Test CR Conception FORE

2 tests CR Conception FORE.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
LabInk38

Cocorico!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,80m | 80kg | Avancé
Acheté : 850€ d'occasion
Conditions du test : 1 an en rando, Enduro, Bikepark, par tous les temps et tous types de terrains.

Points forts

- Mais que c'est BEAU!!!
- Fabriquée en bonne partie en France
- Pas besoin de prépa, tout est ajusté sur-mesure
- La sensibilité du ressort hélicoïdal
- Le SAV humain

Points faibles

- Le passage de la durite de frein avant (des colliers "made in CRC" sont à l'essai!)
- Longueur du pivot à vérifier à l'avance
- Réglage de compression un peu anecdotique

Tout commence par un commentaire posté sur une photo FB...

"-Woa, une FORE! Je rêve de cette fourche! :0

-Elle est en vente si jamais ;-)

-Ma femme va gueuler..! Je te tiens au jus! ;-)"

Et après de longues négociations, la voici enfin : la FORE SC de chez CRConception...


Nom, prénom, date de naissance...

Commençons par le commencement. CRConception est une marque Française crée par Richard Cros il y a maintenant une quinzaine d'années. Richard s'est d'abord employé à la réalisation d'une cartouche hydraulique à bain ouvert afin d'upgradé les fourches "industrielles", ainsi qu'à la réalisation de "kits ressort" pour retrouver l'incomparable sensibilité du ressort hélicoïdal.

Jusqu'au jour où... Richard créa la FORE (ouai ça fait un peu "truc divin"). Les premiers modèles, les FORE DC, sont destinés aux pratiques les plus engagées avec une fourche doubles tés et fonctionnement inversé (comme les Manitou Dorado ou les DVO Emerald). Ayant aiguisé ma passion du VTT au début des années 2000, certains modèles comme les Obsys des Sunn de l'époque Vouilloz, Manitou Dorado DC et SC, ou encore les sublimes Marzocchi Shiver DC et SC, sans parler des Risse, White Bros, et autres Avalanche ou Stratos S8 n'ont cessé de me mettre des étoiles dans les yeux (et ça pique..!). Nul doute que mon inconscient ait bien joué son rôle ce qui fait, encore aujourd'hui, que les modèles inversés attirent toute mon attention (CRConception, Intend, Bright, MRP...). On aime ou pas, mais perso je suis grand fan! Quelques temps après arrivera la petite soeur de la FORE DC, j'ai nommé la FORE SC pour Simple Crown (comprenez "simple té").


Karaktairisstiks

La FORE est logiquement équipée de la cartouche ainsi que du ressort hélicoïdal CRConception. Le ressort est ajusté au poids du pilote et autres paramètres, au même titre qu'un amortisseur "coil" par exemple. Concernant la cartouche, celle-ci fonctionne à bain ouvert comme pouvaient l'être les Marzocchi ou certaines Fox (et sûrement d'autres) d'il y a quelques années, ou plus récemment les DVO Emerald. Le principe est très simple avec un piston "plongé" dans l'huile directement dans l'ensemble plongeur/fourreau. Elle aussi est ajustée en fonction des demandes de chacun. Niveau réglages aucune prise de tête! Il est simplement possible d'agir sur la compression basses vitesses et le rebond. Moi qui cherchais de la simplicité, cela me va à merveille! Fini de se prendre la tête des heures pour comprendre quel réglage aura quelle réactions en fonction de ci ou de ça... Compression, rebond, merci bonsoir! Pour le reste tout est géré en interne et ajusté directement par Richard suivant la demande comme je l'expliquais. Certains appellent ça une "prépa", sur une FORE c'est simplement normal!

À ce stade il me semble nécessaire d'apporter une précision. Le modèle que je vous présente est en fait la FORE SC 001, soit le premier modèle vendu (voir créé?). Il se peut donc qu'il y ait quelques petites différences avec les modèles proposés actuellement. Je pense notamment à la taille de l'axe qui est en 20x110 sur mon modèle, là ou Richard propose maintenant principalement du 15x110, ce qui est bien plus courant pour une pratique typée Enduro. Mais l'idéal restant de le contacter en cas de demande particulière.

Reprenons donc avec cette FORE SC première du nom. 160mm de débattement modifiable facilement en 150mm, pour roues de 29" (les 27,5 vont très bien également, axe de 20x110 sur celle-ci, adaptateur pour disques en 203mm fabriqué "made in CRC" également, protège plongeurs carbone servant également de guide pour la durite de frein, pivot conique un poil court d'origine (19cm non coupé de mémoire) et plongeurs en... 32mm! Mais n'ayez crainte, car c'est loin d'être insensé finalement, bien au contraire. Il faut rajouté à ce paramètre l'emploi de bagues de guidage coulissantes là où la quasi totalité des autres fourches possèdent 2 paires de bagues fixes. Au final, la rigidité augmente encore d'avantage au fur et à mesure que le débattement se réduit, car la distance entre les 2 bagues augmente. Le résultat est sans appel, la fourche reste souple et se "déforme" sur les petits impacts, ayant pour effet d'améliorer le confort et la lecture de terrain, puis au fur et à mesure du débattement elle gagne en rigueur pour amortir les plus grosses compressions. Cela peut paraître anecdotique, mais l'efficacité d'un tel système est bien au rendez-vous et m'a évité quelques déboires sur certaines compressions costaudes. Souple quand il faut, rigide quand il faut! Il est inutile de rappeler que le fameux test à l'arrêt de la roue coincée entre les jambes en tournant le guidon pour juger de la rigidité de la bête est une bêtise absolue étant donné que la fourche ne subie jamais ce type d'effort, surtout complètement détendue. À part tout flinguer vous n'y gagnerez rien!

Petit bémol sur le passage et surtout le guidage de la durite du frein avant. Avec la fourche est fourni un guide-gaine de Rockshox Reverb. Malheureusement, un seul collier reste trop peu pour guider correctement la durite. De plus, les encoches présentes sur le protège-plongeur sont un peu larges pour guider correctement la durite. Obligé d'y mettre 2 collier Rislan et dans le bon sens afin les 2 têtes s'appuient l'une sur l'autre. Après de nombreux essais, la solution la plus efficace que j'ai trouvé a été de percé le protège-plongeur plus haut que les encoches d'origine afin d'obtenir 2 points de maintient au lieu d'un seul, puis j'ai ajouté un second guide Reverb sur le fourreau (avec une petite bande de scotch double face pour ne pas qu'ils tournent) . Ainsi la gaine est parfaitement guidée durant tout son trajet. Mais à l'heure où j'écris ces lignes, Richard à l'air de s'être penché sur un collier qu'il a lui-même réalisé. Affaire à suivre!

Petite parenthèse économique sur le prix auquel s'échange la bête. Personnellement, j'ai eu beaucoup de chance de pouvoir la trouver d'occasion par un concours de circonstances assez improbable et à un prix vraiment très intéressant. L'occasion était trop belle! Sur le site internet de CRConception, elle est aujourd'hui affichée à 1349€ ce qui, avouons le, n'est pas rien. Mais il suffit de rapporter ça à n'importe quelle autre fourche haut de gamme des fabricants classiques pour s’apercevoir que la FORE est, au final, très bien placée et pour cause: conçue/assemblée/et en bonne partie fabriquée en France par un artisan (ce qui est déjà un argument largement suffisant), sur-mesure car adaptée à chaque pilote ("prépa" inutile), au fonctionnement sensé car l'huile lubrifie en permanence les joints, SAV HUMAIN, et esthétiquement pas commune. Entre une FORE et une Fox 36/38 parfois largement plus chère ou une Ohlins RXF 36 qui est affichée au même prix, le choix est donc vite fait. Sans compter que l'entretien de la belle se réalise assez facilement. Alors amoureux du haut de gamme, pensez-y!


Bah là c'est le paragraphe où je vais essayer de vous expliquer comment ça fait quand elle est montée sur le vélo et qu'on roule avec le vélo mais je suis pas bien doué pour ça alors faudra faire avec

La théorie c'est bien beau, mais sur le terrain ça dit quoi?

La première chose, c'est qu'au vu de l'état de la fourche au déballage (achetée d'occasion, je le rappel), j'ai préféré contacter le Big Boss histoire d'avoir une idée du suivi. Et j'ai bien fait, car le précédent propriétaire n'avait pas fait faire le "rappel produit" (si l'on peut dire) nécessaire pour utiliser la fourche en sécurité... Richard m'explique qu'il vaut mieux ne pas rouler la fourche avant d'avoir effectué les réparations et que je n'ai qu'à lui envoyé cette dernière car tout est pris en SAV, ce que j'ai fais. Au final, vu que la fourche changeait de propriétaire, le ressort hélicoïdal et tout le reste ont été ajustés à mon poids et ma pratique. Richard m'a très gentiment offert la mise à jour de la fourche afin qu'elle soit la plus proche possible du modèle de l'année! Ce qui a permis au passage de gagner 200g sur l'ensemble avec un poids final de 2,3kg. Encore merci à lui! Pas certains que ce genre de choses se produise chez Rockshox ou Mister Renard... Me voilà donc, pour quelques dizaines d'euros, avec une fourche sur-mesure prête à en découdre cette fois-ci!

Enfin pas tout à fait... Deuxième chose, difficile de se baser sur les premiers ressentis à vrai dire... Lors de l'achat de la fourche, mon vendeur vendait (c'est répétitif non..?) un "pack" de la fourche + roue avant. Mais quelle roue..!!! Moyeu Chris King, cercle carbone, rayons Sapim CX-Ray, puis ligature des rayons à y être. D'un point de vue de la rigidité, difficile de faire mieux! Malheureusement, elle était absolument inroulable pour mon niveau et mon style de pilotage... Bien sûre j'aurais adoré pouvoir garder le moyeu CK, mais si je voulais me remonter une roue qui corresponde mieux à mon pilotage, je devais vendre l'ensemble. D'autant que la jante présentais les stigmates d'un passé plutôt tourmenté..! Peu de temps après, me voici donc avec un ensemble cercle Spank/moyeu Hope monté en rayons Sapim Race non ligaturés me convenant bieeeeennnnn mieux!

Et ENFIN, est venue l'heure des premières vraies sensations! Il est à noté que je roule sur un semi-rigide dont vous pouvez retrouver le test ici. La fourche est donc ma seule suspension, ce qui lui donne d'autant plus d'importance. Commençons par le début de course qui est un pur bonheur! La sensibilité du ressort hélicoïdal fait des merveilles (#spiraladdict), le simple poids du vélo permet à la fourche de s'enfoncer de 2-3mm, c'est vous dire si c'est sensible! Le premier tiers du débattement gomme absolument toutes les aspérités du terrain, un vrai canapé qui permet de se concentrer sur le pilotage. Ce début de course lisse véritablement le terrain et permet au passage d'avoir toujours le grip nécessaire. Au deuxième tiers de course l'hydraulique rentre vraiment en jeu. J'avais demandé à Richard une bonne tenue hydraulique pour conserver l'assiette du vélo assez haute et supporter les passages en station. Et bien pour le coup, c'est efficace! On ressent une très bonne tenue hydraulique qui reste tout à fait gérable, pas d'inquiétude. Mais effectivement cela évite à l'avant du vélo de plonger excessivement, et sur certaines grosses compression cette tenue permet à la roue de ne pas rester bloquée sur l'obstacle. Un peu physique mais vraiment efficace! Sur le dernier tiers, j'avoue ressentir un léger manque, surtout comparé à la forte présence hydraulique précédente. L'impression qu'une fois passé les 2 premiers tiers très progressif, la courbe devient bien plus linéaire sur la fin de course. Ce qui a eu pour effet d'emmener la fourche en butée à plusieurs reprises. Mais je mets fin au suspens tout de suite, quelques millilitres d'huile en plus dans la cartouche auront réglé le problème! Fini les talonnages sur les plus gros chocs et réceptions foireuses. Une fois l'ajustement réalisé, tout le débattement est correctement utilisé comme il faut et quand il faut. La retranscription sur le terrain est assez simple: sur les portions roulantes et avec de petites aspérités (racines, cailloux...) le confort est au top grâce au ressort hélicoïdal. Puis il est possible de s'appuyer rapidement sur l'hydraulique pour pomper et jouer avec le terrain. Dans le cassant elle se montre un peu plus physique, mais il suffit de soulager légèrement l'avant comparé à d'habitude pour la laisser travailler et la magie opère. À la moindre compression un peu conséquente, le poids du corps se remet automatiquement plus en avant, la rigidité rentre en jeu, et la roue fini d'avaler l'obstacle. Cela m'a sauvé de quelques OTB sur des parties trialisantes à fort pourcentage par exemple. À la longue, le seul réglage que je touche est celui du rebond que je ferme d'un demi tour sur les pistes les plus roulantes typées bikepark. Le seul vrai bémol concerne le réglage des compressions basses vitesses. Autant le réglage du rebond est ultra efficace et chaque quart de tour modifie le comportement, autant je ne ressens quasiment aucune différence sur le réglage des compressions et c'est un peu dommage. Mais vu le fonctionnement de la fourche ce n'est pas franchement dérangeant. Au final, cette fourche se montre un poil plus physique que les Rockshox dont j'ai l'habitude ou la DVO Beryl qu'elle est venue remplacer, mais son confort dans un premier temps puis sa rigueur dans un second temps en font une arme redoutable. Elle me régale à chaque sortie. Plus je lui fais confiance et plus elle me le rend. Un véritable plaisir à rouler!


Bilan

Avec la FORE, CRConception propose une fourche au rapport qualité/prix tout à fait intéressant qui, cerise sur le gâteau, fera travailler un artisan local. Une fourche au confort démentiel, ajustée à vos besoins, et d'une beauté absolue. Un choix à impérativement garder en tête si l'occasion se présente!

J'en profite pour remercier Richard pour tout le temps qu'il passe à répondre à chacune de mes nombreuses sollicitations. Tout le meilleur pour la suite!


N.B: Hormis la déco FORE en blanc/CRCONCEPTION en rouge qui est celle d'origine, les 2 autres sont des réalisations perso.

Pour qui ?

Pour tous les amoureux de beau matos efficace et atypique qui ont compris qu'il valait mieux faire bosser un artisan local plutôt qu'une méga structure.
9/10
Facilité des réglages
Fiabilité
Confort
Rigidité
Facilité d’entretien
Facilité de démontage de la roue
Rapport qualité/prix

commentaires

5 commentaires
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
Matos : 5 avis
Chouettes tes tests, comme d'habitude !
Niveau rigidité ça donne quoi ? Le fait de pas avoir d'arceau en double bras pour les efforts en torsion c'est pas trop problématique ?
1
LabInk38
Statut : Confirmé
inscrit le 18/07/18
Matos : 15 avis
Merci! ;-)
Perso je n'ai ressenti aucune gêne ni sensation particulière. Les fourreaux sont assez généreux de mémoire (40mm il me semble). Après il se peut qu'elle se déforme un peu plus qu'une fourche classique, mais ça reste à prouver. Et comme je l'expliquais, une fois dans le débattement, les bagues de guidage coulissantes viennent vraiment tout rigidifier et le résultat est vraiment top!
1
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
Matos : 5 avis
J'avoue être un peu dubitatif sur la rigidité en torsion (quand on sait qu'a priori c'est surtout le duo té/arceau qui donne la rigidité;), c'est pour ça que ton ressenti m'intéressait !
0
LabInk38
Statut : Confirmé
inscrit le 18/07/18
Matos : 15 avis
Yes! Mais c'est vrai qu'il serait intéressant de pouvoir comparer réellement sur un banc d'essai ou je ne sais quoi. Ou encore d'avoir le mot de Richard qui doit pouvoir largement mieux développer le sujet que moi..!
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire