Test Giro SWITCHABLADE MIPS 2018

3 tests Giro SWITCHABLADE MIPS.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
kiki31

Un casque taillé pour les courses d'enduro mais pas sans défauts!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,72m | 72kg | Expert | Toulouse
Acheté : 195€ en ligne
Conditions du test : Principalement en hivers et début de saison estivale. En entrainement comme en course d'enduro.

Points forts

Mentonnière amovible.
Confort absolu une fois en place.

Points faibles

Mise en place.
Poids sans mentonnière.
Chaud quand le thermomètre monte.

En route pour mon deuxième test matos. Après les chaussures Shimano ME7 place à la protection de la " Cabeza" !!!

Présentation du casque Giro Switchblade Mips Noir.

Critères de sélection:

Place de rangement dans mon petit appart

Besoin de renouvellement de mes 2 casques donc budget multiplié par 2.

Respirabilité en liaison pour les courses ou le dimanche matin quand la soirée du samedi reste trop présente! ^^ .

Confort sur la tête avec ou sans mentonnière


Réception de la commande:

Pour un produit haut de gamme qui se trouve dans une fourchette entre 160 et 210€ sur le net, je suis déçu de l'emballage ! Le carton est très fin et peu solide. Même si l'utilisation de carton recyclé est un bon point, il s'agit quand même de l'emballage d'un élément de sécurité.

J'ai pour habitude de transporter toujours mon intégral dans son carton surtout pour les week ends de course où la voiture est pleine de matos.. Ce carton ne va pas faire de vieux os, pour une marque spécialisée dans la protection c'est dommage !

Il est tout de même comme la majorité des casques, livré dans sa petite pochette en tissu.

Comme décrit dans l'offre, il est bien livré avec une 2ème visière fixe pour accrocher une caméra(que je n'ai pas testé), et une paire de mousses supplémentaire pour affiner le maintien de la mâchoire.

Sa finition noire mat paraît de bonne facture au premier coup d’œil, mais, on le verra par la suite, assez fragile à l'utilisation. Cependant, le jeu visuel entre la peinture noire mat et les stickers brillants est des plus sobre et plaisant. Il faut aimer son côté old school sans mentonnière mais cela reste très subjectif.

Premier essai en statique:

Premier constat, la mise en place sur la tête avec ou sans mentonnière est vraiment délicate.

Il est indispensable d'ouvrir au maximum le serrage micrométrique occipital ainsi que son système d'ajustement Roc Loc Air DH pour espérer le mettre sur la tête. Je n'ai pas les oreilles de Dumbo mais à chaque passage j'ai peur d'en perdre une ou même les deux. Vous aurez compris la mise en place demande une certaine attention. Elle est pour moi fastidieuse et même douloureuse. Cela implique une certaine réflexion quand à l'idée de le retirer complètement ou pas en haut d'une spéciale !! ;)

Une fois sur la tête le serrage micro est très précis et performant. Le confort est absolu et l'impression de sécurité est là!

Sans masque, la fenêtre de vision est correcte et suffisante. Ce casque offre un bon compromis protection/aération. Un bon point en comparaison avec le Met Parachute qui par sa grande aération laisse un petit goût de "je n'ai pas envie de prendre une grosse boite sinon je casse tout et ma mâchoire avec". La compatibilité avec un masque est bonne comme la plupart des casques maintenant. J'aime bien la possibilité de pouvoir le mettre sous la visière amovible. Il est mieux protégé des projections diverses.

Manipulation de la mentonnière:

Sans gants et avec le cardio au repos il est simple de la retirer. Les boutons sont facilement détectables et le mouvement de rotation vers le haut est facilement réalisable.

Pour la remettre ce n'est pas forcément la même histoire. ^^

Mais après avoir remarqué les deux petits points en relief qui signalent le centre de la zone d'insertion des ergots et avec quelques entraînements devant un miroir, l'opération devient moins compliquée.

Après une bonne grosse session, les gants aux mains et le cardio qui tape dans le rouge, il est toujours facile de la démonter. Par contre pour la remettre c'est moins évident. Il vaut mieux enlever les gants pour faciliter cette manipulation.

Utilisation du casque sur le bike:

En contexte, le casque ne bouge pas et se supporte sur de longues sorties, spécialement en hiver. Sans mentonnière, il est bien plus couvrant qu'un casque JET classique ce qui est bien plus confort avec des températures basses. Mais dès que le thermomètre remonte.... il est quand même plus chaud qu'un casque traditionnel malgré ses nombreuses aérations. Une source d'amélioration pourrait être: la gestion de la transpiration sur le front et peut-être imaginer la mise en place d'une bande de silicone pour drainer la sueur sur les côtés, un peu comme sur les casques "MET Parabellum". Question poids je sens qu'il est plus lourd que la moyenne. Avec ses 700g en taille M, j'ai rapidement une tension dans le cou (sûrement un petit manque d'habitude car je roule moins souvent en intégral).

Côté protection, je n'ai pas encore eu la chance de tester son amorti mais il est indéniable que par sa forme couvrante il fera bien plus que le job.

En ce qui concerne la tenue dans le temps avec cette belle peinture noire mat, il commence déjà à vieillir... quelques traces apparaissent rapidement!

Rien de particulier à ajouter pour le mode intégral, tout est dit! Il est superbement rassurant et aéré. Une belle réussite.

La mentonnière semble solide avec des ergots à mon sens correctement dimensionnés. Qu'en est-il de la tenue du mécanisme? Il est encore trop tôt pour faire un retour complet. Mais pour le moment rien ne bouge.

Conclusion:

Il est temps du verdict. Le look est là. La fonctionnalité de la mentonnière amovible est bien-sûr l'argument principal de ce casque. C'est pour cela qu'il existe.

Après plusieurs tests avec d'autres modèles, je trouve que c'est la solution la plus aboutie. Elle semble solide et après un temps d'adaptation pas trop dure à manipuler.

Niveau finition, je dirais qu'il est dans la moyenne du marché sans pour autant être imperfectible.

Pour moi le gros défaut de ce casque est sans aucun doute la mise en place sur la tête. C'est vraiment un point à améliorer...!!!

Après une question reste encore en suspend dans ma tête: est-ce un bon choix de n'avoir qu'un seul casque à tout faire? je ne suis pas encore sûr de la réponse. Car la fonctionnalité de mentonnière amovible oblige une certaine conception et donc un gain de poids non négligeable qui peut gêner suivant les morphologies (musculature du cou).

En ce qui concerne sont utilisation en compétition d'enduro cela ne fait aucun doute, il est fait pour ça!!

Pour qui ?

Pour le compétiteur d'enduro qui souhaite enlever la mentonnière pour les liaisons.
7/10
Confort
Aération
Taillant
Qualité de la peinture
Rigidité mentonnière (intégral uniquement)
Solidité visière
Facilité à l'enfiler
Emplacement caméra embarquée
Rapport qualité/prix

commentaires

2 commentaires

Lardet74

inscrit le 16/12/17
Bonjour
Ayant le même casque que vous et j’ai un masque Scott prospect qui m’appuie sur le nez et il descend.
Avez vous le même problème que moi avec votre masque ?
1
kiki31

inscrit le 11/04/18
Bonjour LArdet74
J'ai depuis renvoyé le casque en SAV contre remboursement car la mentonnière s'est cassée.
Mais, je n'avais pas de pb avec mon masque un "oakley".
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire