Test motion E18

3 tests de fourches motion E18.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Une fourche plein d’(é)Motion

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,83m | 95kg | Avancé | Donville-les-Bains
Acheté : 1690€ en ligne
Conditions du test : Sec , terre, poussière

  • INTRO :


Motion est une marque Française qui a résolu le problème principal des suspensions télescopiques : la plongée au freinage. C’est 

Matthieu Alfano qui a conçu ce produit.

Il souhaite proposer une fourche avec plus de confort, de performance mais surtout réellement apporter du plaisir sur le vélo à tous ses clients.

Tout cela dans le but de repousser les limites de la technologie afin de repousser les nôtres.

Fruit de trois brevets :


Système Anti-plongée :

Supprime l’impact du freinage sur la suspension.

Apporte plus de stabilité, d’adhérence et permet un fonctionnant de la fourche à 100% de son efficacité.


The Wave :

Le ressort est une lame composite qui fonctionne par une action de « traction » et non de compression.

Pas de chauffe et de risque de fuite cela supprime également les frottements. On gagne en confort.

Plus de détail en vidéo ici


The Flow :

https://www.youtube.com/watch?v=K9l87gN1p0o

Est un amortisseur à huile ( le plus sensible du marché). Il fonctionne par une action de « traction » lui aussi. Développé par Motion qui utilise la technologie Thru-Shaft qui est un système de refroidissement intégré. Le comportement ne change pas même durant une longue descente.

Moins de pièces et de joints car pas de piston flottant donc entretient réduit. Gain de confort et d’adhérence car pas de frottement. Pas de risques de fuites grâce aux deux chambres atmosphériques aux deux extrémités.

J’ai eu la chance d’être parmi les premiers testeurs lors du salon des passe ’portes du soleil 2018.

Plus de détail en vidéo ici


MODELE TESTER :


Fourche Motion E-18

Débattement : 170

Poids : 2.2 kg


LES REGLAGES :


Le ressort :

se règle en fonction du poids et de la pratique du pilote, par une vis ( clé allen de 6 ) qui joue sur la pré-contrainte de la lame en tirant dessus. Pour régler le SAG en toute simplicité. Personnellement j’étais réglé au plus dur au vue de mon gabarit. 


L’amortisseur :

Se règle à l’aide d’une bague que l’on tourne

Curseur en position Trail : Agit sur le rebond basse vitesse

Curseur en position Turbo Firm : Là on agit sur la compression, grâce à quatre modes, Low, Médium, Firm et Road


L’AMORTI :


Mon ressenti est qu’il est doux, confortable et assez linéaire. Un peu comme un coussin.

Ca mange tout et lisse le terrain c’est bluffant !

Sur des réceptions y’a pas moyen de « tricher » en gonflant plus dur, plus le saut et gros plus on utilise du débattement, autrement dit pas adapter à de la DH. Si on fait le choix de mettre un ressort plus dur, le fonctionnement ne sera plus optimal.

Par rapport à ce qu’on pourrait croire, l’axe garde la même position dans l’espace que ma fox 36 et ce tout au long du débattement. On a la même trajectoire de roue et le même déport. C’est aussi ça qui la rend compatible avec tous les vélos étudiés pour fonctionner avec une fourche classique.

On conserve aussi les mêmes sensations de fonctionnement qu’une fourche classique.


EN COURBE :


Sur une fourche classique quand on est sur l’angle il s’opère un phénomène de friction aux niveaux du plongeur, qui est dû à l’arceau qui relie les deux fourreaux. Ce qui se traduit par un mauvais fonctionnement, la fourche travaille moins bien, elle est plus dure.

Sur la Motion, de par sa conception, vous conservez un fonctionnement optimal. Elle reste très rigide et dynamique dans les appuis.


LE SYSTEM ANTI-PLONGEE :


Sur une fourche classique avant un virage relevé, si le coup de frein était trop gros, et la fourche s’enfonçait, du coup on attaquait le virage sur le milieu de courses de la suspension, on se retrouve donc avec quelque chose de dur et d’inconfortable, le grip étant impacté et s’il y avait des trous en plus là c’était tout dans les bras. Et si on freine dans le virage en prime pour ne pas se taper le collègue de devant c’était la fin des haricots.

L'évolution majeure chez Motion, c'est l’anti-plongée.

Cela permet d’enlever l’impact du freinage sur la fourche et donc de ne pas utiliser la première partie du débattement (vous savez celui qui sert à encaisser les petits chocs et à coller la roue au sol).

J’ai eu l’impression de « survoler » le terrain et les nids de poule en plein virages car on conserve toute l’amplitude du débattement et on a enfin une fourche qui « travail »

Dans les pierriers même constat « get the grip ».

C’est plaisant cette sensation de faire corps avec le vélo, de pouvoir freiner à tout moment sans se soucier du terrain, L’esprit #PureRide est bien là.


AU PEDALAGE :


Ras c’est assez ferme pour pouvoir relancer dynamiquement et pour attaquer un sprint.


L’ENTRETIEN :


Le chassis est dorénavant monté sur des roulements et il y a le même entretien que sur les suspensions arrières.

Pour le ressort et l’amortisseur, pas d’entretien.


LE DESIGN :


Les axes sont exactement là où la Recherche et développement a permis de les mettre.

Autrement dit il ne pouvait pas être placé ailleurs, et c’est ça qui donne ce look à cette Motion.

C’est ce qui permet l’anti-plongée.

Plus de détail en vidéo ici



CONCLUSION :


On est face à un produit ultra efficace, une évolution majeure dans le monde du MTB. J’ai fait le plein d’(é)Motion !!

Une réelle fourche à parallélogramme déformable qui fonctionne et qui est en tout point supérieur à une fourche classique.

Cerise sur le gâteau elle est compatible avec votre vélo.

A vous de voir si vous voulez passez sur une fourche avec un fonctionnement bluffant, sur laquelle vous serez plus en confiance et automatiquement plus rapide et efficace sur le terrain.

Ce qui vous fera gagner des secondes aux chronos, ou même gagner en confort lors de vos longues sorties.

Mon test en vidéo ici ( on voit travailler la fourche) 


LES +


Anti-plongée

Maintenance réduite

Adapté à tous les niveaux

Facilité de réglages

Compatibilité à tous vélos

Confort

Efficacité

Adhérence

Rigidité


LES -


Look

Manque un ressort pour les gros gabarits

Pour qui ?

Compétiteurs et personnes recherchant du confort
9/10
Facilité des réglages
Fiabilité
Confort
Rigidité
Facilité d’entretien
Facilité de démontage de la roue
Rapport qualité/prix

Points forts

Anti-plongée, Maintenance réduite, Facilité de réglages, Confort, compatibilité

Points faibles

Look

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire