Genouillères Bluegrass Solid D3O - Verdict des lecteurs
2000*1045px

Genouillères Bluegrass Solid D3O - Verdict des lecteurs

Bien vous protéger, sans les habituels inconvénients des genouillères ?
Texte testeurs & 26in
Photos testeurs
Texte testeurs & 26in
Photos testeurs
Bien vous protéger, sans les habituels inconvénients des genouillères ?
.

Les genouillères Bluegrass Solid D3O

Bluegrass Eagle vous proposait en mars dernier de tester les genouillères Solid D3O, un modèle haut de gamme destiné à équiper enduristes engagés et autres descendeurs en utilisant un pad de D3O à l'avant et des pads en mousse sur les cotés garantissant ainsi à la fois souplesse et protection ! Pour ceux qui râlent que ça tient chaud, le panneau en mesh derrière le genou permettra d'éviter la surchauffe, et pour ceux qui se plaignent que c'est pas pratique d'enlever ses chaussures pour les mettre et de ne pas pouvoir les enlever après, les Solid ont été dotées d'un zip latéral qui permet de les enfiler (et de les enlever) aisément sans avoir besoin de se déchausser !

Aurait-on enfin trouver des genouillères qui convaincront même les plus réticents de protéger leurs rotules ? Voyons ce que nos lecteurs en ont pensé !

Ajoutez des photos (2020px)

" DES GENOUILLÈRES QU'ELLES SONT BIEN POUR QUAND TU TOMBES"

Retrouvez le test complet des Bluegrass Solid d3o de P.Sabatier sur 26in.fr

Points forts :

  • Finition
  • Efficacité
  • Respirabilité

Points faibles :

  • Tenue perfectible (mais je commence à me dire que ça vient de moi)

Extrait de son test :

Le roulage
Bon point : tu ne les sens pas quand tu roules, merci la D3O (qui reste souple quand tu tapes pas comme un bourrin dedans).
Bon, là c'est un chouïa plus mitigé sur la tenue, notamment quand tu les portes au dessus d'une sous couche : la bande silicone fait son job mais elle finit fatalement par s'agacer si tu la secoues. Mais faut se secouer un peu hein, et rouler dans le défoncé... (Olargues, je vous rappelle que c'est pas exactement un coin smooth). Le bon point dans l'histoire c'est qu'elles ne bougent pas du tout en latéral, on reste donc protégé quoi qu'il arrive.
D'ailleurs la protection parlons-en : après une paire de bourres je peux vous confirmer qu'elles font très bien leur job, merci les filles pour mes ligaments et ma rotule.
Côté respirabilité c'est assez agréable (et plutôt surprenant parce que quand tu les vois tu ne t'en doutes pas trop) : évidemment à basse vitesse rien de foufou, mais dès que tu roules un peu elles sont assez frâiches. Agréable. Merci encore les filles pour l'odeur de chacal en fin de journée. 

Pour qui ?

Pour les enduristes qui aiment bien éviter de devoir remonter leurs D+ avec des jambières sur les chevilles façon Dirty Dancing.

Note : 8/10

Ajoutez des photos (2020px)

 "LE BON COMPROMIS" 

Retrouvez le test complet des Bluegrass Solid d3o de Pitrouille sur 26in.fr

Points forts :

  • Très bonne finition
  • Confort
  • Légèreté
  • Bien ventilées
  • Look

Points faibles :

  • Protection un peu légère pour les plus gros impacts
  • Glisse parfois un peu par grosse chaleur

Extrait de son test :

Alors, contrat rempli ?
Oui, indéniablement oui. Ces genouillères allient légèreté, praticité (le zip!!!), confort, bonne aération, look sympa et constituent un excellent compromis pour ceux qui recherchent une paire de genouillères light avec lesquelles ils peuvent pédaler sans encombre et qui n'ont pas besoin du niveau de protection d'une paire genouillères de DH. 

Pour qui ?

Pour celui qui n'a pas l'utilité d'une genouillère de DH et cherche un juste équilibre entre légèreté, confort, praticité, le tout, avec un zip.

Note : 8/10

Ajoutez des photos (2020px)

 "CONCEPT SYMPA POUR LES RÉGIONS CHAUDES" 

Retrouvez le test complet des Bluegrass Solid d3o de didero sur 26in.fr

Points forts : 

  • Confortables et légères
  • Fermeture pour les retirer

Points faibles :

  • Arrache poils
  • Le prix

Extrait de son test :

Après une petite demie heure de ride seulement, avec la lourdeur de la météo de chez nous et pas mal de transpiration, deux gros points ressortent :
- Une gène au niveau supérieure des genouillères (avec la transpi et peut être trop serré ...)
- La fermeture prends toute sa splendeur ! On vire les genouillères en quelques secondes...
Cela peut paraitre tout bête au finale, mais perso, je ne retirais mes genouillère qu'en fin de session.
La petite pause pour boire un coup permet de se rafraichir les jambes et c'est fort agréable. J'imagine déjà lors des sessions en plein mois d'aout sous le soleil du sud ;)
Après quelques sessions, je suis satisfais de ces genouillères. Elles sont confortable, restent bien en place et ne sont pas moche. Pas encore d'avis sur la protection du genou, je n'ai eu qu'un coup de pneu avant ... A voir lors de la prochaine boite ;) Pas de problème particulier pour les nettoyer.

Pour qui ?

Les rider du sud,  ceux qui oublient d'enfiler les genouillères avant les chaussures, pour toutes disciplines.

Note : 8/10

Ajoutez des photos (2020px)

"PARFAIT POUR L'ENDURO ET BIKE PARK"

Retrouvez le test complet des Bluegrass Solid d3o de Charles Ribis sur 26in.fr

Points forts :

  • Facilité d'enfilage avec le zip
  • Souplesse
  • Protège bien
  • Ne se font pas sentir
  • Design
  • Solidité

Points faibles :

  • Prix
  • Prix
  • Prix

Extrait de son test :

Conclusion:
C'est des genouillères solides comme leur nom, agréables, au design top, qui protègent très bien et qui s'adressent aux riders réguliers en enduro et bike park d'après moi, qui recherchent LA paire de genouillères presque parfaite, pourquoi presque, car le seul bémol à mon gout ça serait le prix un peu haut, 100€ environ, ça fait un petit billet quand même pour être bien protégé, sans se préoccuper de les sentir ou autre.

Pour qui ?

Pour les riders enduro et bike park réguliers

Note : 8/10

Ajoutez des photos (2020px)

En bonus... L'avis de la rédac' : "PEU ENCOMBRANTES ET EFFICACES POUR L'ENDURO."

Retrouvez le test complet des Bluegrass Solid d3o de Léa W2L sur 26in.fr

Points forts :
  • Pas obligé d'enlever les chaussures
  • Confort en descente
  • Facilité de séchage
  • Encombrement moindre

Points faibles :

  • Les bandes de silicones pas toujours agréables sur la peau
  • Manque un serrage sur le dessus du mollet

Extrait de son test :

Protection
Une petite chute en dirt et une belle chute en DH m'ont largement convaincue de l'efficacité du D30 (mais ça je le sais déjà d'autres paires que je possède). On a 4 pads latéraux en mousse classique sur les côtés (deux par face). Je ne leur ai pas trouvé de grande utilité car j'avais des bleus pile entre les deux (la selle qui tape quand tu sors le pied). Sur une autre paire de genouillère que je possède, il n'y a qu'un pad, mais il est placé à la jointure du tibia et du fémur pile au bon endroit.
Surement une histoire de hauteur de selle ? Je serai curieuse d'avoir les avis des autres !
En dirt je roulais les tibias nus car le pad frontal descend trop bas pour pouvoir combiner les protège tibia Fuse. Dommage.
En DH cette paire est utilisable. Le D3O est vraiment costaud. Mais personnellement je resterai sur une paire avec une coque rigide en plus. Mais pour quelqu'un qui n'a pas envie d'investir dans deux paires (ou qui n'a pas la chance d'être passé via les Tests Privés !) c'est tout à fait faisable de combiner les deux disciplines.

Pour qui ?

Enduristes qui veulent éviter la danse du flamant rose, DHeux qui veulent faire sécher rapidement leur protections, Traileux qui n'aiment pas pédaler avec les protections.

Note : 7/10

Ajoutez des photos (2020px)

En conclusion

En bref, il est évident que Bluegrass a réussi un beau tour de force avec les Solid d3o en se débarrassant de beaucoup d'inconvénients des genouillères !

Grâce au zip sur le côté, fini la galère à danser sur un pied pour enfiler sa genouillère au bord du trail, ou le "attendez j'ai oublié de mettre mes genouillères" une fois tout équipé. Le zip est réussi, il remplit bien sa mission, semble solide et ne gène pas au pédalage ni en descente ! Après avoir découvert que l'on peut se permettre d'enlever ses genouillères même le temps d'une pause pour se rafraîchir, difficile de revenir à un modèle classique...

La protection en D3O est le second atout de ces genouillères, qui sont donc souples au pédalage, mais qui se durcissent à l'impact pour protéger nos genoux. Les pads en mousse complètent assez bien la protection et le tissu renforcé au Kevlar sur la face avant semble résistant et garantira la durabilité de la protection. Pas de mauvaise surprise pour ceux qui ont testé la protection.

Le choix des matériaux et la construction des genouillères (D3O et tissu Kevlar devant, mousse et Néoprène sur les côtés, et mesh derrière) permettent d'avoir un ensemble léger et respirant et ainsi agréable à porter sans compromettre la protection. Cependant elles renvoient plutôt vers une pratique Enduro/Enduro engagé que DH où une construction plus lourde pourra être préférée. Petit plus, elles sèchent vite grâce à cette construction légère et l'ouverture latérale !

Le maintien et le confort ont été plébiscités par nos testeurs, même si les bandes de silicones ont aussi leurs inconvénients (aïe mes poils !) et qu'un serrage en bas de la protection aurait pu venir parfaire le maintien.

Un prix important mais une genouillère qui sera capable de répondre à quasiment toutes les attentes sans contrepartie, un très bon compromis donc ! Un modèle haut de gamme qui conviendra à beaucoup de riders, du randonneur all-mountain qui souhaitent juste se protéger pour les descentes engagées en zippant la genouillère au départ de celles-ci, jusqu'aux enduristes qui font même un tour en bike park de temps en temps et ont besoin d'une protection efficace et résistante sans abandonner le confort !

Ajoutez des photos (2020px)

1 commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire