Test Cope Mastercycles STATEMENT 2013

1 test Cope Mastercycles STATEMENT.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Tit_Ben

Bon gros vélo de cochon !

Profil du testeur : 29 ans | m | Marseille
Spécificités du montage : Full BOSS pour les suspensions, réglées aux petits oignons, Saint pour le pédalier et Avid X0 pour les freins. Matos Kodex pour les périfs. Beau montage, un poil lourd sur le papier mais adapté pour la pratique !
Conditions du test : Durée : 1 jour
Voilà un vélo inconnu au bataillon ! Lorsque nous sommes arrivés sur le salon des 2 alpes pour le mondial, nous avons découvert cette marque importée en France par Rawbike, dont personne n’a entendu parler avant, et leur vélo, le Statement.

Le Statement est un bike hyper bas, hyper massif, hyper compact, en fait … hyper beau ! Disponible ici en S (ce qui est rare mais me convient parfaitement), blanc et équipé en full BOS à ressort. Le bike est un vrai jouet de freeride pur ! Notez donc : axe de roue arrière en 150x12, 190 mm de débattement à l’arrière, centre de gravité centré et bas grace à un amortisseur bien placé autour du boitier de pédalier, slopping hyper prononcé, avec des courbes dignes d’un 4X ! Poids 4,2kg sans amorto et 5 ans de garantie en 1ere main. Autant dire un vélo de confiance !

Pour la géométrie, on est sur un angle de direction de 65°, contre 72° pour le tube de selle. Des bases en 430, classique on dira (presque dommage, j’aurai bien vu 420 ou moins pour le rendre totalement fun). Un tube de selle de 400 en S avec une longueur du top tube à l’horizontale de 585 mm. Le tout pour un empattement de 1158 dans cette taille. Donc sur le papier : petit mais stable finalement. La cinématique est un classique 4bar linkage, comme les Kona par exemple. Pour ce qui est du prix, le kit cadre + amorto BOS + JDD est vendu à 2180 €, un prix raisonnable pour de la petite série si bien équipée.


Le vélo était totalement adapté à notre petite taille, et surtout réglé aux petits oignons pour notre poids par les techniciens de chez BOS présents pas loin. Le top ! Et puis quelles suspensions !!! Le simple fait d’appuyer légèrement sur la biellette faisait s’enfoncer l’amortisseur… Autant dire que l’on ne manquera pas de débattement négatif ! La fourche, une idylle SC, simple T. Peut-être moins impressionnante que l’amorto (car habitué à du très bon sur mes vélo : 66 RC2X et Lyrik haut de gamme tunées), mais de déméritant clairement pas, et en accord avec l’arrière, ce qui est clairement un compliment.


Alors forcément, lorsque l’on monte sur cette machine, on se sent de suite bien (sauf la forme du cintre pour certains, mais sur un vélo à la carte…), un vélo qui demande à être brusqué, violenté, défoncé quoi ! Le vélo de test que nous avons eu entre les mains sortait de 2 ans de location en station, et l’état du vélo paraissait parfait, comme si de rien n’était, une fois l’ensemble des pièces d’usure remises à jour pour ce salon. Nous avons utilisé ce vélo pendant une journée entière. Le résultat a été bluffant ! Le 4 bar linkage de ce vélo associé à l’excellent amortisseur BOS permet un seuil de déclanchement juste hallucinant, un débattement super bien exploité, et une fin de course difficile à talonner. Le rêve quoi ! Nous avons réussi à plusieurs reprises à le mettre au fond, mais très sincèrement, cela était clairement du à l’utilisation, et aux réglages presque DH et non pas un problème de conception. De plus les talonnements avaient lieu dans des receps après des gros sauts, vraiment engagées, défoncées et prises à Mach 2… c’est de ne pas talonner qui m’aurait surpris. Et avec mon vélo je ne serais pas arrivé à cette vitesse de cette hauteur. En plus les techniciens BOS voulaient absolument nous régler ca, en ajoutant une butée hydraulique, mais nous n’avons pas pris le temps, pressés de rouler, rouler, rouler. Salles gosses !


Seul bémol un vélo un peu lourd en final (le prix à payer pour un vélo costaud et garanti ?), et trop long de l’arrière à mon gout. Forcément avec un cadre à 4,2kg, il ne faut pas s’attendre à des merveilles, et avec les bases en 430, dans la moyenne de la catégorie, cela rend le vélo un peu dur à mettre en wheelling. Mais cela ne nous a pas gêné pour le programme visé, et la pratique que nous en avons eu. Les bases de 430 étant clairement un gage de stabilité à grande vitesse et en courbe. Cela dit j’aurais bien mis des bases réglables comme il se fait maintenant (avec une pièce à retourner), pour adapter au gout de chacun, genre 430/415 :-).

Nous avons enchainé les virages relevés et les tables ou transfert pendant toute la journée sans relâche, mais surtout dans la violence la plus absolue, sur des pistes qui commençaient à faire la gueule, en faisant fonctionner le vélo à son maximum. Le résultat est sans appel, un vélo de bike park parfait, qui sait voler comme peu de vélos le savent, sans doute grâce à son centre de gravité au bon endroit. Un petit vélo de DH, qui grâce à son BOS et son centre de gravité super bas, reste collé au sol en virage, et permet de mettre de l’angle dans les courbes défoncées.

Pour finir, un vélo pour les bourrins qui veulent du costaud et du fiable. Un bon compromis entre DH confort et gros FR engagé, qui gagnerait à être équipé un peu plus light, pour récupérer sur le poids du cadre, et qui serait dans le gout de ce vélo haut de gamme.

Moi j’ai trop aimé ! (pour du bike park)
9/10
Prise en main
Comportement des suspensions
Freinage
Capacité à descendre
Capacité à monter
Qualité d'équipement et finition

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire