Test Dvo Onyx

1 test Dvo Onyx.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
TRS38

Une alternative au poids lourds de la catégorie

Avis sélectionné
Profil du testeur : 53 ans | 1,80m | 100kg | Avancé
Acheté : 700€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions


DVO en quelques mots

La plupart des employés sont des transfuges de chez Marzocchi.
Donc pas des inconnus dans le monde des suspensions.
Tous ou presque sont des riders , ce qui est important aussi a mes yeux. Car dans une certaine mesure ils pensent comme nous et savent ce que les riders attendent. Bien-sûr ils sont dans une entreprise et leurs solutions doivent aussi avoir un objectif technico-économique en phase avec une entreprise....
Donc...ils veulent des produits simples mais aboutis. Facilement réglables sans avoir de fortes compétences techniques ou être un pro....
Je connaissais déjà DVO pour avoir un amortisseur Topaz et une fourche Diamand. 
Pour mon enduro je voulais un truc plus gros a l'avant genre Renard 36, une excellente fourches. Bourrée de réglages, très complexe a l'intérieur également. Alors que je voulais aussi quelques chose d abordable techniquement facile a régler et a maintenir...alors est née la ONYX. 
Une espèce de grande sœur de la Diamond que je connaissais par cœur déjà.

Cette marque j ai appris a la découvrir chez mon magasin favori...TwoWheels créé par Kevin un maitre "es-Suspension" qui en plus de s occuper de vos gros vélos, est aussi le prépa officiel Suntour et aussi dans l équipe UR polygon dans laquelle Tracey Hannah a juste gagné la coupe du monde DH 2019....c 'est vous dire si Kevin et son fidèle "padawan" Yo savent de quoi ils parlent.


J' opte donc pour cette Onyx SC (Simple Crown), la DC ...c'est pour la DH, que je prends en bleu... magnifique!

Caractéristiques principales:

Réglages disponibles:
  • Compression basse vitesse
  • Compression haute vitesse
  • Rebond
  • Sensibilité (OTT)
  • Débattement 160 à 180 mm
  • poids 27.5 = 2200 g. | 29 = 2150 g.
  • Offset 27.5=42 mm | 29=44 mm
  • Hauteur 27.5=575 mm | 29=592 (at max travels)
  • Plongeurs 36 mm Tapered Alloy
  • Axle 15mm Boost
  • Fourreaux Magnésium, Disc Only
  • DiscDirect Mount 180mm
  • Couleur  Black, Green, Blue


Diamond, Onyx...même philosophie, même principe, même fonctionnement.

Et oui, DVO ne réinvente pas la poudre à chaque fois. En résumé on peut dire que l'ONYX SC est une Diamond plus grosse.

Le système d’amortisseur est le même sauf que dans l'Onyx il est directement dans le plongeur contrairement à la Diamond où il est dans une cartouche elle-même dans le plongeur. Idem pour la partie "air" où tout est dans l autre plongeur, sans cartouche donc. Ceci pour un gain de poids je présume.

Il y a donc des pistons qui coulissent directement dans les plongeurs...ce qui induit obligatoirement une très bonnes rigidité de ceux ci.

La partie amortissement est confiée à une "vessie" ( voir photo) avec un grand volume d'huile et relativement insensible à un éventuel manque de rigidité.

A l'usage (comme sur la Diamond) l'amortissement est très souple, constant.

La compression BV est assurée par une molette pratique d' accès sur le haut de la fourche disposant de 6 positions allant de "Ouvert" (1) à "fermé"(6). Quand je dis "fermé" je ne dis par "fermé" car il ne s'agit pas d un blocage de la fourche loin de là.

Même dans cette position la fourche reste hyper confortable et gomme encore les cailloux.

Les HV disposent de 30 positions de réglages ....moins pratique j avoue a régler pour les mains avec des gros doigts!

Mais perso...une fois la HV réglée , je n y reviens que très rarement.

La sensibilité de la fourche est elle confiée à un système propre a DVO, l'OTT (Off The Top).

Il s'agit d'un ressort négatif permettant de rendre la fourche plus ou moins souple et sensible sur la première partie du débattement. Plus vous contraignez le ressort plus vous avez de la sensibilité. C 'est particulièrement intéressant pour les forts gabarit par exemple qui sont obligés de mettre pas mal de psi dans la chambre pneumatique pour régler leur SAG. 

Le réglage s'effectue à l'aide d'une clé 6 pans en bas du fourreau de gauche. Veillez à bien dégonfler la chambre pneumatique avant de régler l'OTT sinon il y a un risque de cassé la petite tige de réglage (pas grave c 'est dispo en rechange, pas cher).

C 'est donc ce fameux OTT qui participe grandement au confort des fourches DVO et notamment la Diamond et l' Onyx.

La détente est classique et se règle facilement à l'aide de la molette en bas du fourreau droit.

Pour rappel, le rebond est un des réglage qui mérite beaucoup d'attention afin de profiter des bienfaits de votre fourche. Donc prenez le temps de bien la régler. Trop de rebond et vous avez l'impression d avoir un marteau-piqueur entre les mains. Pas assez et vous consommez le débattement facilement....

La modification du débattement se fait assez facilement en ajoutant des cales de 1 cm dans l'OTT.

Si vous regarder de près les fourches DVO...vous remarquerez tout de suite la finition exemplaire. C 'est appréciable.

Elle est aussi livrée avec un petit garde boue qui fait son job et est bien intégré à la fourche

Sur le terrain

Et bien... l'Onyx c 'est une Diamond mais en plus gros, plus rigide et donc un peu plus lourde.

Le confort est très présent ce que me conviens bien, une fois bien réglée, ce qui ne prend pas beaucoup de temps finalement, la fourche s 'avère plus précise que sa petite sœur. 

Elle encaisse tout sans broncher et reste à tout moment confortable.

Et l'OTT permet d'avoir une excellent sensibilité sur les petits chocs...un peu comme un ressort.

Les réglages des BV ...enfin la molette à 6 positions est bien suffisante , je n'utilise d ailleurs pas toutes les positions. 6 en roulage 2,3, et 4 en descente. Et ça passe partout.

La HV je l'ai réglée sur des parcours dont je connais tous les cailloux...et quand j'utilise presque tout le débattement sur des gros impacts sans talonner ... je ne touche plus.

Le rebond idem...réglez-le sur des parcours que vous connaissez bien.

Par rapport à la Diamond je n'ai plus de floue à l'avant sur des gros appuis, ou même des gros freinages.

C'est sans doute que l'Onyx est plutôt taillé pour les riders genre.."sanglier" comme moi !Par sanglier, je veux dire...musclé voir très musclé de plus de 90 kg !

L'Onyx bien réglée est une fourche performante, qui permet de se concentrer entièrement sur sa ligne.

En bikepark elle assure aussi sans broncher, à conditions de ne pas la considérer comme une fourche de DH.

Et puis...n'oubliez pas que les réglages de votre copain qui est très fort ne vous iront pas ! Chacun à son feeling.

Mais respectez les réglage de bases.

Coté fiabilité, c'est du tout bon. Simplicité va souvent de paire avec fiabilité.


Conclusion:

Je ne vais pas vous dire que l' Onyx est la meilleur fourche du monde!

Mais comme beaucoup de fourche, voir toutes....bien réglée c 'est une merveille.

La rapport qualité prix de l'Onyx est un des meilleurs à ce jour je pense.

La maintenance est aussi hyper simple, tellement simple que vous pouvez la faire un peu plus souvent tant qu'à faire et ainsi avoir une fourche au TOP.

L'OTT est un truc que j apprécie beaucoup, jouer a jouer avec le SAG aussi !

Les deux combinés permettent de faire des choses intéressantes ! 

Notamment mette plus de SAG donc moins de pressions et reprendre l' OTT pour raffermir...

Je roule avec une 180 sur un Patrol recommandé pour une 170 pour conserver la géométrie.

Je roule donc avec un SAG au alentour de 29 /30 % avec un OTT régler en conséquence. j ai donc un auteur de fourche SAG regler comme une 170. et bien...ca marche super bien!

C'est l'essentiel

Dernier point, DVO est une petite structure de passionnés.

Ils sont relativement facile à joindre pour tout renseignements. J ai changé les shim sur mon Topaz pour le durcir un peu. Ils n ont pas hésité a m envoyer les rondelles par la poste gratuitement. Donc si vous causez un peu l anglais...n hésitez pas.

Sinon y a TwoWheels pour les pièces et l entretien.








Pour qui ?

Pour les enduristes Pour ceux qui aiment prendre soins de leur matos eux même. Pour ceux qui ont un budget non extensible
9/10
Facilité des réglages
Fiabilité
Confort
Rigidité
Facilité d’entretien
Facilité de démontage de la roue
Rapport qualité/prix

Points forts

Rapport qualité prix
Confort
Facile a régler

Points faibles

Réglage HV pas pratique si doigts trop gros
Bon...un petit peu plus de rigidité frontale...peut étre

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires

LabInk38
Statut : Expert
inscrit le 18/07/18
Matos : 11 avis
Super retour!
Du bon DVO, comme tu le dis simple et efficace. Et je ne peux que confirmer avec la Beryl qui marche vraiment bien malgré sa grande simplicité.
0
TRS38
Statut : Confirmé
inscrit le 31/07/17
Matos : 3 avis
Merci.
Oui c est un bon résumé, simple et efficace.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire