Test Specialized turbo levo pro 2021

2 tests Specialized turbo levo pro.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
Eric 21

Un véritable bijoux !!

Profil du testeur : 50 ans | 1,73m | 65kg | Expert
Spécificités du montage : Montage perso en Sram AXS
Acheté : 11900€ en magasin
Conditions du test : Le Roc d’Azur offre un terrain assez varié mais avec une majorité de portions cassantes et rocailleuses

Points forts

Géométrie variable en toute simplicité pour une adaptation à tous les terrains
Un sytème S-sizing qui permet de trouver sa taille de cadre selon son type de pilotage
Un TCU très complet avec une application Mission Control qui permet une personnalisation de tous les réglages des différents modes
Le Mullet permet véritablement d’avoir un bike joueur et diaboliquement efficace.
Une cinématique qui accepte de très gros chocs. Cela permet de s’engager sur les singles extrêmes.

Points faibles

Un portillon en plastique permettant l’accès à la recharge qui ne résiste à aucune manipulation … un défaut inacceptable en comparaison du prix prohibitif du bike

Waouh !!!

Ce bike est une tuerie! Très vite nous prenons une grande confiance dès les premiers mètres parcourus. Avec luI tous les terrains, tous les singles sont accessibles. La géométrie Mullet offre une grande maniabilité. Finalement malgré son côté gros vélo il permet de longues ascensions pour ensuite s’engager sur les pentes les plus engagées. Si vous disposez d’un pilotage aguerri, le plaisir de rouler ne s’arrêtera jamais. Son moteur, très silencieux, permet par sa puissance de franchir les plus hauts sommets. La batterie offre une autonomie très satisfaisante. Si vous accompagnez le moteur par un pédalage actif, vous pouvez atteindre 60 km sans trop d’inquiétude avec une moyenne de 1200 de D+. Le descendant est un domaine où ce bike prend toute sa dimension. Haute vitesse, sauts, racines, ornières, il avale sans broncher et avec une stabilité à couper le souffle. Mais où sont ses limites… si elles existent !!

Le prix de ce bike n’est pas abordable. Mais compte tenu des grandes qualités techniques le prix reste selon moi justifié. Néanmoins il est très dommageable que le portillon d’accès à la recharge soit si fragile. Son articulation en plastique se fissure et casse en une dizaine de manipulations maxi. Spezialized est bien informé mais la solution n’existe pas à ce jour. Obligation de jouer avec du scotch pour un bike à 12000€… ce n’est pas sérieux. La finition de la peinture est également discutable mais rien de dramatique.

Depuis le mois mai, j’ai roulé en haute montagne, le challenge E-bike de la station des Deux Alpes, sur des terrains très variés de la vaunage Nîmoise, le massif de l‘Esterel et sur la rando roc noire E-bike pour le Roc d’Azur. Un peu plus de 1200 km au total.

Ce bike est fait pour du All mountain mais surtout de l’enduro très engagé.


Pour qui ?

Ce bike est très tolérant et procure du plaisir quel que soit son niveau. Néanmoins pour vraiment tirer parti de son potentiel il faut un vrai bagage technique. Difficile de trouver ses limites. C’est un bike d’enduriste averti.
10/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire