Test Simple Barney 2019

1 test Simple Barney.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

LA chaussure de ville du cycliste

Avis sélectionné
Profil du testeur : 51 ans | 1,80m | 75kg | Avancé | Rochefort
Acheté : 25€ en magasin
Conditions du test : Quelques semaines de vélotaf, courses, trucs.

Points forts

Belles !
Confortables !
Accrocheuses !

Points faibles

Pas de modèle dame.
Peut être un peu chères au prix normal ? Et encore vu la qualité je suis même pas sûr.

Pourquoi "du cycliste" et pas "de la cycliste" ou "des cyclistes" ? Exactement pour la raison pour laquelle j'ai mis 9 et non 10 à cette merveilleuse botte de 7 lieues. Contrairement à la majorité des Simple, elle n'existe qu'en modèle homme. Si vous faites moins de 8, faudra vous orienter vers un autre modèle, moi j'aime bien les OS grises et les retro 91 qui me rappellent de bons souvenirs, je vais y reviendre, mais je vous laisse juge mesdames-oiselles.

Simple, c'est quoi c'te marque ?

Le site donne le blabla habituel : "Simple Shoes a été fondée en Californie du Sud en 1991 par Eric Meyer. (..) en réaction aux conceptions excessives de la décennie précédente. C'est un mélange d'influences surf, skateboard et d'art avec une touche d'architecture moderne. Des vieux vélos, des combis Volkswagen, des livres, des magazines et plus encore ont formé le socle de la marque (...) au style décontracté, confortable et sportif (...) : simples, nettes et basiques". Si vous avez compris un traitre mot de ce qui précède, vous êtes bien plus versé dans le gobbledygook du marketing que moi. 

Au début des 90's je faisais plein de planche qui roule, comme vous le savez si vous avez déjà lu un de mes tests. Quand Simple a débarqué vers 93 en France en sponsorisant Mr Gonzales et Mr Mulder ils avaient toute mon attention. J'étais tellement fan des Caballero et des Chukka à cette époque que je n'en ai jamais eu, des Simple, mais j'ai gardé une excellente vision / opinion de la marque d'après les dires de mes confrères qui les adoraient et louaient leur accroche et leur solidité. Et quel style, man. Ils ont mis la clé sous la porte vers 2011 et rouvert en 2017 - et je m'en fous de savoir s'ils ont été rachetés par Naïque ou Adigodasse ou l'un des autres gros groupes de tatanes en quête de légitimité dans le milieu underground-mais-influenceur du rouleplanchisme.

Noz, for real?

Je cherchais des chaussures de ville depuis des mois, mais rien trouvé qui me plaise. Comme de toutes façons je passe le plus clair de mon temps en tenue de vélo ou en tenue de travail, c'est pas urgent ce genre d'achat et je patiente jusqu'à ce que je trouve. Alors quand j'en ai vu chez chez Noz à 24.99€ niveau d'hésitation zéro j'en ai pris une paire. Elles sont une demi-pointure trop grandes vu que c'est du 11 et que je fais du 10.5 en sneakers mais d'un autre côté ça prouve qu'elles taillent juste.

Wouah, comme elles sont trop belles.

Noires en nubuck, semelle gum comme mes Vans pro TNT. Oui, je sais, à plus de 50 balais ça tape la loose de mettre des Vans mais quand j'en avais 20 ça tapait aussi la loose de mettre des Vans, alors j'ai l'habitude. A part ça, elles sont magnifiques, ces Simple, avec leur coupe ultra-sobre et l'insert pied-de-poule (plus de littérature sur le sujet ici), autour de la cheville à un endroit où toi seul peut savoir qu'il est là. Et avoir un secret de chaussure avec soi-même, ça c'est la classe. Les lacets sont d'excellente qualité, la finition de la chaussure irréprochable avec la semelle cousue et les doubles coutures apparentes du dessus.

Tiens y'a même une tirette pour faciliter l'entrée des arpions dans l'godillot.

"This is no time for ease and comfort. It is time to dare and endure."

C'est quoi ces conneries Churchiliennes ? Of course qu'elles sont confortables ! Tellement confortables que je les mets même quand je ne suis pas obligé d'être habillé correctement et que je n'ai jamais autant utilisé le côté "plates" des pédales M324S qui équipent le vélo des courses. Je fais au moins 50 km de vélotaf / courses / va chercher des trucs par semaine, elles sont parfaites. Pour un peu je mettrais des pantalons de ville. Non, faut pas déconner quand même.

La semelle interne d'origine est ultra-plate ce qui me va bien vu que je mets les miennes dedans, par contre pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir la malfoutose des petons comme moi faudra sans doute détourner la garniture intérieure de vos anciennes trail.

La semelle extérieure, à part sa couleur gum qu'elle est belle, accroche fort de chez fort que ce soit le sol ou les pédales. Testées avec les picots du Growilier, ça colle fort et le pied ne bouge pas d'un brin en roulant un peu fort - évidemment pas dans du gros single, juste en faisant l'andouille dans les montées des remparts derrière chez moi.

In a nutshell, et il ne rentre pas grand chose dans une coquille de noix.

A part de vous gonfler avec mes anglicismes et mes histoires de chasse de quand j'étais ado, j'ai un vrai message à vous faire passer. Ces chaussures sont élégantes et elles savent faire du vélo, ce qui est le comble de l'élégance.

Pour qui ?

Pour ceux qui font du vélo en costard. Ou pas.
9/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire