauté, la fin de la routine, je pense que ce Commencal offre l'ensemble des point recherchés par un enduriste (un peu) affuté ! 

Polyvalence, simplicité et découverte sont les 3 mots pour résumer ce bike.


Un test plus conséquent sera rédigé à l'avenir lors de la reprise des compétitions : Megavalanche, Maxiavalanche et tant d'autres sont au programme pour 2022.



Merci pour cette lecture, j'espère que ce premier essai vous a plu.


A bientôt pour la suite ;)



Pour qui ?

enduriste confirmé et affuté.
10/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire