Test Rocky Mountain slayer 50 2020

4 tests Rocky Mountain slayer 50.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 4,5/10
manfred.mfr

Gros, GROS enduro ! bikepark killer

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,87m | 88kg | Expert
Spécificités du montage : Mousse Anti-Pincement Panzer 29'' Enduro / DH
Acheté : 4400€ d'occasion
Conditions du test : 1 an de test, toute la France, Suisse, Autriche, Andorre, Espagne, dans toutes les conditions.

Points forts

Polyvalence, confortable dans le défoncé, même en réglage "dur". Equipement bien dimensionné pour rouler en montagne.

Points faibles

Rien à déclarer, à si, le dérailleur XT, viré direct remplacé par mon XX1 AXS

Mon premier enduro ! 

Lan dernier sur un Connondale Habit taille L (trail), je suis passé sur plus gros. J'avais une "légère" retenue avec mon précédent bike. Je vous fais le topo : 

Je roule en région parisienne, en sortie "XC" avec les potes. Objectif : trouver les meilleurs sigles et atomiser les chronos Strava sur le D- (désolé les crosseux). 

Programme : 40 ou 50 km dans la Vallée de Chevreuse. 700D+.

Je fais aussi beaucoup, beaucoup de bike park. (Vosges, Alpes, Pyrénées) 

Je faisait donc ça avec mon Habit, mais avec du frein en descente. J'opte pour un gros bike pour tout passer fond de calle comme sur mes précédents DH en 27.5

Bref, pour en revenir à ce nouveau jouet, acheté en Mars 2021, taille L (impec), et depuis, c'est un régal.

Niveau équipement, rien à redire, la Lyrik fait très bien son job, même en modèle entrée de gamme, progressive, sensible en début de course, fin de course assez ferme, contrôle du rebond précis, rien à redire. L'amortisseur, du beure, le ressort c'est quand meme pas mal ! Il manque uniquement le blocage, là vous avez simplement un pro pedal qui freine la compression. 

Un conseil, prenez le temps de vérifier le SAG et changer le ressort (30€)!!! en position verrouillée, le cul reste en l'air et c'est beaucoup plus de rendement au pédalage. J'ai ajouté 50 lbs seulement et je suis sur un enduro plutôt qu'un freeride lors des pédalages. 

J'ai roulé 1 semaine complete sur 5 stations différentes en Autriche (Leogang et toute la clique), j'ai poncé les portes du Soleil, j'ai roulé la R line du Lac Blanc full gaz. Clairement, c'est un enduro pour envoyer dans le défoncé. Niveau big air, passerelles et autre, rien à dire, c'est un rail. Les pros roulent le Altitude, pour un meilleur rendement j'imagine, mais je pense que pour chercher un max de vitesse sur piste en station, c'est le Slayer le plus adapté.

Niveau équipement, rien ne manque, les freins SLX sont des Saint mais moins ON/OFF, donc parfait avec des plaquettes Shimano organique. Les pneus, en double plie d'origine ! la tige de selle, en 1 an, je n'ai même pas resserré le cable, c'est pour vous dire. Le reste ne bouge pas. Niveau finition, c'est le top, mon premier Rocky, la qualité de peinture est impressionnante comparée à mes anciens bikes.

Niveau pédalage, c'est un peu moins efficace qu'un trail, c'est logique, mais la position est assez intéressante, l'angle de la tige de selle est plus vertical que sur un YT Capra ou même sur Habit, ce qui charge un peu plus l'avant et en fait un très bon grimpeur, vraiment une bonne surprise. En position pro pedal, ça reste conformable à rouler et n'endommage pas l'amorto sur de gros choc, c'est un bon point. 

Pour switcher de discipline (XC sur Paris et Bikepark en montagne) j'ai une 2ème paire de roues avec des pneus light, ça suffit pour changer le bike et l'utilisation que j'en fait. 

Pour qui ?

Celui qui cherche un bike qui sort du commun (j'en ai croisé 2 en France cet été), qui est de très bonne facture, équilibré au niveau de la position, simple à régler (merci RS), celui qui cherche un vélo à tout faire, mais à faire vite et sans stresser dans les rock garden.
10/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire