Test Abus Montrailer Ace Mips 2019

3 tests Abus Montrailer Ace Mips.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Aureel

Très polyvalent, un bon confort et une bonne protection !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 17 ans | 1,85m | 80kg | Avancé
Acheté : 110€ en ligne
Conditions du test : Durant tout l'été, par toutes les chaleurs et météos
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Abus - Montrailer Ace Mips

Je cherchais un casque qui remplacerait mon MSC Inmold typé XC devenu un peu léger pour ma pratique enduro, et que je pourrais mettre à la place de mon O'NEAL Sonus beaucoup trop chaud pour de l'endurando. C'est alors que 26in proposa un test privé de l'ABUS Montrailer au moment idéal ! Je me suis donc inscrit et j'ai été sélectionné, merci beaucoup !


Réception du colis mi-juillet, une dizaine de jours après avoir reçu la bonne nouvelle. Je m'empresse de l'ouvrir, l'emballage fait très bonne impression, le design de la boîte est très sympa. Je l'essaye rapidement, la taille M semble convenir pour mon tour de crâne de 57 cm. Le réglage est facile et précis grâce à la molette derrière le casque. L'association de noir mat et brillant est vraiment réussie, l'ensemble est sobre et plutôt joli.


Revenant d'une fracture au poignet, je ne pouvais pas immédiatement me relancer à l'enduro, j'ai donc fais de nombreuses rando XC pour remettre mes cuisses dans le bain et attendre le rétablissement total du poignet. J'ai pu alors bien tester le confort et la ventilation le tout sur des durées de 3 à 4 heures.


Premières impressions :

Le poids du casque est raisonnable, certes beaucoup plus lourd que le MSC (464g contre 254g), mais je ne suis pas gêné étant habitué à l'intégral. En revanche après quelques minutes, je ressens un point de pression très désagréable 2/3 cm au-dessus de chaque tempes. J'essaye donc de bouger le casque vers l'avant et vers l'arrière pour trouver un meilleure position et ça va déjà mieux, mais pas encore parfait. Pendant la rando je n'y pense plus et je ne me fais pas une fois la remarque. En fait je n'avais pas positionné le casque assez vers l'avant, il faut vraiment que le front soit collé à l'avant du casque, ce que je n'avais pas à faire avec le MSC. Mais une fois la bonne position trouvée, tout est nickel.

Niveau aération, forcément ce n'est pas la même qu'un casque XC donc j'ai l'impression d'avoir vachement chaud au début mais on s'y fait très vite. En effet les mousses absorbent bien la transpiration, pas de gouttes qui tombent, et la prise d'air en descente est très agréable, le crâne est bien rafraîchi.

Mes lunettes passent très bien dans le casque, elles n'ont jamais été désagréables.


Les impressions sont les mêmes lors des sorties suivantes sous la canicule, un peu chaud au début de la première montée mais ensuite rien de notable. On oublie rapidement le casque, toujours confortable, qui ne bouge pas grâce au serrage efficace, à voir en enduro. Les couleurs semblent tenir, quelques traces sur le mat (qui marque forcément plus que le brillant) surement à cause de branches, mais l'ensemble est plus que correct.


A présent en enduro :


Je reprends progressivement l'enduro, le Montrailer m'accompagne à chaque sorties. En montée pas de surprises, le même ressenti, elles se passent bien sans chaleur excessive.

En descente à présent : lorsque la visière était tout en bas, elle m'a parfois gêné lorsque je ne faisais pas l'effort de lever la tête mais que je levais simplement les yeux, je la montais donc d'un cran et plus aucun souci.

Dans le tabassant, le casque est très bien maintenu, il ne bouge pas d'un poil.

Pour ce qui est du masque, je n'en ai que très rarement porté (je préfère les lunettes) mais pas de problème lorsque j'en ai eu, peu importe la largeur. De plus, l'arrière du casque est fait de sorte que l'élastique ne bouge pas, et c'est réussi. La visière réglable permet de mettre le casque en-dessous, là non plus ça ne bouge pas.


A l'heure des chutes :

 

Je n'avais pas encore eu l'occasion de tomber en XC et donc de tester le système MIPS, mais cette fois si, et à plusieurs reprises malgré les avertissements du chirurgien.

En effet j'ai eu droit à des belles boites : un atterrissage à un pied qui m'a valu une belle sortie de piste, le casque tape une souche, ma mâchoire également, il aurait fallu une mentonnière. Je ne sais pas si c'est le MIPS ou pas, mais la protection a été très efficace, le crâne s'en sort indemne.

Une autre fois lors d'une sortie pluvieuse, j'ai eu droit au décrochage de la roue avant, je me couche donc sur la terre bien grasse, la cuisse tape une roche au sol (une semaine d'arrêt), le casque aussi, à part une jambe en moins rien à déclarer, le casque a encore une fois bien fait son travail. J'ai juste remarqué en rentrant qu'il y avait un impact et des rayures à l'arrière du casque, rien de bien méchant.


Par rapport au MSC Inmold :

Le Montrailer est bien plus confortable, les mousses, mêmes peu épaisses, sont un vrai plus. La différence de poids plutôt importante ne m'a pas embêté.

Niveau aération, le MSC est forcément un cran devant puisque typé XC, mais le ABUS s'en sort très bien et la chaleur ne m'a jamais ou que très peu dérangé.

Esthétiquement parlant, le Montrailer est un niveau au-dessus. Très bien fini, associant parfaitement le noir mat et brillant, il est clair que le MSC d'entrée de gamme est moins beau.

La différence de prix est je pense justifiée car ce que propose le Montrailer est plus complet/pratique : la boucle aimantée, très rapide à mettre et fiable; l'attache GoPro fourni avec le casque (que j'ai peu utilisé puisque je préfère la caméra au niveau du torse), qui tient très bien; les couleurs plus résistantes; visière modulable et plus solide; mousses un peu plus épaisses donc plus confortables; le système MIPS.


Conclusion :

J'ai été plus que satisfait de ce casque, et ce peu importe la pratique, la météo. Il m'a accompagné lors de toutes mes sorties XC/enduro cet été, et c'est avec plaisir que je le mets à chaque fois.
Le casque est complet, m'a bien protégé, est très réussi niveau design/esthétique.


UN TRÈS GRAND MERCI à ABUS d'avoir mis à disposition ces casques, et à 26in d'avoir proposé ce test privé et de m'avoir fait confiance !

Pour qui ?

Pour du All-Mountain/Enduro, éventuellement en XC
9/10
Confort
Aération
Taillant
Qualité de la peinture
Rigidité mentonnière (intégral uniquement)
Solidité visière
Facilité à l'enfiler
Emplacement caméra embarquée
Rapport qualité/prix

Points forts

Confort
Maintient
Protection
Résistance des couleurs
Visière solide

Points faibles

Un poil lourd
Peut être un peu chaud

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire