Test Vaude AM Moab Tech 2019

3 tests Vaude AM Moab Tech.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
jojoDH

Flat's not Dead!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,85m | 100kg | Avancé | Arenthon
Acheté : 170€ en ligne
Conditions du test : Tous types de terrain,en montagne, en forêt, bike park, pierriers... de très sec à complètement trempé.
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Vaude - Moab AM Tech

Si l'offre de chaussures spécifiques pour pédales automatiques est très large et ce depuis longtemps, il aura fallu beaucoup de patience avant que les fabricants s'intéressent aux irréductibles qui sont restés fidèles aux pédales plates, pourtant, les chaussures sont d'une grande importance dans notre sport car ce sont elles qui font la liaison entre le pilote et son spad. Heureusement aujourd'hui les gammes destinées aux platistes (ceux qui roulent en pédales plates donc, rien avoir avec la forme de la terre, calmez vous check news...) ces gammes dis-je sont désormais abondantes et variées, parmi lesquelles la marque Five Ten s'est taillée une réputation en béton, je ne quitte plus mes freerider depuis la première fois que je les ai chaussées, ce sera donc ce modèle qui me servira de point de comparaison principal pour le test de ces Vaude AM Moab Tech qui tentent de leur faire de l'ombre, dans le cadre des Test Privés organisés par votre site internet favori !

Déboîtage: (on est d'accord ça sonne quand même moins classe que "unboxing" )

Jétais tout excité de découvrir ces nouvelles chaussures (c'est surtout que je commençais a sentir les picots à travers les semelles de mes 5.10)et à l'ouverture du carton je découvre une paire de chaussures dans une belle et sobre livrée noire et bleue, qui contraste avec l'autre coloris proposé beaucoup plus "flashy" (pratique en période de chasse ceci dit), la finition est irréprochable: " Deutsche Qualität" oblige, pas de points de colles qui sortent et les coutures sont impeccables la chaussure possède deux gros renforts bien rigides au niveau du talon et des orteils, un autre au niveau de l'intérieur de la cheville, dont on notera la construction asymétrique de la tige à ce niveau, un niveau de protection très bon au vu du programme All mountain/enduro qui leur est dévolu.

La semelle aux crampons plutôt atypiques est composée de trois zones bien distinctes: deux zones de crampons haut et de gomme plus tendre au niveau du talon et des orteils pour favoriser l'adhérence lors de la marche, et une zone de contact avec la pédale plus plate et dotée de motifs en forme de losanges formant une sorte de pattern 3d.

Je les ai pesées à 750 grammes la paire ce qui en fait des chaussures très légères relativement à leur niveau de protection (mes five ten freerider font 800g la paire) et au système de laçage Boa théoriquement plus lourd qu'un laçage classique, parlons en d'ailleurs du système BOA, il sera sans doute plus familier à ceux qui font du trail ou du snowboard, il s'agit d'un système de laçage rapide composé d'un câble qui s'enroule à l'intérieur d'une sorte de bobine a crémaillère: vous appuyez sur la bobine pour la vérouiller, vous tournez dans le sens horaire, et en un tour ou deux votre chaussure est serrée! l'avantage de ce système, (hormis la fainéantise) c'est que vous avez un serrage plus rapide, plus homogène et régulier, sans risque de lacets défaits qui passent dans la transmission... pour déchausser rien de plus simple, vous tirez la bobine vers le haut, elle se dévérouille et relâche le câble,la chaussure se déserre pratiquement toute seule! pour protéger le tout, elles sont équipée d'un "flap" de protection fermé par Velcro qui vient recouvrir le système BOA, si vous vous posez la question de la fiabilité de ce système dans le temps, difficile à évaluer en un mois mais j'ai un retour d'expérience de 3 saisons sur mes boots de Snow qui sont également équipées de ce système: je n'ai jamais eu de soucis ni vu de signes de fatigue, et lors de ma première sortie de test, la bobine a tapé contre un obstacle suite à une chute (bah quoi on m'a demandé de tester, je teste...) ce qui a troué le "Flap" mais RAS sur la bobine, du costaud donc à priori.

Question matériaux, ces chaussures sont constituées à 40% de plastiques recyclés, un bon point pour l'écologie (à ce propos les boulettes de papiers bourrées dans les chaussures et qui finissent irrémédiablement à la poubelle, sont elles vraiment indispensables?) elles son Exemptes de PVC et Vaude s'engage dans un suivi pour l'amélioration des conditions de travail sur ses sites de productions en accord avec les valeurs de la marque Allemande.

Enfin, la chose qui frappe, c'est que ces chaussures paraissent vraiment petite, et vous verrez par la suite que ce n'est pas qu'une impression!

Premières impressions:

Je vais être franc, lorsque je les ai passées aux pieds pour la première fois, je me suis demandé si le test allais être faisable tellement elles taillent petites ! je chausse du 44.5 dans la majorité des marques, dont Five Ten, là elles m'ont été livrées en 45 et elles sont encore petites... donc un conseil, commandez 1/2 pointure au dessus MINIMUM! une taille au dessus pour être à l'aise.

Les premiers tours de roues ont été une véritable souffrance au point que je me demandais si je n'allais pas être obligé de mettre des semelles extra plates voir même virer les semelles pour pouvoir rouler avec,bref, elles ne partaient pas gagnantes!

Et par dessus le marché, la nature m'a doté d'un cou de pied très fort, du coup, le "flap" est trop court et il tient juste par le bout du bout du velcro seulement... et là rien à faire même après plusieurs sorties ça ne change rien au fait que le "flap" est trop court pour moi, il conviendra à la majorité qui ont un cou de pied normal, mais ceux qui se trouveraient dans mon cas le velcro se détache parfois au cours du ride, l'idéal eut été que ce "flap" possède une zone centrale élastique afin de pouvoir s’accommoder avec toutes les morphologies.

Enfin elles semblent également assez fines, ce qui favorise le maintien du pied au détriment de la surface d'appui disponible bien que celle ci demeure tout à fait correcte.

Premiers coups de pédales:

Au début comme je l'ai dit plus haut, ces chaussures se révèlent très inconfortables dû au mauvais taillant, fort heureusement, la chaussure finit par se "faire" à votre pied et au bout de deux grosses sorties elles se sont métamorphosées et sont devenues très confortables ! la semelle intérieure Ortholite s'adaptant remarquablement bien à la forme de votre pied, elles sont assez rigides comparées à des 5.10 Freerider classiques sans pour autant donner l'impression d'avoir des sabots aux pieds. Le maintien est très bon même si finalement elles montent moins haut que ce que l'on pourrais penser en les voyant.

Quand à l'adhérence sur la pédale, si vous trouvez que les 5.10 accrochent fort, alors vous devriez essayer celles ci! c'est tout simplement hallucinant, elles sont scotchées aux pédales au point qu'il faut bien calculer le positionnement de son pied car si il n'est pas bon, il est même difficile de le reprendre sans lever la semelle de la pédale, le positionnement du pied étant un peu moins instinctif que sur la semelle des 5.10 c'est un point à travailler, surtout pour ceux qui souhaiten envoyer des no foot ou des crankflip. Petite précision je les ai testées sur trois pédales plates différentes, les pédales Alpha de chez Commençal en enduro, très fines avec une bonne surface d'appui, des Race face Aeffect en DH,taillées pour un dégagement du pied rapide, et des pédales typées Dirt entrée de gamme de chez NS bikes, sur les deux premières l’adhérence est parfaite, un peu moins bien sur les NS bikes mais bon ce sont des pédales bon marché et ces chaussures ne sont de toute manière pas destinées au Dirt.

En montée:

Même si bien évidemment elles ne permettrons jamais le même niveau de motricité des pédales auto, la bonne rigidité de l'ensemble et la semelle qui "colle" aux picots permettent d'aborder sereinement les dénivelés positifs, de plus, le confort et l'aération excellente font que je n'ai jamais rencontré de sensation de chauffe des pieds que ce soit au portage ou au pédalage.

A pied:

Le principal avantage de ces chaussures, c'est qu'elles ont été conçues à la fois pour être efficace sur un vélo et à pied, un exercice périlleux puisque contradictoire à priori, et pour tester les capacités de marche de ces chaussures, j'ai donné de ma personne pour vous (oui oui) avec deux randonnées d'environ 700m de d+ chacunes comportant quasiment que du portage à la montée, la première sur un terrain exclusivement composé de cailloux, des gros blocs, des dalles, et des pierriers, le tout sous la pluie (bah quoi on m'a demandé de les torturer oui ou non?) la seconde sur un terrains plus varié, des passage sur lapiaz à la terre battue en passant par des single en forêt avec son lot de racines, sur terrain sec cette fois ci, et dans tout les cas elle s'en sortent remarquablement bien, l’adhérence n'est que rarement prise en défaut, bien sûr elles n'atteignent pas le niveau de performances de vraies chaussures de trail ou de marche il a fallu faire des compromis, et elles demandent d'adapter un peu sa marche dû à la forme de la chaussure et la disposition inhabituelle des crampons, mais on arrive en haut du spot sans soucis, et sans ampoules aux pieds vu le niveau de confort qu'elles offrent! même sur les rochers bien mouillés qui me donnaient toutes les raisons d’appréhender, la semelle SUPTraction n'a pas volé son nom...

Sur le plat: on s'en fout le plat c'est nul. elles sont pas faites pour faire du vélo d'appartement ou aller chercher le pain...

En descente:

Dès que la pente s'inverse dans le bon sens, que l'on monte sur le vélo et que le rythme accélère, l'excellente adhérence de la semelle montre son plein potentiel, ça accroche sévère que l'on soit plein gaz dans un gros relevé en bike park, ou dans un champ de mines truffé de racines, adieu les chaussures qui ripent et les retours de pédales dans les tibias! la finesse de ces chaussures font qu'elles s'adapteront a toutes formes de pédales et de manivelles, en revanche, comme je l'ai déjà mentionné, attention au placement des pieds sur les pédales, je n'ai pas rencontré la même sensation qu'avec les 5.10 qui ont tendance à se caler très instinctivement sur les picots, ici on a davantage la sensation que la chaussure est aimantée sur la pédales aussitôt que l'on pose le pied, excellent en parcours typé enduro/DH sur terrain naturel défoncé dans lequel l'adhérence est primordiale, un peu moins bien pour une pratique plus Freeride avec beaucoup de sauts et des tricks qui demanderont une plus grande surface d'appui et de la tolérance sur le placement des pieds.

Usure:

après un mois de test intensif, avec pas mal de sorties en bike park l'usure que je constate est très correcte, surtout vu mon gabarit, la partie plate de la semelle n'est pas "rongée" par les picots, aucun trou n'est à déplorer si ce n'est celui sur le Flap mentionné plus haut et le système BOA fonctionne toujours à merveille, seul hic, sur la chaussure droite, la languette a tendance a se décaler d'un côté ou de l'autre et sortir de son emplacement ce qui nuit au laçage (je n'ai pas ce problème sur l'autre chaussure), elles sont également assez salissantes et difficile à nettoyer .

Conclusion:

Partant d'un a priori assez négatif dû au taillant de la chaussures qui m'a valu des bonnes douleurs, j'ai très vite revu ma copie une fois qu'elles se sont formées à mon pied. Bien que prévues pour un usage Rando/enduro, elles feront également le bonheur des descendeurs grâce à un bon niveau de protection et une adhérence irréprochable dans le défoncé, et intéresseront ceux qui roulent sur des trails ne disposant pas de remontées mécaniques grâce à leur excellentes capacités de marche.

Le gros bémol de ces chaussures est leur taillant, beaucoup trop petit, et le fait que cette version Tech équipée du système BOA avec son rabat de protection assez court est difficilement compatible avec les cou de pied forts.

Leur niveau de protection est excellent compte tenu de leur poids très contenu, seule l'étanchéité est prise en défaut, elles prennent l'eau relativement facilement, un traitement déperlant voire une version gore tex pourrait être la bienvenue mais cela alourdirais une facture déjà bien salée, car à 170€ la paire, on est clairement sur un produit haut de gamme, mais ce prix élevé pourra être compensé par la qualité de fabrication excellente qui promet une longévité accrue... il est à noter que pour les bourses plus modestes, cette chaussure existe en version à laçage normal ce qui permet d'économiser 50€ et les place donc dans une gamme de prix plus abordable, d'autant que le système BOA, aussi pratique soit il, n'est pas indispensable.

Pour finir je suis pleinement satisfait de ces chaussures, très polyvalentes, leurs capacités de marche sont réelles et c'est un vrai plus par rapport à la concurrence pour les pilotes qui comme moi passent pas mal de temps en montagne hors saison à pousser le vélo quand il ne monte plus.

J'envisage même, lorsque celles ci seront mortes, de tester la version à laçage classique tellement j'ai été bluffé par cette paire de chaussure et cette semelle ultra efficace et polyvalente.

Pour qui ?

Pour un large éventail de pilotes, du All mountain à la DH en passant par l'enduro, ceux qui roulent souvent sur des trails sans remontées ni navettes et les shapers, férus de rando/enduro avec portage nombreux.
8/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

Points forts

Polyvalence
Accroche sur les pédales
Accroche sur le sol
aération
protection

Points faibles

Taillant
Prix
étanchéité

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

5 commentaires

Léa W2L
Statut : Expert
inscrit le 31/01/07
Stations : 7 avisMatos : 15 avisPhotos : 24 photos du jour
Hello !

J'ai reçu les miennes aussi. Effectivement ça taille un poil petit, à voir à l'usage quand tout se tasse ! En tout cas j'ai hâte de les martyriser :)
0
jojoDH
Statut : Expert
inscrit le 10/03/07
Matos : 1 avis
Une fois faites a tes pieds c'est des chaussons !
0
Erwan Ghesquiere

inscrit le 30/07/18
La version lacet outre son prix plus doux est un peu plus souple et se fait plus rapidement au pied (pour avoir les deux version :D ). N'utilisant pas de tige tricotée elle est aussi un peu plus résistante aux éclaboussures mais forcement elle respire un poil moins aussi.
A noter qu'il existe une version montante avec doublure Sympatex (Moab mid STX) pour affronter la boue en restant les pieds vraiment au sec. Les 3 version partagent la même gomme et donc le même grip.
1
Erwan Ghesquiere

inscrit le 30/07/18
Jojodh je me permet aussi de répondre concernant ta remarque sur les emballages comme pour Razgriz65. L'idée de réduire ceux-ci semble effectivement bonne au premier abord cependant en réduisant la quantité/qualité de l'emballage on se retrouve fréquemment avec des produits abimés qui ne sont plus vendables. Hors ils est moins mauvais pour la planète de recycler une boite et du papier que de jeter une paire de chaussures. Car c'est bien la réalité d'un produit abimé en transport, malheureusement très peu de client accepteraient de recevoir une paire de chaussure dans une boite en mauvais état, ou pire une paire de chaussure neuve mais ayant quelques traces du fait du transport ou déformés car non bourrés avec du papier. Quand bien même les dites chaussures seront pleines de boue ou de poussière dès leur première utilisation ... Sache tout de même qu'on a une équipe de notre R&D dont la mission est de trouver les alternatives les moins coûteuses en CO2 (emballages/produit abimés), c'est un souci dont on est bien conscient.
1
jojoDH
Statut : Expert
inscrit le 10/03/07
Matos : 1 avis
effectivement, de toute manière le plus important selon moi est la durabilité du produit, moins il aura besoin d'être remplacé, meilleur il sera d'un point de vue écologique, et de ce point de vue, elles ont l'air costaudes, on verra bien à l'usage !
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire