Test Commençal Meta Power 29 2019

3 tests Commençal Meta Power 29.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Excellent EBike d'enduro

Avis sélectionné
Profil du testeur : 55 ans | 1,70m | 69kg | Avancé | Montauroux
Spécificités du montage : Rien, tous les composants d'origine fonctionnent très bien
Acheté : 5790€ en ligne
Conditions du test : Hiver dans la caillasse du sud

Points forts

Stabilité, confort, maniabilité, grip, précision, capacité de franchissement dans les deux sens

Points faibles

poids, autonomie relative

Je roule le vélo avec 25 % de sag arrière et il est, malgré cette faible valeur, extrêmement confortable. 

Par contre, j’ai dû mettre 1 token dans la Lyrik qui prenait tout le débattement trop facilement malgré le respect de la pression préconisée. 

Pour le reste sur mes terrains de jeu cassant des pré-alpes de Grasse, le vélo est très très efficace. Il gomme tout sans faire “char d’assaut”. Dès qu’on a un minimum de vitesse, on ressent très peu ses 24 kgs. L’arrière se place avec facilité (bien plus facilement que mon ancien Lapierre GLP1 pourtant de dimensions bien plus modestes).

Les capacités d’évolution en terrain montant sont très bonnes. En mode trail paramétré médium, le pilotage est fluide car le vélo ne bute jamais et l’assistance parfaitement dosable de ce mode rend le pilotage bien fluide.

Les passages de marches et racines se font "finger in the nose" et toujours avec un grand confort dans les deux sens de la pente.

Pas la peine de mettre des gros pneus en 2,6 ou 2,8 pour avoir du Grip. Les deux Magic Mary SG addix soft avec 1,2 bar devant et 1,5 derrière font parfaitement le job en terme de motricité et même si on perd un poil de confort, on se retrouve avec un vélo très précis capable de rouler fort dans la caillasse sans avoir peur de déchirer ses pneus.

L’équipement général est qualitatif (modèle Team). Rien ne fait cheap. J'ai eu un Meta AM V4 et je mesure facilement comment en 3 ans, la qualité et la finition se sont améliorées. 

Il est encore trop tôt pour donner un avis définitif sur la motorisation, mais l’autonomie semble bonne. Déjà deux sorties à plus de 1500 mètres de dénivelé avec deux barres d’autonomie restantes.

Même si le Bosch semble plus pêchu, j’apprécie la douceur de fonctionnement et la progressivité du moteur qui est bien assez vaillant pour mon usage où je privilégie les sections descendantes. Et c’est quand même bien sympa de pouvoir paramétrer les 3 modes d’assistance contrairement au Bosch. Vous pouvez aller encore plus loin en finesse de programmation avec une application comme ST Unlocker par exemple. Attention, je ne parle pas de débridage mais simplement de fixer au % et au nm près chaque mode de l'assistance tout en restant dans les clous en terme législatif. Ceci pour moins de deux € sur le Play Store Google.


Vous l’aurez compris, je suis emballé par mon Meta Power 29 2020

Une petite vidéo de son premier RUN descendant. Le vélo avait tout juste 7 kms d’ascension au moment du tournage ;) 

Pour qui ?

Pour les enduristes électrifiés
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

commentaires

1 commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire