Test Specialized Kenevo 2019

6 tests Specialized Kenevo.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
tofflo

Le VAE simple et fun pour les gens pressés de s'amuser

Avis sélectionné
Profil du testeur : 37 ans | 1,80m | 98kg | Avancé | Châtenois
Spécificités du montage : fourche RS YARI RC, amortisseur FOX VAN RC, Roues ROVAL/SPECIALIZED, groupe SHIMANO SLX/XT, freins GUIDE RE
Acheté : 4599€ en magasin
Conditions du test : pluie, soleil, cailloux, racines, boue, poussière, par tout les temps, tout les moments de la journée (même nocturne). Depuis environ 2 mois et maintenant 280km

L'occasion m'avait été donné il y a environ 2 ans de tester un VAE, le turbo levo de chez specialized. Equipé en 6 fattie je n'avais pas été transcendé par ses capacités à descendre en revanche j'y trouvais un réel intérêt pour crapahuter ! Pas encore prêt à passer le pas.


Mais le matériel évolue vite, et specialized a eu l'excellente idée de sortir le turbo KENEVO sorte de très gros enduro ou plutôt un freeride. En effet avec 180 mm de débattement, on se situe entre le mini DH et le gros enduro.


Ici, le test se portera sur la version comp, c'est à dire la version la moins onéreuse du KENEVO. Sur le modèle EXPERT on retrouvera des suspensions ôhlins et un moteur plus performant, entre autre.


Petit tour du propriétaire : suspension rock shox yari RC. C'est simple, il n'y a pas 36 réglages possibles mais ça fait le travail très honorablement. Les plus exigeants pourront facilement la tuner avec une cartouche d'un préparateur de suspat'.

L'amortisseur est un FOX VAN RC à ressort. Il fonctionne également très bien, mais premier problème... trouver un ressort adapté. Faisant facilement 110/115kg tout équipé, plus le poids du vélo, il me faut un ressort de 650X2.80. Et là c'est plutôt la misère à trouver. De plus, passé 600lb, les ressorts fox sont plus longs et ne s'adaptent plus forcément à la taille de l'amortisseur... bref, vive les amortisseurs à air sur ce point, un coup de pression et c'est adapté au poids du pilote.

Autre point négatif lié à la monte de cet amortisseur, la bombonne largement proéminente ne permet pas le montage d'un porte bidon, juste hallucinant pour le programme du vélo, et pourtant les vis de fixation existent... Obligation de rouler avec un sac pour emporter un peu d'eau, et ça c'est pas le top selon l'utilisation qui est faite du vélo.


Pour le groupe, on retrouve un mix de shimano slx et xt pour le dérailleur, et du sram guide RE pour les freins. Pas grand chose à dire sur ces éléments, côté vitesses c'est simple et efficace, et pour les freins, malgré les nombreuses critiques déjà lu par ci par là, je trouve personnellement qu'ils sont très bien, ils permettent de s'arrêter lorsqu'on le souhaite et ce malgré le surpoids du vélo (environ 25kg vélo complet).


Enfin les roues, en 27.5, cercles roval, moyeux specialized et pneu butcher en 27.5+. Soyons, clair, autant les moyeux font très bien l'affaire, autant les cercles ne sont pas adaptés, ou alors il faut faire moins de 70kg. Vu le débattement de la bestiole on est sur de la pratique engagée, et dès la première descente dans ce mode, sur l'un de mes petits chemins tout défoncé plein de cailloux, j'ai plié la jante arrière. Pour moi les jantes ne sont pas adaptés. J'ai donc changé la jante arrière par une DT bien plus résistante. Dommage sur ce point. J'ai également changé les pneus. Vu ma mésaventure, je ne peux rouler avec des pressions trop basse et le 27.5+ apporte un peu de flou dans les trajectoires. De plus, les carcasses sont trop souples et la jante en pâti dès que ça tabasse. J'ai donc changé pour des EDDY CURRENT, c'est gros, ça fait limite moto cross, mais c'est le moteur qui les traînent, donc on peut se permettre !

Bon nous avons fait le tour du propriétaire mais qu'est ce que ça donne sur le terrain ?

Batterie rechargée, allons voir ce qu'il a dans le ventre !


Pour rejoindre mon petit massif préféré, j'ai d'abord 4km de liaison sur le plat. Malgré ma monte de (très) gros pneus, ça roule bien. Le moteur coupe l'assistance a 25km/h. C'est à ce moment que l'on sent le poids de la bestiole. On peut largement aller plus vite, il faut juste sortir les cuissots. Donc ne couinez pas les musculaires lorsque vous vous faites déposer à plus de 25km/h par un électrique, c'est juste que le gars qu'il y a dessus à plus de jambes que vous ! Ou qu'il a trafiqué son bike...


Arrive la montée. C'est là le terrain de jeu de ces VAE. 3 assistances à disposition, ECO, TRAIL et TURBO qui sont réglables via une application sur smartphone. Pour ma part je fais confiance aux valeurs d'origine. Le mode ECO vous donne un poil plus de pêche que si vous étiez sur un musculaire, le mode TRAIL permet de s'engager sur de la petite côte technique et le mode TURBO permet de vous sortir des situations critiques ! Ou de monter encore plus rapidement en haut.

Avec cette ressource sous le pouce gauche, de nouveaux horizons s'ouvrent à vous. Moi qui suis un peu light au niveau physique, je peux aller chercher de la montée technique sans me mettre trop dans le rouge et je peux aller chercher l'inaccessible pour les musculaires. Les tours habituels en musculaire s'en voient transformés, car justement on va au plus court, le pourcentage de la côte n'ayant plus trop d'importance, et on va chercher les montées techniques plutôt que les longs chemins tout lisse. Là le vélo fonctionne parfaitement, le moteur se fait oublier au niveau du bruit, et les suspensions aident à garder le grip. Les gros pneus aident également, car en turbo, il peut arriver et assez facilement, de partir en glisse sur du chemin gras, sans que cela ne pénalise la montée, contrairement au musculaire où vous boufferiez vos réserves en un rien de temps.


Ok ça monte bien, voire très bien. Mais moi c'est la descente que j'aime. Et est-ce que les 25kg ne vont pas me pénaliser ?

J'ai réglé les suspensions avec un peu de pop, permettant de donner un peu de dynamisme. Ben oui c'est un FR donc ça doit sautiller partout sinon c'est pas marrant. Clairement j'ai été bluffé par ce vélo ! C'est vraiment loin de ce que j'avais essayé il y a 2 ans !

Dans un premier temps il faut prendre conscience de l'embonpoint, non pas que ce soit gênant en soit, mais premièrement on prend plus rapidement de la vitesse, et deuxièmement il faut arrêter ce poids supplémentaire. Les repères de freinage arriveront donc un poil plus tôt qu'en temps normal. Ces éléments assimilés, c'est que du bonheur ! Le vélo se comporte extrêmement bien dans les épingles, le poids abaissé au maximum aide très largement, et on passe à peine moins vite qu'avec un vélo beaucoup plus léger. Pour ceux d'entre vous qui roulent en balançant le vélo dans tout les sens, il faudra peut-être dépenser un poil plus de physique. 

Dans les portions trialisantes, sous réserve d'un bon réglage des suspensions, le vélo se comporte très bien également, ça passe partout, les gros pneus, grippent parfaitement et nous mettent rarement dans une situation critique.


Dans le rapide, ça devient très rapide. Comme dis précédemment, le poids supplémentaire vous entraînent dans des vitesses déraisonnables et l'équilibre général du vélo contribue à garder cette vitesse, même dans les portions très défoncées tel que champ de racine ou de pierre. On passe très vite sans trop se soucier de ce qui se passe. Mais attention ! dans ces conditions lorsqu'il faut s'arrêter rapidement, pour une quelconque raison (piéton ou autre), n'oublier pas que vous êtes lourd ! 

Dans les airs pas de soucis particuliers, le bike permet pas mal de fantaisies, même s'il sera plus difficile qu'avec un vélo plus léger d'improviser dans les airs.


Je parlais tout à l'heure de la réserve quant aux réglages des suspensions. Je me suis fait avoir une fois au niveau de la fourche. Le réglage de la compression de la cartouche est une petite molette sur le dessus avec un levier proéminent et se règle sur 5 crans. C'est 5 clics ont une incidence plus que notable sur le comportement de la fourche, et le levier se dérègle assez facilement si on y prend pas garde. Lors d'un nettoyage j'ai malencontreusement bougé ce levier pour une compression plus souple, et on se retrouve avec un vélo inroulable et très dangereux ! A vérifier donc à chaque descente !


Parlons un peu autonomie. C'est là que cela se gâte un peu. L'autonomie de cette version, avec la batterie d'environ 400W/H dépend très fortement des modes utilisés lors de votre sortie, de votre poids, de votre forme, du dénivelé, de la température (surtout au départ)... bref il faut bien prendre en compte tout ces éléments lorsque vous prévoyez votre balade sous peine de se trainer les 25kg du bestiau sans assistance ! Pour moi pour l'instant je suis aux alentours de 30/40 km pour 1200 de dénivelé.

On peut certainement faire plus avec moins d'assistance.


Alors, après maintenant environ 270km, ai-je trouvé un intérêt à cumuler musculaire et électrique ?

Clairement oui. Le vélo électrique vous permet de rouler toujours plus. Vouloir bouffer du D- le lendemain d'une grosse sortie en musculaire ? pas de soucis, on roule en mode TRAIL et TURBO pour aller chercher les descentes. Envie de découvrir de nouvelles traces sans avoir la crainte de devoir remonter ? pas de soucis non plus. Ce vélo m'a permis tout cela, découvrir de nouvelles traces que je n'allais pas chercher en musculaire, de peur de gâcher une sortie en tombant sur une descente sans intérêt et de devoir remonter et griller de la ressource. Cela m'a permis également d'élargir plus facilement mon rayon d'action. 

Une petite envie de rouler et pas beaucoup de temps ? Mode TURBO et en moins de temps qu'il faut pour le dire nous voilà en haut prêt à descendre ! Et surtout, cela me permet de rouler avec des amis ayant des niveaux physique bien plus élevé que le mien. Des gars qui s'éclatent sur des EPIC enduro par exemple.... Maintenant j'arrive à monter avec eux ;-)


Et qu'on ne se trompe pas. Si l'on a envie de se mettre une grosse dose physique avec un VAE, on peut largement se la mettre !


Bon ok vous aller me dire, "oui, tu dis que ça roule aussi bien qu'un vélo avec plus de 10kg de moins, c'est mytho ! C'est pas possible ! c'est qu'une sensation et en réel ça ne se vérifie pas !"

Et bien je peux vous assurer que c'est plutôt déroutant mais les temps parlent d'eux même. Sur TOUTES mes descentes, qu'elles soient techniques, cassantes, rapides, aériennes ou je ne sais quoi, je suis exactement dans les mêmes temps qu'avec mon musculaire (le ROCKY MOUNTAIN altitude 70 carbone), mais effectivement pas de la même manière.

Là où le KENEVO incite à se lancer tel un kamikaze sur l'obstacle, le rocky incite à plus de finesse.


Pas le même ride, mais le même plaisir !




Pour qui ?

ceux qui veulent descendre sans trop se fatiguer à monter, ceux qui ont peu de temps pour aller descendre, ceux qui entretiennent les spots et qui embarque du matos lourd dans le sac, ceux qui veulent découvrir leur région. TOUT LE MONDE TROUVERA SON COMPTE !!!
8/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

les montées (lol), montage global cohérent, la qualité globale, le fun à moindre effort

Points faibles

les cercles d'origines, les pneus trop souples

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

8 commentaires

LOTD974

inscrit le 08/04/17
Matos : 6 avis
Point négatif : sa fiabilité.
Les moteurs Brose sont tout simplement catastrophiques. J'ai possédé le Levo, 2 moteurs et une batterie pour mois de 2000km ! Et attention je suis le genre de personne qui prend vraiment soin de ses vélos.
En farfouillant sur les forums et en discutant, je me suis aperçu que suis loin très d'être un cas isolé... Bref mon expérience VTTAE c'est arrêté à cause de cette bouse. Merci spécialized.
Une fois la garantie dépassé (2ans), mieux vaut s'en débarrasser.
2
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
Stations : 6 avisMatos : 2 avis
Jolie test pas trop d'accord sur la totalité mais tu n'as pas du essayer la version expert.

Pour la gourde normal le Kenevo a été conçu pour être équipé de l'amortisseur Ohlins avec lequel une gourde de 400mL passe, le modèle comp est venu après d'ailleurs un batterie extender n'ont plus ne passera pas.

Pour le moteur le comp est sous motorisé et ton manque d'autonomie peut venir de là car tu tapes dans le couple max tout le temps malgré le niveau d'assistance et ça consomme plus que le moteur de l'expert.

Pour les suspensions et le freinage je n'ai pas les mêmes conclusion que toi, car la Yari stock plonge continuellement , les Guide Re sont atroces en endurances et le Van RC tape au fond car le vélo est super linéaire et la clapeterie d'origine ne retient rien.

Specialized sur ce modèle Comp a tout tué les avantages que le Kenevo avait sur la concurrence moi je le déconseille et je préfère conseiller sois l'expert si mon interlocuteur à le budget ou la concurrence.
0
tofflo
Statut : Expert
inscrit le 08/10/07
Matos : 1 avis
Oui comme indiqué il s'agit de la version comp et non expert.
Ma conclusion se résume à ma phrase : simple et fun pour ceux qui sont pressés de s'amuser. Effectivement il ne s'agit pas d'un vélo affûté pour la chasse aux temps comme l'expert peut l'être. C'est d'ailleurs pour ça que je lui mets 8/10. C'est très bien mais... Il s'agit du bas de gamme des kenevo
0
Nico3872
Statut : Confirmé
inscrit le 02/11/17
Je partage tout à fait ton avis sur le Kenevo et les avantages du VTTAE. Amuse toi bien.
0
Nico3872
Statut : Confirmé
inscrit le 02/11/17
Sinon pour les jantes, j’ai gardé les Roval avec un Procore: zéro pete elles sont nickel.
0
razgriz65
Statut : Expert
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
moi dès que je vois marqué "vtt musculaire", j'arrête de lire...
0
tofflo
Statut : Expert
inscrit le 08/10/07
Matos : 1 avis
Que dire alors... ? VTT glucidique ? Le mot musculaire est juste pour faire la différenciation sans quiproquo. Je roule principalement en VTT et le vae est un complément au... Ha mince pas de mot musculaire.. heu l'autre VTT.
0
razgriz65
Statut : Expert
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
ben voila, tu vois, tu y arrives très bien dans ton message juste au dessus, il y a le vtt, et le vae...
pourquoi affubler le vtt d'un "musculaire" ou "sec" ou même "acoustique" comme je l ai lu sur vélovert...
je suis d'accord avec toi sur tout le reste.(oui on peut se mettre le compte en vae, et non, suivre un vae en vtt, c'est pas vraiment possible, sauf sur du très roulant, ou en descente ou le vtt va plus vite)
comme d'hab je n'ai absolument rien contre le vae, juste contre son assimilation avec le vtt, pour tout plein de raisons! d ou le fait que le terme "musculaire" me met des boutons !
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire